L’histoire du candaulisme, une pratique coquine à tester !

Savez-vous quand est né le candaulisme ? Nous vous présentons ici une courte histoire du candaulisme, et 3 faits que vous ne connaissez surement pas sur cette pratique coquine !

L’histoire du candaulisme : remontons aux origines de cette pratique coquine !

Le candaulisme, ou cockolding en anglais, est une pratique sexuelle dans laquelle une personne prend du plaisir à offrir son ou sa partenaire aux autres pendant un rapport sexuel, sans y prendre part. Le candaulisme peut se pratiquer devant la personne qui offre son partenaire, ou loin de ses yeux. L’excitation est alors dans ce cas procurée par la simple idée de savoir son ou sa partenaire dans les bras d’un autre, ou bien lorsque son partenaire raconte ses exploits, après coup.

Le candaulisme est différent de l’échangisme, dans le sens où il n’y a qu’une personne dans le couple qui s’envoie en l’air avec des partenaires occasionnels. Il n’y a donc pas de principe d’échange, de réciprocité. Le candauliste prend du plaisir à voir son partenaire en action, ou à le savoir en action, sans avoir besoin de participer à la partie de sexe. Souvent, cela dit, le candauliste s’offre une petite séance de masturbation pendant qu’il s’en prend plein les yeux, bien évidemment …

Alors, envie de connaitre l’histoire du candaulisme ? Il existe plusieurs origines historiques à cette pratique, datant toutes de la Grèce antique. Notre récit préféré est celui du roi Candaule, qui aimait sa femme plus que tout et la trouvait la plus belle de toutes les créatures terrestres, la petite chanceuse ! Tellement désireux de montrer la beauté de sa femme à tous, il convainc un jour son plus fidèle officie, Gygès, de rencontrer sa femme pour se rendre compte par lui-même de sa beauté. Sacrilège ! Gygès finit par s’exécuter, face à l’insistance de son roi. Caché derrière un paravent, il observa donc la reine à son insu pendant son coucher. A son insu, pas tellement, puisque celle-ci se rendit compte du stratagème ! Humiliée, elle décida de se venger. Elle convoqua Gygès pour lui poser un ultimatum : soit il assassinait le roi, pour laver l’honneur de la reine, soit il était exécuté sans délai. Chose fût faite, et Gygès accéda par la même occasion au trône.

De là en découle le candaulisme … soit une version beaucoup plus coquine du plaisir de faire profiter de la beauté de son partenaire à quelqu’un d’autre !

3 choses à savoir sur le candaulisme avant de se lancer !

  • Fait #1 : La barrière entre le candaulisme et l’infidélité est mince

Cela est d’ailleurs vrai pour l’ensemble des pratiques libertines. Après tout, est-ce être fidèle que d’avoir envie de s’envoyer en l’air avec un autre, même si sous les yeux de son officiel ? Libre à chacun de se faire son opinion là-dessus, même si les libertins ne voient pas ça comme de l’infidélité, puisque c’est un acte consenti dans le couple … Vaste débat !

  • Fait #2 : Il est facile de trouver un partenaire de jeu sur internet

Internet regorge de sites spécialisés dans les rencontres libertines, et il est donc très facile d’y trouver des partenaires de jeux, quel que soit votre fantasme ! Alors, prêts à venir faire un tour sur Nouslibertins ?

  • Fait #3 : Le candaulisme fait de plus en plus d’adeptes !

C’est le résultat d’une étude parue en 2016 (déjà !), qui montre que les recherches internet sur le terme du candaulisme explosent au fil des semaines. De plus en plus de coquins sont donc prêts à réaliser leurs fantasmes de candaulisme, on dirait ….

Et vous, êtes-vous prêt ?


Tous savoir sur le Candaulisme

Les articles les plus consultés