10 astuces cunni infaillibles et 10 erreurs à éviter pour devenir un pro !

Le cunni est un préliminaire régulièrement pratiqué par les couples, et qui peut procurer de vraies sensations aux femmes. Oui, mais à condition de bien le réaliser ! Alors, quelle est la recette d’un cunni réussi ? Pour vous aider à devenir le maitre en la matière, voici nos 10 astuces cunni et les 10 erreurs à éviter si vous voulez faire jouir votre partenaire avec votre bouche !

Nos 10 astuces cunni infaillibles !

Commençons par les astuces à mettre en œuvre. Avec ce top 10, vous allez devenir un pro, c’est certain !

Astuce #1 : Commencer doucement

Le cunni n’est pas une pratique à faire vite fait bien fait ! Il va falloir tourner un peu autour du pot avant d’entrer dans le vif du sujet ! Alors, avant de vous lancer, faites quelques préliminaires pour mettre votre partenaire dans une bonne ambiance sexe : embrassez-la sur tout le corps, en descendant lentement vers son sexe, caressez-la du bout des doigts, … Prenez le temps de gouter son corps avec délice avant de vous lancer dans un cunni.

Astuce #2 : Ne pas se focaliser sur le clitoris

Oui, c’est le clitoris de votre partenaire qui va déclencher son orgasme. Cependant, ce n’est pas une raison pour rester focalisé sur cette partie de son corps ! En effet, stimuler ses lèvres et l’entrée de son vagin avec votre langue va également participer à son excitation, pour lui procurer un orgasme encore plus intense.

Astuce #3 : Communiquer avec votre partenaire

Ce n’est pas parce que vous avez la bouche occupée qu’il faut arrêter tout son et toute parole pendant votre cunni. Cela donne une impression de « vite, qu’on en finisse » qui n’est pas très agréable à vivre. Alors, n’hésitez pas à dire à votre partenaire que tout cela vous excite, à gémir lorsqu’elle gémit, bref, à partager vraiment ce moment avec elle. Et, petit bonus : le souffle de votre voix sur son clitoris peut être vraiment excitant pour elle !

Astuce #4 : Ajouter un peu de doigts !

Avec la langue, c’est très bon. Avec les doigts, c’est très bon aussi. Alors, imaginez si vous combinez les 2 ! Plaisir intense garanti ! N’hésitez donc pas à doigter votre partenaire pendant que vous la léchez. Elle va très vite vous montrer que vous êtes sur la bonne voie !

Astuce #5 : Prendre son temps

Le cunni n’est pas une course de vitesse. Il va falloir prendre votre temps pour amener votre partenaire à l’orgasme. Variez les plaisirs, faites des pauses, bref, faites en sorte de faire durer le plaisir, pour que votre partenaire puisse laisser son excitation monter lentement, mais surement !

Astuce #6 : Alterner les sensations avec votre langue

Il n’y a pas une technique, et une seule, à appliquer avec votre langue sur le sexe de votre partenaire. Pour la faire jouir, alternez les baisers, les mouvements de succion, les coups de langue plus ou moins larges ou plus ou moins précis. C’est cette variation de sensations qui va la faire jouir !

Astuce #7 : Utiliser du lubrifiant

Ou plutôt votre salive, le meilleur lubrifiant que vous pourrez trouver ! En effet, le sexe féminin est une partie tellement sensible du corps qu’une mauvaise lubrification peut être très vite inconfortable pour votre partenaire. Alors, n’hésitez pas à jouer de la salive dès le début de vos caresses, pour que votre partenaire puisse pendre son pied !

Astuce #8 : Ecouter votre partenaire

Elle gémit, son souffle s’accélère ? C’est que vous êtes sur la bonne voie, continuez ! Par contre, si vous voyez qu’elle se tortille, elle essaye peut-être de vous faire comprendre que vous n’êtes pas au bon endroit, ou que vous lui faites un peu mal. Et si elle relève votre tête en plein cunni, bon ben là, c’est que c’est un raté !

Astuce #9 : Au moment de l’orgasme, continuez ce que vous faites, ni plus ni moins !

Lorsque votre partenaire est au comble de son excitation, il peut être tentant d’accompagner son orgasme avec des mouvements plus frénétiques, au même rythme que sa jouissance. Pourtant, le secret pour que votre partenaire jouisse fort, c’est justement de continuer à faire exactement les mouvements qui ont déclenché son orgasme. Ni plus fort, ni moins fort. Alors, on reste concentré jusqu’au bout !

Astuce #10 : S’arrêter dès que votre partenaire a jouit !

On le répète, le clitoris est un organe sensible, et surtout après l’orgasme. Alors, dès que votre partenaire a jouit, arrêtez de le stimuler, au risque de lui faire mal. Attention, on ne vous dit pas ici de vite quitter la chambre (ou tout autre endroit où vous vous trouvez !), mais d’arrêter de stimuler le sexe de votre partenaire. Vous pouvez par contre l’accompagner dans la descente de son excitation en lui embrassant le pubis, l’intérieur des cuisses, le ventre, avec douceur, et en lui demandant ce qu’elle a pensé de votre prestation !

Les 10 erreurs à éviter pour réussir son cunni

Passons maintenant aux erreurs à éviter si vous voulez réussir votre cunni. Voici les 10 erreurs bien trop souvent faites par vous messieurs pendant un cunni !

Erreur #1 : Se jeter directement sur son clitoris

Le clitoris est un organe sensible, on ne le répètera jamais assez ! Il faut donc préparer un peu le terrain avant de s’y aventurer, et faire en sorte que votre partenaire soit déjà un peu excitée avant de commencer à stimuler son clitoris. Ce sera plus agréable pour elle, et elle pourra se laisser aller plus vite.

Erreur #2 : Mettre les dents

Si un peu de dents vous excite pendant une fellation, dites-vous que ce n’est jamais le cas pour une femme pendant un cunni. Toute sensation de mordillement peut être vraiment désagréable sur le clitoris, alors on évite de faire mal à sa partenaire, ce n’est pas le but ! Bon, après, si votre partenaire n’est pas contre un peu de douleur, et qu’elle vous le demande, foncez !

Erreur #3 : Faire la fine bouche

Un bon cunni, ça ne se fait pas du bout de la langue. Votre partenaire va y voir du dégoût de votre part, et, on est tous d’accord, ce n’est pas ça qui va l’exciter ! Alors, si vous vous lancez dans un cunni, faites-le à fond, en en ayant vraiment envie !

Erreur #4 : Frotter votre barbe sur son sexe

Oui, la barbe c’est sexy. Mais ça peut aussi être très irritant sur le sexe de votre partenaire, au risque de bien la refroidir et de mettre un stop à votre soirée sexe. Donc évitez de frotter votre barbe sur son sexe, et surtout sur son clitoris, si vous voulez la faire jouir.

Erreur #5 : Aller trop vite en besogne

On l’a dit plus haut, un cunni bien fait demande du temps. Alors, prenez-le ! Ne vous lancez pas dans un cunni si vous rêvez d’une partie de sexe vite fait bien fait. Il va falloir prendre votre temps pour amener votre partenaire vers l’orgasme.

Erreur #6 : Exercer une pression trop forte sur son clitoris

Doucement, avec le clitoris ! On ne le répètera jamais assez ! Evitez les coups de langue trop appuyés ou les succions trop fortes, ce que les femmes aiment, c’est de la dé-li-ca-tesse !

Erreur #7 : L’embrasser passionnément juste après le cunni

Très peu de femmes ont envie de gouter l’odeur de leur sexe, surtout après avoir jouit. Alors, vous comprendrez bien qu’un baiser passionné juste après un cunni, même si ça part d’un bon sentiment, ça peut être très désagréable.

Erreur #8 : Se contenter de tourner, tourner, tourner

Vous n’êtes pas une machine à laver ! C’est comme pour les french kiss, l’idée n’est pas d’être mécanique dans vos gestes. Variez un peu les plaisirs !

Erreur #9 : Oublier le reste de son corps

Ce n’est pas parce que vous lui faites un cunni qu’il faut oublier tout le reste de son corps. Pensez à continuer à la caresser pendant que vous lui faites sa fête, sur les seins, l’intérieur des cuisses, que vous pouvez tenir fermement pour lui écarter les jambes, … Vous voyez l’idée ?

Erreur #10 : Penser que votre technique va s’adapter à toutes vos partenaires

Hélas, on va finir sur cette erreur, qui va remettre en cause toute votre technique cunni. En effet, ce n’est pas parce qu’un geste a marché sur une partenaire qu’il va marcher sur toutes les autres. Pour chaque partenaire, il va falloir être à l’écoute de son corps et de ses envies pour tester ce qui l’excite et identifier ce qui ne l’excite pas, et pour pouvoir l’amener vers l’orgasme comme elle en a envie. Mais c’est un défi que vous êtes prêt à relever, non ?

Photo : pexels

Les articles les plus consultés