Bien doigter, c’est tout un art !

Bien doigter une femme, c’est tout un art ! Ce geste qui semble basique demande en fait un peu de technique, et une bonne dose d’expérience. Aujourd’hui, on vous dévoile les secrets d’un doigté réussi, et, puisque rien ne vaut les conseils d’une femme pour faire jouir une femme, c’est moi qui vous donne mes meilleures astuces !

Notre technique pour bien doigter une femme

Doigter passe parfois pour le préliminaire des ados, qui pilonnent leurs partenaires avec les doigts en espérant réveiller en elles du plaisir (et ce n’est pas comme ça que ça va marcher !). Pourtant, cet acte sexuel peut vraiment faire décoller votre partenaire s’il est bien fait. Il peut être utilisé pour préparer votre partenaire à une pénétration classique, ou comme fin en soi, les soirs où vous avez envie de faire jouir votre partenaire seule par pur altruisme (oui, essayez, elle vous le rendra bien, vous verrez !). Bien doigter une femme, ça s’apprend, donc, et voici notre technique.

Déjà, partez du principe qu’il va falloir prendre votre temps. Ne sautez pas les doigts dans la culotte de votre partenaire directement, au risque de la refroidir très vite. En effet, toute pénétration demande une bonne lubrification, au risque sinon de ne pas être très agréable. Pour que votre partenaire commence à mouiller naturellement, prenez votre temps, en l’embrassant avec passion, en effleurant son corps de vos doigts ou de votre langue, en la déshabillant lentement. L’idée, vous l’aurez compris, est de faire monter le désir. Vous pouvez aussi commencez par un petit cuni, histoire de bien lubrifier la zone clé avec votre salive.

Entrons ensuite dans le vif du sujet. Pour bien doigter votre partenaire, il va falloir voir cet acte comme un bon dîner : une entrée, un plat, et un dessert. Vous l’aurez compris, le dessert ici, c’est l’orgasme ! Commençons par l’entrée alors. Une fois votre partenaire excitée par l’idée, et dans une position confortable, commencez par caresser doucement son clitoris. Passez également vos doigts sur l’entrée de son vagin, sans chercher à y entrer pour l’instant. Effectuez des gestes doux et sensuels, pour faire monter son désir. Effectuez des mouvements de va-et-vient sur son clitoris, ou des gestes circulaires, selon sa préférence. Au fur et à mesure de sa montée en excitation, vous allez pouvoir faire des gestes plus précis, plus intenses, pour finir par glisser un doigt en elle. Vous pouvez alors soit effectuer des mouvements de va-et-vient avec votre doigt, soit courber un peu le bout du doigt pour stimuler son point G, qui se situe sur la face proche de son ventre, et se reconnait à sa texture spongieuse qui gonfle avec l’excitation. Vous pouvez aussi essayer de tourner votre doigt à l’intérieur de son vagin, certaines femmes adorent cette sensation. Autre alternative qui a fait ses preuves : rentrer votre doigt jusqu’à toucher son point G, puis le ressortir en un geste ample pour aller caresser son clitoris, et revenir à son point G, puis son clitoris, etc… Pendant que vous testez toutes ces méthodes, continuez à alterner votre pénétration avec des caresses externes, sur le clitoris, mais aussi sur les lèvres. C’est cette alternance qui va faire jouir votre partenaire. Et petit conseil bonus : nous vous recommandons bien entendu de tester toutes ces méthodes à tour de rôle, et d’alterner les gestes pour faire décoller votre partenaire.

Ensuite, tout est une question de rythme. La meilleure technique est d’alterner un rythme plus lent avec un rythme plus rapide, pour faire monter l’excitation de votre partenaire progressivement. Et, surtout, lorsque vous voyez qu’elle est au bord de l’orgasme, gardez le rythme qui l’a mise dans cet état ! En effet, il peut être tentant d’augmenter le rythme inconsciemment lorsque vous voyez votre partenaire si excitée, ce qui vous excite vous aussi bien évidemment. Et pourtant, si vous vous faites emporter par le moment, vous pouvez aller trop vite, et lui faire mal. Alors que, ce qui la rend folle, c’est exactement ce que vous êtes en train de faire, là maintenant !

Notre top 5 des astuces pour bien doigter une femme

Astuce #1 : Avoir des mains bien soignées

Ça parait l’évidence, mais pourtant les femmes qui se plaignent de leur compagnon peu soigneux lors d’un doigté sont plus nombreuses qu’on pourrait le croire. Il est donc important d’avoir les mains propres, ça c’est la base, mais également douces, sans callosités par exemple, et les ongles courts. Oui, les ongles messieurs, pensez-y ! Des ongles trop longs ou tout grignotés et rugueux sont la meilleure méthode pour griffer l’intérieur du vagin de votre partenaire, et on est tous d’accord ici pour dire que des cris de douleur n’est pas le but recherché ici ! Alors, pensez à prendre soin de vos mains avant de doigter votre partenaire !

Astuce #2 : Utiliser tous ses doigts

Pas forcément en même temps ! On vous voit venir ! L’astuce ici est de comprendre que les 5 doigts de votre main ont tous une forme différente, et qu’ils peuvent tous avoir leur qualité lorsqu’il s’agit de bien doigter une femme. Par exemple, l’index est idéal pour aller toucher le point G, alors que le pouce peut être vraiment sympa pour stimuler le clitoris pendant la pénétration digitale. Bon allez, vous pouvez quand même mettre plusieurs doigts en même temps, si ça vous chante (et si ça fait couiner votre partenaire !)

Astuce #3 : Etre à l’écoute de sa partenaire

C’est elle la mieux placée pour vous dire si ce que vous lui faites lui donne du plaisir, et si vos gestes lui font du bien. Alors, un bon conseil (et cela vaut pour toutes vos parties de sexe d’ailleurs !) : restez à l’écoute de votre partenaire. Généralement, les signaux des femmes sont faciles à comprendre en matière de sexe. Leur souffle s’accélère, leur bassin ondule sous le rythme de vos doigts, leurs cris se font plus intenses ou plus rauques : vous êtes sur la bonne voie, continuez ! Si au contraire votre partenaire ne gigote plus, voire ne crie plus, demandez-lui de vous orienter sur ce qui lui ferait du bien. Elle sera surement ravie de vous guider…

Astuce #4 : Penser à avoir un gel lubrifiant à portée de doigts

Il n’y a jamais assez de lubrification lors d’un doigté. Si votre partenaire ne mouille pas assez naturellement à son goût, ou à votre goût, pensez au lubrifiant, qui peut vraiment améliorer son confort. Pour être paré à toute éventualité, ayez toujours un tube de lubrifiant proche de vous pendant que vous vous envoyez en l’air. Et ne lésinez pas sur la quantité : en matière de doigté, plus ça glisse et mieux c’est !

Astuce #5 : Participer entièrement au doigtage, pas qu’avec vos doigts !

On s’explique : l’idée est de ne pas rester sur le côté, à regarder vos doigts agir sur votre partenaire comme si vous étiez spectateur de la scène. Vous êtes en train de faire du bien à votre partenaire, et tout votre corps doit participer à ce moment ! Collez-vous à votre partenaire, embrassez-la langoureusement, caressez-la partout avec votre main libre, … Bien doigter une femme, ça passe aussi par la sensualité !

Vous n’avez maintenant plus qu’à tester notre technique et nous dire ce que vous en pensez ! Et vous, quelles sont vos astuces pour bien doigter une femme ?

Photo : unsplash

Le guide des Préliminaires

Les articles les plus consultés