Le libertinage séduit les jeunes

De plus en plus de libertins ont entre 18 et 25 ans. Ils ont un rapport décomplexé et ludique au sexe et veulent ouvrir les fenêtres du plaisir coquin. Alors, les jeunes et le libertinage font-ils bon ménage ?

La révolution sexuelle serait-elle permanente ? Les baby-boomers, les femmes en première ligne, ont gagné le droit de disposer de leur corps et de leur sexualité. Les sexshops, sextoys et boutiques libertines chics se sont démocratisés. Le libertinage, même encore en proie à quelques clichés, n’est plus un sujet tabou. Et il existe même un réseau social libertin qui édite ce blog !

Un libertinage qui se rajeunit
Il y a encore environ 5 ans, le profil des libertins étaient plutôt des quadras, voire des trentenaires, souhaitant diversifier leur sexualité et découvrir d’autres plaisirs. Aujourd’hui, la « jeunesse » renouvèle la clientèle des clubs libertins et autres saunas échangistes. Les internautes « vingtenaires » libertins sont de plus en plus nombreux. Draguer en ligne et dénicher un ou plusieurs partenaires, que l’on soit en solo ou en couple, se fait en quelques clics et doigtés digitaux sur son mobile.

Des jeunes libertins décomplexés
Il s’agit d’un véritable phénomène de société qui concerne des jeunes issus de tous milieux sociaux et qui peuvent être en couple de façon sérieuse. Ces jeunes libertins sont décomplexés, veulent s’amuser et dédramatiser la sexualité. Face à la disparition du mythe de l’amour éternel et à la précarité du couple, la génération Y choisit de profiter et de tout essayer. Serait-elle en train de libérer davantage la femme ? En tout cas, les jeunes libertines souhaitent maîtriser leur propre désir. Elles sortent dans les clubs et les soirées pour s’amuser, pour se montrer, être sexy, mater, se sentir désirées, tout ça sans passer pour des « salopes », comme ce serait le cas dans une boîte de nuit classique.

Certains jeunes découvrent donc leur sexualité avec le libertinage. Et pourquoi pas. A condition de ne pas ignorer les codes de cet univers infini. Jeunes libertines sachez que respect et liberté représentent les piliers de toute sexualité coquine. Quel que soit l’âge n’oubliez pas les grands principes : en parler, ne rien imposer, fixer des limites, débriefer. Et pour éviter les impairs, lisez notre article sur « Libertinage, comment faire les premiers pas? »

Photo : pexels

Les articles les plus consultés