Faire l’amour dehors, pourquoi est-ce si excitant ?

Faire l’amour dehors est un acte terriblement excitant. Le désir s’exprime sans tabous et l’extérieur devient un immense terrain de jeu prêt à accueillir les acrobaties les plus folles.
Pourquoi s’envoyer en l’air hors de chez soi est-elle une idée si séduisante ? L’interdit a-t-il un parfum enivrant auquel il est difficile de ne pas succomber ? On vous éclaire afin de colorer vos étreintes d’audace.

S’adonner à un corps-à-corps brûlant dans un lieu public est électrisant, car il permet de cultiver la connexion érotique. L’émotion est à son comble et exalte les sentiments : la peur d’être supris·es, l’envie d’être observé·e·s, la soif de nouvelles découvertes.
Focus sur un fantasme qui fait même rougir l’imaginaire.

Une excitation à son paroxysme

Vivre une parenthèse hot hors du traditionnel lit.

Un doux fantasme

On l’avait évoqué dans l’article, Réaliser ses fantasmes : bonne ou mauvaise idée ?, une étude menée par le sex shop Amorélie révèle que 21% des personnes interrogées ont pour fantasme de s’imbriquer dans un lieu public.

Comment expliquer un tel engouement ? L’envie de changer ses habitudes, de vivre de sensations fortes, de bousculer son quotidien pousse certain·e·s à passer à l’action.

Braver les interdits

Qu’il est bon parfois de se laisser libre cours à ses inclinaisons.

Se donner du plaisir à l’extérieur est une expérience stimulante par son côté interdit. En effet, la loi nous impose de ne pas nous désirer n’importe où et nos limites morales font office de juges.

Cependant, courir le risque d’être surpris·es est grisant tout comme le fait de se sentir observé·e·s.

Le désir s’en trouve décuplé, magnifié, exalté.

Une pratique courante ?

Pour la sexologue Catherine Troadec interviewée par le site Actu.fr*, grimper au 7e ciel en dehors de chez soi est une activité plutôt courante : « On sait notamment qu’à peu près 40% des couples ont déjà tenté le “sexe en extérieur“. On peut donc dire que c’est une pratique répandue puisque près d’un couple sur deux l’a déjà expérimentée. »

Justement, quels sont les lieux phares où les amant·e·s se plaisent à fusionner ensemble ?

Lire aussi l’article : La méditation tantrique, une jouissance éveillée

Faire l’amour dehors pour mieux s’accorder

L’interdit se cache-t-il dans le fait d’avoir une relation sexuelle en plein air ou bien dans le lieu en lui-même ?

Les lieux les plus sages

Faire l’amour dehors repose-t-il également sur le choix du lieu ? Complètement.

L’endroit choisi est un personnage principal qui peut apporter bien des frissons.

Les emplacements les plus communs sont : un ascenseur, une cabine d’essayage, au bureau (eh oui, c’est agréable de faire des heures supplémentaires) et la voiture.

D’ailleurs, à ce propos, un sondage réalisé en 2019 par la marque de sextoys Lelo et relayé par le média Planet.fr** indique que 82% des participant·e·s ont déjà fait l’amour dans leur véhicule. Il faut dire que ce dernier a les faveurs des plus jeunes qui vivent pour la plupart encore chez leurs parents.

Les plus insolites

Les lieux les plus originaux sont souvent ceux qui envoient une pointe de rêve. Attention tout de même à s’assurer que l’on est bien seul·e·s.

On retrouve donc la divine plage de sable fin, les parcs ou les jardins publics, la piscine, les toilettes d’un train et en 1re position, l’avion qui envoie directement dans les étoiles.

Pour une réussite totale du fantasme, il est préférable d’en parler en amont en face à face ou sur un site de rencontre si on partage les mêmes envies. Repérer les lieux avant rendra le jeu encore plus agréable.

Faire l’amour dehors : quelles positions privilégier ?

L’idée n’est pas de revisiter le Kamasutra, mais bien de prendre du plaisir.

On opte donc plus pour des positions confortables et où on se sent à l’aise comme le mythique missionnaire, la cuillère ou la position d’Andromaque. À chacun·e de faire ce qui lui plaît.

On peut aussi rester sur la thématique des caresses, car ne l’oublions pas, la sexualité ce n’est pas que la pénétration et également atteindre la volupté.

Au-delà de rapprocher les corps, faire l’amour dehors rapproche-t-elle aussi les cœurs ?

Faire l’amour dehors : une nouvelle dynamique ? 

Vibrer en duo, c’est l’aspect essentiel du sexe en plein air.

Vivre des moments forts ensemble

Quand on défie les conventions et que l’on surpasse ses limites, l’émotionnel est clairement sollicité. Vibrer ensemble permet de se fabriquer des souvenirs communs et inoubliables.

C’est ainsi que les sentiments amoureux se renforcent et que le désir se fait plus fort.

Faire l’amour dehors pour plus de complicité

S’envoyer en l’air à l’extérieur nous connecte encore plus à l’autre. Les sensations sont multipliées et créent une meilleure dynamique.

De plus, la peur, l’excitation rapprochent et donnent l’occasion à sourire. De belles anecdotes à se raconter pour rire ensemble et pimenter nos futurs ébats.

Réinventer sa sexualité

Une fois ce fantasme assouvi, pourquoi ne pas en réaliser d’autres ?

Se délecter de l’autre avec l’envie d’être observé·e·s recèle peut-être le désir d’expérimenter le libertinage et plus précisément le côte-à-côtisme qui consiste à faire l’amour aux côtés d’autres personnes, mais sans aucun contact physique avec eux.

Une porte s’ouvre vers d’autres routes à explorer.

Faire l’amour dehors est une pratique commune, excitante et unique à la fois. Elle mêle une part de nos fantasmes, de notre imaginaire à nos envies les plus secrètes.

Un scénario vibrant à faire grandir dans la réalité à coup de caresses, de baisers, d’étreintes passionnées et d’interdit.

Un acte qui peut emmener sur les rives d’autres explorations sensuelles.

Osez expérimenter de nouvelles expériences avec NousLib.

Eva

Sources :

*L’amour en extérieur : le fantasme expliqué par deux sexologues – Actu.fr/Occitanie

**Comment faire l’amour en plein air…légalement ? – Planet.fr

Photo : pexels

Sexualité : mode d'emploi

Les articles les plus consultés