Témoignage : j’ai testé le polyamour !

Dans le monde du libertinage, il y a des coups d’un soir, des coups de chaud sur des soirées endiablées, et des coups de cœur, qui durent un peu plus longtemps qu’une nuit … C’est ce qu’a vécu Nadia, qui revient sur son expérience du polyamour. Et oui, on peut être amoureux de plusieurs personnes en même temps, et que tout se passe très bien !

Polyamour : mon expérience !

Le polyamour, j’y suis arrivée un peu par hasard, sans même m’en rendre compte. Mais, avec le recul, je me dis qu’en fait, je n’ai jamais cru au couple monogame traditionnel, à la fidélité exclusive. L’idée de me lier avec une seule personne, de lui jurer fidélité et de veiller à sa fidélité à lui m’a toujours un peu angoissée. Avec cette expérience, que je vais vous raconter maintenant, j’ai découvert qu’il était possible d’aimer plusieurs personnes, sans compétition, et de vivre sa sexualité comme on l’entendait, en mettant de côté les schémas sociaux traditionnels. Et de savoir ça, ça fait un bien fou !

Tout a commencé lorsque j’ai rencontré Fabien, dans un club libertin. J’étais alors libertine depuis environ 1 an, bien décidée à découvrir de nouveaux pans de ma sexualité sans me prendre la tête. Après plusieurs relations plutôt longues, qui avaient toujours fini dans les crises et les larmes, j’étais ravie de pouvoir prendre du temps pour moi. J’ai alors passé une soirée avec lui, une soirée libertine comme j’en avais vécu des dizaines d’autres : on se voit, on s’offre un verre, on se frôle sur la piste de danse, et on finit dans un coin câlins. A une différence près : dès qu’il a posé ses mains sur mon corps nu, j’ai senti mes sens chavirer. J’étais accro, direct !

On s’est revu 2 jours après, lui aussi m’a alors avoué qu’il avait eu un vrai coup de cœur pour moi. Il m’a dit qu’il avait envie d’aller plus loin avec moi que le simple plan d’un soir, qu’il voulait construire quelque chose avec moi. Et il m’a appris aussi qu’il était polyamoureux. Quèsaco ? Je n’en avais jamais entendu parlé avant lui. Il m’a alors expliqué qu’il entretenait une relation amoureuse avec une autre femme, mais qu’ils s’autorisaient à tomber amoureux d’autres personnes si l’occasion se présentait, sans que cela influence leur relation à eux deux. Ok, je n’avais pas trop envie d’en savoir plus, et j’ai continué ma relation avec Fabien sans trop y penser. Au fil des semaines, notre relation est devenue de plus en plus forte. Je me sentais unique dans ses bras, on s’entendait à merveille. Sans compter que, niveau sexe, c’était un coup extraordinaire !

Puis un jour il m’a proposé de rencontrer sa première copine. Et là, autour d’un café, le charme a opéré, et mon cœur a manqué un battement une nouvelle fois. Ses boucles brunes, sa démarche assurée, les longues jambes, … Je craquais totalement ! La soirée s’est finie comme vous pouvez l’imaginer : mon premier plan a trois !  Avec une osmose parfaite, une entente entre nous trois comme si on se connaissait depuis toujours. L’évidence était là : on était bien tous les 3, et on allait continuer comme ça !

Au fil des semaines, notre relation s’est installée dans une routine très agréable. Je voyais parfois Fabien, parfois sa copine, souvent les deux en même temps, et on passait ensemble de super moments : des discussions sans fin, des fous rires, et surtout du sexe de haut niveau ! On était un trouple, on vivait à fond notre expérience du polyamour, on était heureux, tout simplement !

Et si c’était à refaire ?

Cette belle relation a duré environ 18 mois. J’y ai appris beaucoup sur moi-même, sur le polyamour et sur mon rapport aux autres. Je n’étais définitivement pas faite pour une relation exclusive ! Pendant cette période, j’ai également vécu des relations de courte durée avec des partenaires de passage, et sans que cela pose problème à mes amants « légitimes ». Quelle liberté !

Finalement, Fabien et sa copine sont parti vivre à l’étranger, Fabien ayant eu une super opportunité professionnelle. Eux deux avaient envie de continuer leur relation ensemble, sa copine l’a donc suivi avec plaisir. Moi, je suis restée en France. Mes sentiments pour eux étaient toujours forts, mais l’amour s’était peu à peu éteint, comme cela arrive souvent ! Nous nous sommes quittés en bons termes, nous sommes maintenant amis !

Et si c’était à refaire, c’est évident que je le referais sans hésiter ! De toute façon, mes relations suivies sont toutes au courant que je suis pour le polyamour, et que je m’autorise à suivre mes coups de cœur sans que la fidélité au sens où je l’entends soit remise en cause. Et bien sûr, je continue à découvrir le milieu du libertinage, pour mon plus grand plaisir !

Le polyamour en France aujourd’hui

Le témoignage de Nadia nous montre bien qu’une nouvelle vision du couple émerge en France aujourd’hui, dans la même mouvance que le libertinage, les sentiments amoureux en plus ! De plus en plus de personnes aujourd’hui ne veulent plus s’enfermer dans le schéma classique de la monogamie, aussi bien niveau sexe que niveau sentiments, et c’est tant mieux ! A nous le libertinage, et le sexe comme on l’entend !

Photo : unsplash

Les articles les plus consultés