Les histoires libertines et les histoires d’amour font parfois bon ménage.

Les histoires d’amour ne sont pas rares suite à des rencontres libertines. Quand libertinage et sentiments sont au rendez-vous. La preuve par 3.

Du libertinage au mariage

Véronique et Patrice

Il a la quarantaine. Elle a une dizaine d’années de moins. Tous les deux ont découvert le libertinage après une rupture. « J’avais des désirs non assouvis avec mon ex. Il ne voulait pas entendre parler de rencontres libertines, tenter une expérience, écouter mes fantasmes. Du coup, après notre séparation j’ai voulu faire essayer en m’inscrivant sur Nouslibertins.com. J’ai fait de nombreuses rencontres et découvert un univers loin des clichés négatifs que véhiculait mon ancien boyfriend. C’était léger au départ, je ne cherchais pas d’histoires d’amour libertines. Jusqu’à ce que je rencontre Patrice », raconte Véronique.

De son côté, Monsieur s’ennuyait sous la couette avec ses conquêtes. « J’ai voulu faire des rencontres sur le net et je me suis dit, pourquoi pas un site libertin ? Je me suis inscrit sur le site, juste pour voir. Et je suis tombé très vite sur Véronique. Nous avons accroché immédiatement. Ce n’était pas que sexuel. Nous avons échangé tout de suite sur d’autres sujets et nous nous sommes vus régulièrement. Elle était mon « amante » libertine. Puis on ne voulait plus se quitter et nous fonctionnions comme un couple libertin lors de nos rencontres coquines », se souvint Patrice.

Au départ mélangistes, ils sont aujourd’hui échangistes, amoureux et même mariés ! « Patrice a fait sa demande juste avant une soirée libertine privée très chaude que nous attendions depuis longtemps. Il a glissé sa main dans mon string pour en sortir une bague. Ses doigts tremblaient presque, puis sa tête entre mes cuisses, il m’a demandé de m’épouser ! », se souvient Véronique. Le mariage serait-il  un peu traditionnel pour un couple libertin ? « Pourquoi ? Le libertinage représente une façon de vivre sa sexualité et d’appréhender le couple différemment. Il n’empêche ni l’amour ni le mariage », rétorque Patrice

L’amour sinon rien

Manon et Chris

« J’ai découvert les rencontres libertines avec des copines, en club. Nous voulions aller un peu plus loin dans nos pratiques sexuelles et surtout nous étions curieuses. Certaines n’ont pas accroché, moi je suis devenue adepte ! Mais je ne voulais pas fréquenter les clubs tout le temps. Je me suis inscrite sur Nouslibertins.com pour faciliter les rencontres. Mon trip, c’est d’être soumise. Je n’aurai jamais imaginé ça avant, mais cela m’excite beaucoup. Mais ce n’est pas si simple de trouver le bon « maître ».

J’ai craqué sur Fabien rien qu’en échangeant par message et chat sur le site. Il m’a dominée avant même que l’on se rencontre physiquement », dévoile Manon, la vingtaine bien tassée. Elle aime son homme avec l’intensité d’un premier amour. Le mâle dominant partage ses sentiments et est comblé :

« Je ne pensais pas trouver l’amour sur un site de rencontres libertines. Je cherchais ma soumise, mais sans imaginer d’avenir, surtout pas. Manon est sortie du lot et a fait la différence. Nous vivons une histoire d’amour très forte », assume le libertin au cœur dur. Lui est par ailleurs amateur de candaulisme . Il demande donc à sa bien-aimée soumise de s’offrir à d’autres hommes, ce qu’elle accepte volontiers.

« J’aimais déjà libertiner avec plusieurs hommes. Le faire pour mon amour de « maître » me fait atteindre des orgasmes encore plus puissants », raconte Manon.

Ils ne vivent pas sous le même toit pour cultiver leur relation maître/soumise, mais réinventent leur amour au quotidien. « Je ne pense pas que je pourrai aller aussi loin sans amour. Je n’imagine d’ailleurs plus le libertinage sans sentiment », révèle la belle libertine.

D’une rencontre libertine à une histoire d’amour, à un bébé

Emma et Fabien

A 40 ans passés, Emma n’envisageait plus d’être mère. Fabien, la cinquantaine, n’imaginait plus être papa, avec déjà deux grands enfants issus d’une précédente histoire. « Pendant un temps, j’ai enchaîné rencontres libertines sur rencontres libertines. Je voulais retrouver une seconde jeunesse  », témoigne Fabien.

« De mon côté, j’ai enchaîné les histoires sans lendemain ou les passions malheureuses, raconte Emma. J’ai découvert le libertinage via Internet. Je voulais m’inscrire sur un site de rencontres et j’ai choisi Nouslibertins.com par curiosité. J’y pensais depuis longtemps, sans oser me lancer. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre à tenter sur le net.

On peut voir  le profil des membres, échanger avant, chater, etc. C’est sûr au moins et cela permet d’essayer en douceur. J’ai été séduite par l’état d’esprit et ma première rencontre libertine a été une révélation. J’ai lâché prise. »

Les deux libertins se sont croisés lors d’une soirée privée organisée par des membres du site. Ils ont eu envie de se revoir, mais en solo pour vivre leur histoire d’amour libertine. « Nous avons passé 48h enfermés. 48h de sexe, de discussions, de rires, de fantasmes partagés. C’était génial », se souvient Emma. « A notre âge, on sait très vite ce que l’on veut », poursuit Fabien.

Résultat, le couple a emménagé dans le même appartement le mois suivant. « J’avais 40 ans à l’époque et je désirais un enfant. J’en ai parlé très vite car je n’avais pas de temps à perdre. Il a dit oui sans hésiter », sourit la libertine.

Un an après, elle attendait un petit garçon. Le couple a cessé d’être libertin et s’épanouit dans une sexualité libérée à deux. Fabien conclut : « finalement le libertinage a été une parenthèse dans notre histoire, mais une parenthèse enchantée qui a permis de nous trouver».


Les articles les plus consultés