Libertinage : c’est fait pour moi ?

Entre fantasmer sur des envies de libertinage, et vraiment sauter le pas, il y a parfois tout un monde… Ce n’est pas parce qu’on rêve de parties de jambes en l’air à plusieurs et d’une grande liberté sexuelle, qu’on est forcément capable de réaliser ce genre de fantasmes. Alors, le libertinage, c’est vraiment fait pour moi ? Pour le savoir, suivez le guide !

Le libertinage en pratique : rappel des codes de ce fantasme courant

Revenons déjà aux bases de ce qu’est le libertinage. Déjà, c’est un fantasme courant pour de nombreux français. Qui n’a jamais rêvé d’un plan à trois avec son collègue de bureau ou sa voisine ? Qui n’a jamais imaginé une soirée qui dérape au milieu de partenaires multiples et surtout inconnus ? Ok, vous voyez, on pourrait presque dire que tout le monde y a déjà pensé !

Reste que le libertinage est un ensemble de pratiques sexuelles loin des codes moraux de la société actuelle, et c’est pour cela que seulement 5% de la population française saute vraiment le pas et assouvit ses fantasmes libertins. C’est très peu, même si ce chiffre est en augmentation régulière depuis des années !

Le libertinage peut se pratiquer aussi bien en couple qu’en solo, qu’on soit célibataire ou non (à condition, dans ce cas, que votre partenaire vous donne son accord, sinon c’est juste de l’infidélité !). Ce terme désigne un ensemble de pratiques qui peuvent être très différentes, et que chaque libertin se sent libre de pratiquer ou non selon ses fantasmes et ses envies. C’est pour cela qu’il y a des libertins qui ne pratiquent que le voyeurisme, ou le côte-à-côtisme, alors que d’autres veulent aller plus loin, et se laisser tenter par des orgies par exemple, ou le bondage. A chacun ses fantasmes, dans le respect de tous !

Le libertinage en solo : tout le monde peut essayer ?

Le libertinage en solo, c’est souvent bien vu par les libertins … et souvent très mal vu ! Il y a deux écoles ! En effet, la pratique la plus pratiquée, et la plus connue, du libertinage est l’échangisme, et, en tant que solo, forcément, vous n’avez rien à échanger. C’est pour cela que certains clubs voient d’un mauvais œil les hommes seuls qui veulent s’essayer au libertinage. Pourtant, et c’est paradoxal, les libertins sont des personnes très ouvertes et curieuses, qui aiment faire de nouvelles rencontres. C’est pour cela, aussi, que les hommes seuls sont appréciés, sur certaines pratiques libertines tout particulièrement, comme les orgies ou les gang bang, ou encore le caudalisme. Si vous êtes un homme célibataire et que vous souhaitez vous initier au libertinage, préférez alors ce genre de soirée et ce genre de pratiques, pour être sûr d’être bien accepté. D’une manière générale, en tant qu’homme solo, évitez de trop vous imposer face à des libertins, au risque de passer pour affamé. Si vous recevez un « non » lorsque vous demandez à participer à une partie de jambes en l’air libertine, ou même si vous sentez, lors de vos phases de drague, que la personne en face de vous n’est pas réceptive, n’insistez pas.

Pour les femmes, c’est une autre chose : elles sont reines dans le milieu du libertinage, en couple comme célibataires ! Une femme en solo sera forcément mieux acceptée dans un club qu’un homme, ne serait-ce parce que le fantasme du trio femme/homme/femme est très recherché dans le milieu libertin. Les choses sont alors beaucoup plus faciles, en tant que femme célibataire : vous aurez moins de difficultés à vous faire accepter du milieu libertin !

Le libertinage et le couple : comment bien gérer ses fantasmes ?

Le libertinage peut être un formidable terrain de jeu pour le couple, à condition que la réalisation de ces fantasmes repose sur des bases solides. En effet, n’espérez pas sauver votre couple qui bat de l’aile avec une soirée en club libertin, car, si vous n’êtes pas à 100% tous les deux tentés par l’expérience, et à 100% en confiance avec votre partenaire, la soirée risque fort de tourner court.

Par contre, si vous avez tous les deux envie de vous lancer dans libertinage, que ce soit pour une soirée sur un coup de tête ou de façon plus réfléchie, progressivement sur le long terme, nous n’avons qu’un mot à vous dire : foncez !

Les couples qui pratiquent régulièrement le libertinage sont des couples solides, vraiment fusionnels, qui placent leur épanouissement sexuel au sein de leur relation à deux. Ils sont capables de différencier le sexe pur des sentiments, et la jalousie n’a pas sa place entre eux. Vous reconnaissez votre couple dans ce portrait ? Alors vous allez très certainement vous épanouir dans le milieu du libertinage !

Sachez cependant que, pour que cette expérience, se passe au mieux, certaines astuces sont à mettre en place au sein de votre couple. Voici celles qu’on peut vous donner, acquises au fur et à mesure de notre propre expérience du libertinage :

  • Se fixer des règles et des limites (et les respecter) : votre partenaire peut vouloir coucher seulement avec des femmes, vous pouvez refuser la sodomie hors couple, … à vous de discuter ensemble de vos limites !
  • Communiquer à deux, beaucoup et tout le temps : le libertinage est un terrain de jeu aussi intellectuel que physique. Pour le vivre pleinement, il est important de communiquer régulièrement avec votre partenaire sur vos expériences, vos envies et vos fantasmes. Et en parler, niveau excitation, c’est parfois (presque) aussi bien que de les réaliser !
  • Etre honnête, aussi bien avec soi-même qu’avec son partenaire : quelque chose vous déplait, quelque chose ne va pas ? Il faut parfois savoir en parler, voire dire stop si une situation ne vous convient pas. Pour repartir de plus belle !

Alors, pensez-vous être fait pour le libertinage ? On l’espère sincèrement, et on est sûrs que, une fois que vous aurez goûté aux plaisirs de ce milieu, vous ne voudrez plus le quitter !  


Libertinage : pratiques et conseils

Les articles les plus consultés