On décrypte l’orgasme masculin

L’orgasme masculin est un sujet peu sondé. En effet, le plaisir du « mâle » ne fait pas l’objet de nombreuses études et pour cause, les hommes ne sont pas très bavards à ce propos. La volupté masculine est-elle instinctive ou subit-elle l’influence de la psyché, d’environnements extérieurs et des sentiments ? Que ressentent vraiment les hommes pendant l’amour ? Zoom sur un désir qui brûle de se confier sans langue de bois.

Selon l’Observatoire Santé *, l’excitation sexuelle est un processus complexe et individuel dont la base reste commune à tous les hommes. Comment ce phénomène se déroule-t-il de sa naissance à son apothéose ? Quelles sont les positions les plus favorables pour atteindre monts et merveilles ? L’éjaculation est-elle un indicateur à prendre en compte ? On décrypte.

Le plaisir masculin

Un feu qui se confesse trop peu.

Les hommes et la sexualité

Il est difficile de définir le désir masculin tant celui-ci est influencé par la personnalité de chacun, ses expériences, sa sensibilité personnelle. L’envie, chez l’homme, est souvent perçue, à tort comme animale et brute. Contre toute attente, la gent masculine attend du romantisme et de la tendresse. Même si les sentiments jugulent le cycle sexuel, une hormone est bien responsable de ce tsunami physique.

Un phénomène physiologique et naturel

Le corps est le premier interlocuteur du plaisir. Aux premières loges, il répond aux stimuli reçus par la production d’un stéroïde sexuel, appelé plus communément : testostérone.

La testostérone est une hormone commune aux femmes et aux hommes, même si elle est présente en quantité plus importante chez ces derniers.

Pour le site Passeport Santé **, la testostérone est la principale hormone sexuelle chez l’homme : « Elle a donc une forte influence sur la sexualité et sur les fonctions physiologiques qui y sont reliées (érection, éjaculation, etc.) » De plus : « Chez les hommes, on la qualifie souvent « d’hormone de la libido ». En effet, elle a une forte influence sur le désir et l’appétit sexuel, ainsi que sur les fonctions érectiles. C’est notamment elle qui permet d’avoir des érections répétées et durables. »

Cette hormone tient donc une place centrale dans la sexualité et le bien-être. En parlant d’érection, est-elle avant tout une histoire personnelle ?

La pratique de la masturbation

L’orgasme passe-t-il par la connaissance de soi ? Il est en effet primordial d’aller à la rencontre de ses propres délices pour se découvrir en profondeur. Dans son ouvrage, Les hommes, le sexe et l’amour ***, Philippe Brenot a mené une enquête inédite, avec le concours de l’Observatoire du couple, sur l’intimité, la sexualité et les comportements amoureux des hommes en France. On y apprend que les hommes se confient peu sur la façon dont ils se masturbent. Ils sont 90% à manipuler leur pénis avec la main, 5% se masturbent par frottement sur un lit ou un drap et les autres font appel à des appareils de type sextoys, objets naturels ou lubrifiants. L’auteur ajoute qu’au-delà du plaisir solitaire, la masturbation est considérée, pour la moitié des hommes interrogés, comme un exercice préparatoire au rapport avec leur partenaire : « un entraînement à l’amour. »

L’orgasme masculin à la loupe

Une mélodie qui monte crescendo.

Les quatre temps de l’orgasme

Philippe Brenot décrit dans son livre quatre temps à l’orgasme :

La montée de l’excitation

Sensation de chaleur et de frissons dans le corps.

La crise

Cette deuxième phase est perçue comme un « moment explosif » et offre un plaisir intense. Elle libère les tensions musculaires et l’éjaculation.

La petite mort

Référence à « la petite mort », l’autre nom de l’orgasme. Cela se traduit par une perte de conscience, une sensation de légèreté et d’envol.

La détente

Un relâchement musculaire, un abandon et un lâcher-prise total pour une évasion absolue.

Justement, pour arriver au 7e ciel, l’homme a-t-il besoin d’une connexion spéciale ?

L’excitation masculine

Nous l’avons évoqué plus haut, l’homme a tout autant besoin qu’une femme de se sentir aimé et désiré. Il recherche avant tout un lien unique avec son/sa partenaire, mais aussi un cadre propice pour faire éclore son imagination. Les mots, les caresses, les scénarios piquants, la complicité sont des éléments qui renforcent l’excitation masculine.

D’ailleurs, cette dernière n’est-elle à son maximum que s’il y a éjaculation ?

Orgasme masculin : éjaculation ou pas ?

Certains hommes peuvent avoir un orgasme et ne pas éjaculer. On appelle ce phénomène « orgasme à blanc ». Les raisons sont diverses comme l’amant qui se retient pour satisfaire son/sa partenaire et faire durer le plaisir. L’homme ressent comme un « pré-orgasme » et voit ainsi son désir décuplé pour une jouissance merveilleuse et hors du temps.

Parfois, l’orgasme sans éjaculation peut témoigner d’une incapacité à lâcher-prise. Dans ce dernier cas, il est intéressant de communiquer à ce sujet.

Quoiqu’il en soit, l’éjaculation n’est pas la preuve ultime de la jouissance.

Orgasme masculin : ce que les hommes éprouvent

Une émotion commune, mais si unique à la fois.

Orgasme masculin : Les ressentis

Les hommes se confient peu sur les sensations éprouvées lors de l’excitation.

D’un point de vue physique, l’homme en proie à la volupté se sent au summum de sa force et de sa puissance. D’un point de vue émotionnel, l’orgasme est associé à un état de plénitude, une sensation de légèreté, d’abandon et de fusion avec le/la partenaire.

L’homme décrit plus volontiers son orgasme sous le prisme du sentiment, il le vit comme un bonheur intense, une communion parfaite.

Les positions les plus orgasmiques pour les hommes

Il y a en effet des positions qui appellent plus facilement la jouissance. Dans son enquête, Philippe Brenot évoque les quatre positions préférées des hommes : la levrette, les cuillères, Andromaque et le missionnaire.

Des clefs pour une meilleure communication

Comprendre l’orgasme masculin peut aider dans la connaissance du désir de l’homme. Ce dernier se livre peu sur ses sensations, il est donc essentiel de connaître son corps et son fonctionnement.

Cela laisse de la place pour les fantasmes, les nouvelles expériences dont on parle avec hardiesse par sexto sur un site de rencontre.

L’orgasme masculin est une magnifique manifestation de l’excitation ressentie par l’homme. Bien que le phénomène soit dans un premier temps physique, le plaisir s’imprègne de l’émotion pour se multiplier et se partager. Une extase brute et intime à la fois.

Eva

NousLib

Les articles les plus consultés