Comment reconnaître un couple libertin ?

Certains d’entre vous nous ont posé la question suivante : comment peut-on savoir qu’un couple qui nous plait est lui aussi libertin ? Comment être sûr de l’aborder sans faux pas ?

Vous en mettriez votre main à couper, Marc et Sandrine ont l’air bien coquins tous les deux, à toujours parler de sexe à l’apéro… Et puis elle, elle s’habille bien osé quand même. Alors couple libertin ou pas ? Voici néanmoins quelques conseils pour savoir si un couple qui vous plait est lui aussi libertin.

Couples libertins : au-delà des clichés

La première chose à savoir, c’est qu’il n’existe pas de couple libertin « type » tout simplement parce que le seul dénominateur commun à tous les libertins c’est l’envie de vivre sa sexualité autrement (et pleinement !) : côte-à-côtisme, mélangisme, échangisme, SM, bondage, amateurs de clubs, de soirées privées, de sauna, de plages, de glory-holes sauvages, de dogging et bien d’autres encore forment la grande famille des libertins. Et puis il y a bien sûr le GRAND débat : le libertinage, « sport » sexuel ou véritable état d’esprit ?

Bref, vous l’aurez compris, le libertin n’a ni âge, ni genre, n’est issu d’aucun milieu social en particulier, ne travaille dans aucun domaine spécifique. Hors soirées, les libertins sont des gens comme les autres. Ils ne se baladent pas dans la rue vêtus de cuir et de dentelle, une boule rouge dans le bouche et des menottes en fourrure qui dépasseraient du sac-à-main. En somme, le libertin type c’est votre voisine de palier, votre collègue, votre Tata de Camargue et toute autre personne insoupçonnable !

Mettons-nous déjà d’accord sur une chose : que signifie être libertin ? Nous avons déjà traité ce fameux sujet dans de nombreux articles (que nous vous invitons fortement à relire…) et ce qu’il en ressort, c’est que les libertins ne sont pas (forcément) des adeptes SM, qu’ils ne se baladent pas (systématiquement) en porte-jarretelle toute la journée, juchés sur des Louboutins, une paire de menottes léopard dans le sac à main. Ce ne sont encore moins des prédateurs prêts à « dégainer » à la moindre occasion, quitte à oublier leur alliance le temps d’un quickie ou plus si affinité. Les libertins sont avant tout des gens qui prennent plaisir à se faire plaisir et à vivre leur sexualité autrement, dans le partage et le respect de tous. Et nous n’irons pas plus loin dans notre définition car comme dit précédemment, il existe tellement de types de libertinages, que nous retomberions immédiatement dans le jeu des clichés.

Alors pour revenir à notre couple « type » de libertins, retenez en somme qu’il n’a pas d’âge précis, ni de genre, qu’il n’est issu d’aucun milieu social spécifique, ne travaille dans aucun domaine en particulier et qu’en gros ça pourrait aussi bien être votre concierge que votre voisine ultra-bon-chic-bon-genre, votre tata de Provence comme votre cousin qui bosse en start-up, votre boss comme l’arpète du coin. Bref, hors soirée, les libertins ne sont pas reconnaissables à un quelconque signe extérieur de libertinage.

Couples libertins : une alchimie bien particulière

Néanmoins, force est de constater qu’une expérience libertine donne une sorte de « force intérieure ». Imaginez-vous Mesdames être capable de faire jouir une dizaine d’hommes dans une même nuit ou vous Messieurs, après un plan à trois avec deux femmes. Dans quel état d’esprit vous trouveriez-vous ensuite ? Probablement bien dans votre peau, détendu, avec le souvenir de cette délicieuse soirée comme une petite bûche dans votre moteur à confiance.

Ceux qui ont la chance de partager cette expérience en couple semblent d’ailleurs bien souvent être épanouis et en osmose l’un avec l’autre. Cela peut-être votre premier indice. Clairement, pour être libertin en couple, il ne faut pas être jaloux (ou alors, il faut vous demander si vous avez vraiment un intérêt à jouer avec ces gens-là ?)

Comprendre comment ce couple fonctionne

Et si vous preniez la question à l’envers. Si, au lieu de chercher des signes distinctifs, vous cherchiez à comprendre comment fonctionnent les couples libertins ? Mettez-vous l’espace d’un instant dans les chaussures de ce fameux couple, quel serait votre état d’esprit ? Comment agiriez-vous ? Quelle serait votre philosophie ? Comment vous comporterez-vous en soirée verticale ?

Prenons donc un couple fictif, appelons-les Donna et Sergio. Donna est secrétaire comptable dans une petite boîte de BTP la journée. Sans être un cliché avec le tailleur strict et le chignon serré, disons qu’elle ne transpire pas non plus la sexualité. Pourtant, elle a un petit quelque chose que ses collègues n’arrivent pas à définir et qui les attire, une façon de leur parler, un ton de voix, un certain regard qu’elle pose sur eux. Son secret, elle est femme de Candauliste. Sergio adore « prêter » sa femme à d’autres. Régulièrement il lui organise des soirées gang-bang. Il adore la voir prendre son pied comme ça, être la reine de la soirée et faire bander et jouir une nuée de mecs… Tout en sachant qu’à la fin de la soirée, elle revient vers lui. Car c’est lui son port d’attache.

Comme Donna et Sergio, les (vrais) couples libertins témoignent tous d’un équilibre et d’une harmonie entre eux qui les fait se sentir plus épanouis que les couples non libertins. Ils ont également une incroyable confiance l’un en l’autre et c’est là, l’une de leurs plus grandes forces… Mais pas la seule. La jalousie est un moteur positif de leur sexualité et non un frein, et encore moins une barrière, à leurs envies d’aventures et de découvertes. Ils se respectent mutuellement et semblent globalement en osmose.

Montre-moi la tienne, je te montrerai la mienne

Ensuite la meilleure façon de découvrir si un couple qui vous plait est libertin, c’est encore d’aborder le sujet du libertinage de façon soft et de voir quelles réactions cela suscite. Si ce sont des rires niais et de bons gros clichés, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas tombés sur le public recherché. En revanche, mettez-vous vous-même à la place d’un couple libertin abordé. Si une personne ou un couple qui vous plaît bien commence à aborder des sujets « sensibles », comment réagiriez-vous ? Très certainement en développant la conversation jusqu’à une issue favorable à tous, non ? Alors il y a de fortes chances qu’un couple que vous intéressez, vous le fasse rapidement savoir…

Choisir les bons endroits

Bien sûr, le choix du lieu est important. Il y a par exemple plus de chances de tomber sur des libertins dans la file d’attente d’un club que dans celle d’un supermarché ! De même, sans forcément aller en soirée, vous pouvez privilégier certains lieux : cinémas libertins et saunas donc, mais aussi sex-shop, plages naturistes (surtout à la tombée du jour quand les familles quittent les lieux) et autres.

Existe-t-il un signe distinctif ?

La question d’un signe distinctif entre libertins est assez récurrente. En effet, quoi de plus pratique ?! Cela permettrait de se reconnaître rapidement et ainsi de faire plus facilement connaissance. Il existe d’ailleurs des rumeurs concernant certains signes déjà en place : au Canada par exemple ce serai le symbole du perroquet porté en motif, en bijou ou autre. Dans le Sud de la France, on serait plus Caméléon. Dans les plages du Sud-ouest, on aurait adopté un bracelet rouge porté par Madame ou accroché au parasol. Et bien d’autres encore (broches, bijoux à motifs spécifiques, etc.) Certains témoignages tendent à confirmer l’existence de tels signes. Mais de nombreux autres les taxent carrément de ridicules. Ils affirment d’ailleurs ne pas avoir envie d’être identifiés. Et puis, il y a aussi le plaisir de la « chasse »… Quel intérêt, si toutes les « cibles » sont en évidence ?

Alors vrai ou faux le signe distinctif entre libertins ? À vous de vous faire votre idée sur le sujet. Ceci-dit les T-shirts à motifs animaux et les bracelets en tissus rouges sont très à la mode cette année, alors attention à ne pas tout miser là-dessus non plus ! (Certains risquent d’être surpris !)

Pour repérer des couples libertins – Surveillez le fond et non la forme…

Ces comportements spécifiques, sont autant d’indices pour vous à chercher dans les couples qui vous plaisent. Ne vous concentrez pas sur des détails tels que le physique, l’âge, le milieu social ou encore la façon de s’habiller. Mais cherchez plutôt des signes de confiance mutuelle, une absence de jalousie, des secrets partagés sur lesquels reposerait une incroyable complicité, une osmose mais aussi une confiance intérieure au couple et à chacun comme une force tranquille qui émanerait d’eux.

Après tout, comment vous sentiriez-vous, vous, si vous saviez avec certitude être un véritable dieu du sexe ? Si vous aviez fait jouir une dizaine d’hommes la veille au soir ? Si toutes vos envies, tous vos fantasmes les plus fous étaient à portée de main et le tout avec la bénédiction et la participation active de la personne qui partage votre vie ?

Vous rappelez-vous cette vieille pub d’anti-moustiques ? Un type à moitié cramé chassait le moustique dans sa chambre tard la nuit en se justifiant auprès de sa femme : « pour trouver le moustique, il faut penser comme le moustique ! » Eh bien là, c’est pareil : pour trouver des couples libertins, il vous pensez comme un couple libertin.


Les articles les plus consultés