Candaulisme : c’est fait pour moi ?

Le candaulisme vous tente mais vous ne savez pas si cette pratique libertine est vraiment faite pour votre couple ? Faisons le point ici sur cette pratique, pour vous permettre de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer. Tout sur le candaulisme, c’est ici !

Petit rappel du programme des réjouissances

Le candaulisme est une pratique libertine où le libertin prend du plaisir à voir son ou sa partenaire s’envoyer en l’air avec un ou une autre. Dans la grande majorité des cas, c’est l’homme qui aime voir sa femme s’offrir à un amant. Généralement, l’homme est présent pendant ces ébats, et ne participe pas à la partie de jambes en l’air, mais reste un peu en retrait, à en prendre plein les yeux. Dans cette démarche, la femme prend du plaisir également à savoir son partenaire en train de la regarder, et ce côté exhibo/voyeurisme peut être réellement très excitant.

Une autre variante du candaulisme consiste à laisser sa partenaire s’offrir à un homme sans être présent, soit en étant averti à l’avance, et dans ce cas l’homme est excité par cette idée d’attendre que sa femme rentre à la maison après s’être égarée dans les bras d’un autre, soit sans en être averti à l’avance. Et là, recevoir une photo de sa femme nue dans les bras d’un autre en pleine réunion de travail, forcément, ça excite l’imagination d’un candauliste comme jamais !

Enfin, il existe une troisième variante du candaulisme qui est plutôt réservée à des candaulistes experts : la femme et son amant d’un soir « torturent » l’esprit du candauliste, en lui « imposant » de regarder des ébats extra-conjugaux et en le provoquant verbalement. Vous l’aurez compris, ce candaulisme SM est un jeu entre partenaires consentants, qui peut être très excitant pour les amateurs de sexe extrême.

Le candaulisme est-il fait pour vous ?

Le candaulisme demande une large ouverture d’esprit et une confiance absolue dans son partenaire. C’est une aventure sexuelle très enrichissante pour un couple, mais qui demande quand même une grande complicité, et une grande ouverture d’esprit. Avant de vous lancer dans le candaulisme, mieux vaut vous poser les bonnes questions.

Demandez-vous surtout si cette expérience est vraiment un fantasme pour vous, ou si c’est votre partenaire qui vous a proposé cela. L’idée du candaulisme doit réellement vous exciter, et vous ne devez pas bien sûr le faire juste pour faire plaisir à votre partenaire. Demandez-vous ensuite si votre couple est solide, et si vous avez confiance l’un en l’autre, et en vos sentiments respectifs. Si vous réalisez une expérience candauliste juste parce que votre partenaire a craqué sur un collègue, et que c’est pour elle le moyen de se le taper avec votre accord, vous courrez droit à la catastrophe. Mieux vaut, de toute façon, choisir votre premier partenaire à deux. C’est plus simple pour éviter la jalousie éventuellement qui pourrait s’installer entre vous.

Ensuite, pour savoir si vous êtes un candauliste dans l’âme, plusieurs aspects de votre personnalité et de votre sexualité peuvent vous guider. Dans le rôle de l’homme qui regarde sa partenaire prendre son pied avec un autre, vous serez un candauliste épanoui si :

  • Vous fantasmez de voir votre partenaire avec un autre
  • Vous avez une imagination débordante, et rien que l’idée d’une scène de sexe peut vous faire bander
  • Vous voyez votre femme comme un trophée superbe, que vous aimeriez offrir aux autres
  • Vous avez un gros penchant voyeuriste, et votre femme est exhibo à ses heures perdues

En gros, vous l’aurez compris, un candauliste épanoui va être un homme qui est fier de sa femme, tellement fier qu’il veut bien la prêter à un autre, à la condition qu’il puisse se régaler du spectacle !

Nos 3 conseils pour s’initier au candaulisme la première fois

Conseil #1 : Fixez-vous des règles et des limites

Toute pratique libertine réalisée en couple demande des règles et des limites à respecter, pour que tous les deux puissent être épanouis dans cette sexualité. Le candaulisme n’échappe pas à cette règle. Est-ce que vous choisissez les amants de votre femme ensemble ou elle seule ? Est-ce qu’elle peut s’autoriser une sodomie avec ses partenaires d’un soir ? Est-ce que vous devez toujours être présent, ou est-ce qu’elle peut aller batifoler loin de votre regard ? Discutez de tout cela avant de vous lancer, et régulièrement, pour être sûr d’être sur la même longueur d’ondes !

Conseil #2 : Choisissez un partenaire qui a de l’expérience

Que la soirée se déroule chez vous ou dans un club libertin, choisissez de préférence un partenaire qui a déjà de l’expérience dans le candaulisme pour débuter. Il sera plus facile pour vous 3 de lancer la soirée et de vraiment vous lâcher, si ce partenaire d’un soir vous guide. Si vous êtes tous les 3 débutants, vous risquez de passer la soirée à vous regarder dans le blanc des yeux, et ce n’est pas trop ce que vous aviez en tête, on l’imagine bien !

Conseil #3 : Partagez l’expérience en tant que couple

Le candaulisme est avant tout, comme pour beaucoup de pratiques libertines, une pratique de couple. Il est donc vraiment important de rester connecté à votre partenaire pendant toute la durée de votre expérience, et même après. Remémorez-vous ensemble les moments passés avec l’amant d’un soir de votre partenaire, pour attiser votre désir pendant plusieurs jours après cette rencontre. Demandez-lui aussi de ne pas se doucher tout de suite, de garder sur elle l’odeur de cet autre homme qui l’a possédé le temps d’une soirée. Et redevenez maitre de votre partenaire, en lui proposant d’y ajouter votre propre odeur …

Les articles les plus consultés