Voyeurs, exhib et fantasmes

 

Parce qu’on a trop souvent tendance à les confondre avec les perversions du même nom, on en oublie les bienfaits du voyeurisme et de l’exhib « sains » et consentis. Alors laissez-nous vous faire une petite piqûre de rappel…

Voyeurs, exhib : des inconnus qui vous veulent du bien

Commençons donc pas bien différencier le libertin du pervers. Certes, tous deux ont le même plaisir d’afficher leur pudeur non rougissante en public ou d’être les spectateurs de l’intimité d’inconnus. Mais le rapprochement s’arrête ici. Car le libertin, même lorsqu’il se fait exhib ou voyeur, le fait généralement dans des lieux dédiés (clubs, saunas, spots d’exhib notoires, etc) et surtout avec un public consentant ou en tout cas, que cela ne choquera pas. Alors que le pervers tire du plaisir du non consentement de ses victimes.

En bref :

  • Si vous avez envie de vous tripoter avec Madame en club devant des inconnus : c’est du libertinage
  • La même envie, dans une voiture face à un commissariat : c’est un peu jouer avec le feu mais ça reste du libertinage
  • Par contre la même, face à une cour d’école : là, désolé de vous l’apprendre, mais vous êtes dans le domaine de la perversion

Ceci étant établi, voyons maintenant pourquoi, en dehors des cours de récré, voyeurisme et exhib sont sains.

Les bienfaits du voyeurisme et de l’exhib

Tout d’abord parce que le plaisir de regarder est naturel. C’est Tonton Freud qui l’a dit. On a appelle cela la scopophilie ou encore des pulsions scopiques. Et Wikipédia de nous expliquer tout cela clairement et simplement :

 » Il s’agit d’une pulsion sexuelle indépendante des zones érogènes où l’individu s’empare de l’autre comme objet de plaisir qu’il soumet à son regard contrôlant. »

Des pulsions scopiques, nous en avons tous. Prenez par exemple un accident sur la rocade : même si on sait que cela provoque ensuite des bouchons monstres, on ne peut pas s’en empêcher, on regarde tous ce qui s’est passé. Idem avec la télé-réalité, les pubs et de manière générale tout ce qui utilise des images pour nous faire passer un message.

Alors si en plus, on ajoute une coquine en train de se masturber délibérément devant vous… Eh bien maintenant vous le savez, c’est très naturel pour vous de prendre du plaisir à la regarder faire. Et donc très sain. Alors pourquoi détourneriez-vous le regard ?

A l’inverse, l’exhib est tout aussi naturel. Nous avons un constant besoin de reconnaissance car cela nous permet d’exister dans le regard de l’autre. Encore une fois, il n’y a qu’à voir le succès des réseaux sociaux. Le besoin de s’afficher, même sans que cela soit sexuel, est quasi permanent et concerne une importante majorité de gens. Mais dans la mesure où cela comble le désir de regarder de l’autre, en quoi cela est-il gênant ?

Mais surtout, voyeurisme et exhib ont un très gros avantage : ce sont d’importants vecteurs d’excitation qui exacerbent votre libido et par là-même améliorent votre sexualité et votre vie de couple.

Toujours pas convaincus ? Alors mettons-nous en situation.

Le voyeurisme et l’exhib au service de votre vie de couple

Imaginez-vous en club avec Madame. Vous êtes sur la piste de danse quand un élan de curiosité vous emmène tous deux du côté des alcôves. Là, par une porte entre-ouverte, vous assistez à un spectacle des plus charmants : deux femmes entièrement nues se caressent mutuellement et s’embrassent sous le regard fiévreux de celui que vous supposez être le mari de l’une d’entre elles. Leurs mains remontent le long de leurs cuisses, plongent dans l’intimité chaude et humide de l’autre, pressent les fesses, pincent un téton…L’une gémit. L’autre se penche vers le sexe de l’homme que celui-ci caresse depuis un moment. Elle passe sa langue dessus. Sa comparse la rejoint.

De votre côté, vous commencez déjà à avoir une belle érection. Votre compagne vous serre la main. Elle aussi sent cette chaleur moite entre ses cuisses. Vous l’entraînez dans une autre pièce, hésitez à fermer la porte puis finalement n’en faites rien. Alors que votre femme commence à vous sucer avec entrain, un autre couple entre. Vous sentez leurs regards sur la beauté de votre femme et cela vous rend fier. Cette dernière s’est à présent déshabillée. Elle ne porte plus que ses talons et ses bas résilles. Elle est bandante comme jamais. Vous la prenez d’abord doucement, tendrement, puis, encouragé par les râles de l’autre couple qui a commencé à se caresser, sauvagement. Vous la défoncez et elle crie de plaisir. Vous explosez en elle. Vous êtes tous deux éreintés mais pendant que vous profitez du spectacle de l’autre couple en pleine ardeur, vous réalisez que vous n’avez qu’une seule envie : les rejoindre.

Photo : pexels

Les articles les plus consultés