Anti-tabous : devenez le maitre du cunni !

Le cunni, vaste sujet. Les femmes adorent sans oser forcément se l’avouer, et les hommes ont peur de mal faire ou trainent leur flemmardise comme prétexte pour ne pas se lancer. Et pourtant, c’est une pratique très excitante pour les deux partenaires, et une des meilleures façons de faire jouir une femme. Alors, on s’y met ?

Les 3 choses fondamentales à retenir sur le cunni

1 – Ce n’est pas une atteinte à votre virilité !

Les hommes, malheureusement, sont souvent réticents à l’idée de faire plaisir à leur compagne avec un cunni. La vieille image du pénis, seul organe capable de faire jouir une femme, a la peau dure. Et pourtant, le cunnilingus et sa forte stimulation du clitoris reste un moyen quasi infaillible d’atteindre l’orgasme pour les femmes. Il est alors dommage de refuser ce plaisir à votre partenaire, et surtout de penser qu’il n’est pas viril pour vous de vous adonner à cette pratique. De plus, donner du plaisir à votre partenaire avec votre langue est un sentiment qui va, vous aussi, fortement vous exciter. Elle se laisse aller, elle est totalement à votre merci et elle lâche totalement prise grâce à votre bouche. Si ça ce n’est pas excitant !

2 – Il faut en avoir vraiment envie pour donner du plaisir à votre partenaire

C’est comme pour tout ce qui concerne le sexe : c’est bon si vous avez envie de le faire. Si vous rechigner à passer à l’acte ou si vous faites ça seulement pour recevoir une contrepartie, il est fort probable que vous n’allez pas spécialement vous appliquer, et que vous ne serez pas forcément très à l’écoute de l’excitation de votre partenaire. Alors, ne faites ça que si ça vous excite, et prenez votre temps !

3 – Oui, il faut un peu de technique pour réussir un bon cunni

Mais pas de panique, la technique, ça s’apprend ! Et surtout, le ressenti dépend de chaque femme. Dans ce cas, à chaque nouvelle partenaire, vous devez être à l’écoute de ses envies et de son excitation pour pouvoir adapter votre technique. Chaque femme a une anatomie différente, et son clitoris sera alors plus ou moins proéminent, plus ou moins facile d’accès. Cette zone est également très sensible et très innervée, ce qui fait que chaque femme va ressentir son excitation différemment. Le mieux est donc d’avoir une bonne technique de base, que vous adaptez aux envies de vos partenaires. N’hésitez pas à lui demander de vous guider, et de vous dire ce dont elle a envie et ce qui l’excite. C’est le meilleur moyen pour la satisfaire !

Cunni : pourquoi les femmes adorent ça ?

Et bien … parce que la majorité des femmes sont clitoridiennes et non pas vaginales ! Cette stimulation du clitoris est une des meilleures façons d’atteindre l’orgasme. A condition qu’elle soit bien faite bien sûr. Le cunni est l’un des préliminaires les plus appréciés des femmes, même si elles ont parfois du mal à se l’avouer. Cette pratique est en effet encore une peu taboue, alors que la fellation est largement entrée dans les mœurs.

Le cunni est pourtant une pratique très excitante pour les femmes, qui doivent à la fois se laisser aller et être dans une position de domination face à leur partenaire qui les tiennent avec sa langue, mais également être assez actives pour indiquer à leur partenaire ce qui leur plait et pour bouger, gémir et onduler jusqu’à atteindre l’orgasme.

Et en pratique : comment faire un bon cunni ?

La technique d’un bon cunni peut être résumée en quelques étapes de base. A vous ensuite de trouver votre style, et surtout de vous adapter à vos partenaires, pour les faire grimper aux rideaux en quelques coups de langue !

Conseil #1 : Donnez des coups de langue larges et non pas pointus.

Beaucoup d’hommes ont tendance à utiliser la pointe de leur langue pour stimuler le clitoris, alors que ce geste peut être un peu douloureux pour les femmes. Aplatissez votre langue au maximum, et effectuez des mouvements larges avec celle-ci pour caresser votre partenaire.

Conseil #2 : Ne vous limitez pas qu’à votre langue….

Oui, pour un cunni réussi il faut bien évidemment utiliser votre langue. Mais vous pouvez aller plus loin dans l’excitation et vous servant aussi de vos mains, de votre bouche, et même pourquoi pas de sextoys. Vous pouvez par exemple introduire deux doigts dans le vagin de votre partenaire en même temps que vous la léchez, pour stimuler son point G. Vous pouvez aussi utiliser un sextoys, comme un petit gode, pour avoir une pénétration plus profonde, ou pour stimuler sa zone anale en même temps que son clitoris. Utilisez votre bouche entière pour masser son clitoris ou sa vulve, c’est aussi très excitant !

Conseil #3 : … Et ne vous limitez pas qu’au clitoris !

Il serait dommage de limiter un cunni à la seule stimulation du clitoris, quand toute cette zone féminine est propice aux caresses en tout genre. Avec votre bouche, vous pouvez embrasser la vulve de votre partenaire, entrer votre langue dans son vagin, ou encore lécher son anus pour les plus coquines d’entre elles.

Tout est possible : il suffit d’être à l’écoute de votre partenaire et d’oser se lancer dans de nouvelles pratiques. Sans aucun doute que votre partenaire sera conquise par cette prise d’initiative, et vos parties de jambes en l’air encore plus torrides !

Et dernier point : cette vieille théorie du lycée qui disait que le meilleur moyen de faire jouir une femme pendant un cunni était de réciter l’alphabet avec sa langue sur son clitoris n’est absolument pas fondée. N’essayez même pas, par pitié pour votre partenaire J !

Photo : pexels

Les articles les plus consultés