Taille du pénis, ça compte ! Mais pourquoi ?

C’est toujours le grand débat : est-ce que la taille du pénis compte vraiment, ou est-ce que c’est la façon de s’en servir qui fait la différence ? Eh bien nous, chez Nouslibertins, on pense que la taille du pénis, ça compte quand même un peu … mais pas forcément pour les raisons auxquelles on pense ! On vous explique tout dans cet article !

Taille du pénis : êtes-vous dans la moyenne ?

Avant de vous expliquer pourquoi on pense que la taille du pénis compte quand même un minimum, il est bien de rappeler quelle taille, au final, ça fait, un pénis ! Mettons un peu le nez dans les moyennes nationales…

En France, le pénis moyen mesure environ 13,30 cm en érection. Au repos, la fourchette est plus large : entre 7 et 11 cm. Certains pénis ont donc un pouvoir d’élongation plus important que d’autres ! Niveau circonférence, la moyenne nationale est d’environ 123,7 cm. Vous avez envie de mesurer tout ça pour voir si vous êtes dans la moyenne, non ? Rassurez-vous, seulement 2,28% des hommes français souffrent de vrais problèmes de petite taille. Alors, si vous avez quelques centimètres ou millimètres de différence avec la moyenne nationale, pas de quoi en faire un drame !

Pourquoi la taille du pénis compte quand même un peu ?

Les femmes ont beau dire que la taille du pénis ne compte pas vraiment, elles disent surtout ça pour rassurer leurs hommes ! Mais, même si la taille compte, ce n’est pas forcément pour les raisons que vous pensez ! Eh oui, les femmes ne veulent pas forcément de larges et longs pénis, bien au contraire même !

Raison #1 : Le pénis ne doit pas être trop long

Finalement, et contrairement à ce que les hommes peuvent penser, les femmes craignent plutôt les pénis trop longs que les pénis trop petits. Les femmes ont alors peur d’avoir mal pendant les rapports, surtout si le pénis touche le col de l’utérus, ce qui peut effectivement provoquer des douleurs. Mieux vaut un pénis un peu moins long, qui autorise plus de positions sexuelles, sans crainte d’avoir mal pour la femme ! Surtout que, pour rappel, le point G est situé à 4 cm de l’entrée du vagin. Alors, vous voyez, il n’en faut pas beaucoup pour qu’une femme ressente du plaisir !

Raison #2 : Le pénis ne doit pas être trop fin

Évidemment, si le pénis est trop fin, les femmes peuvent ne pas ressentir grand-chose. Après, pour de nombreuses femmes, mieux vaut ça que l’inverse, et un peu de musculation du vagin (oui oui ça existe !) suffit parfois pour leur permettre de ressentir plus de sensations si le pénis de leur partenaire est trop fin.

Raison #3 : Le pénis ne doit pas être trop gros

Comme les pénis trop longs, les pénis trop gros sont un peu une crainte de nombreuses femmes. Peur d’avoir mal encore une fois, peur de ne pas être assez lubrifiée pour pouvoir accepter une pénétration avec confort et plaisir… Les pénis trop larges peuvent aussi être handicapants pour certaines pratiques, comme la fellation qui sera moins aisée. Et on ne parle même pas de la sodomie : avec un pénis très large, mieux vaut s’armer de patience pour qu’un rapport anal puisse avoir lieu, déjà, et se passe bien !

Vous l’aurez compris, si la taille du pénis compte pour ces dames, c’est avant tout parce qu’elles préfèrent… les pénis de taille moyenne ! Alors, pas besoin d’être complexé devant votre pénis de taille tout à fait ordinaire, vous pouvez être rassuré : il convient à coup sûr très bien à vos partenaires ! Et pour ceux qui seraient malgré tout pas très bien lotis, rassurez-vous également : une récente étude scientifique prouve que les 6% de femmes en France qui trouvent que le pénis de leur partenaire est trop petit sont très satisfaites sexuellement, pour 2 femmes sur 3 !

Taille du pénis et positions sexuelles : mettez vos atouts en valeur !  

Selon la taille de votre pénis, certaines positions sexuelles vont être plus adaptées à votre physionomie, et vous procurer plus de plaisir, à vous comme à votre partenaire. Faisons un petit point.

Pour les pénis un peu petits

Si votre pénis est un peu plus petit que la moyenne, il vous faudra privilégier les positions où votre pubis est en contact direct avec celui de votre partenaire. En effet, c’est logique : si vous êtes en contact avec ses fesses ou ses cuisses, forcément, la pénétration sera moins profonde, et ce n’est pas ça qui va vous mettre en valeur… On vous conseille alors le missionnaire, petit classique qui fonctionne toujours très bien. Vous pouvez aussi choisir les positions où votre partenaire est sur le bord du lit, les jambes dans le vide. Vous pouvez alors bien écarter ses jambes pour pouvoir la pénétrer avec plus de puissance.

Vous pouvez aussi compenser une pénétration peut-être un peu moins profonde avec une stimulation plus importante du clitoris. Soit en frottant votre pubis contre son clitoris, soit en choisissant une position où vous avez les mains libres, pour pouvoir jouer un peu avec ses sensations. Et pensez aussi aux préliminaires : plus votre partenaire sera excitée avant la pénétration, et moins elle aura besoin d’une pénétration profonde et longue pour atteindre l’orgasme !

Pour les gros pénis

Pour les pénis plus gros que la moyenne, l’important va être, là encore, de bien préparer le corps de votre partenaire avant la pénétration. Le cuni va être votre meilleur allié ! Ensuite, choisissez des positions où votre partenaire peut contrôler elle-même la pénétration, comme les positions où elle est sur le dessus, ou la levrette. Comme ça, elle peut gérer elle-même la dilatation de son vagin, et initier les mouvements de hanches qui lui conviennent, autour de votre gros pénis !

Dans tous les cas, vous l’aurez compris, la taille du pénis n’est pas le critère le plus important pour les femmes, et mieux vaut un pénis un peu plus petit que trop grand. Reste que la manière de s’en servir est, au final, bien plus important que sa taille !

Photo : unsplash

Sexualité : mode d'emploi

Les articles les plus consultés