Je suis fétichiste, et j’assume !

Oseriez-vous clamer haut et fort “Je suis fétichiste” ? Le fétichisme est un plaisir souvent inavoué, et, chez Nouslibertins, nous trouvons qu’il est vraiment dommage de se cacher. Nous avons donc décidé de donner la parole à des libertins fétichistes convaincus dans cet article, qui assument leurs envies et leurs fantasmes avec fierté. On leur laisse la parole, avec la conviction que leurs témoignages vont vous donner quelques bonnes idées… 

Julien, 37 ans, fétichiste des pieds et des chaussures

 » Je suis fétichiste depuis toujours, je pense ! Sans que cela soit particulièrement sexualisé, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attiré par les chaussures. J’étais fasciné par les talons hauts des amies de ma mère, qui venaient prendre le thé le samedi après-midi. Je me cachais sous la table, et j’admirai le ballet de ces souliers qui faisaient des petits bruits réguliers sur le parquet. A l’adolescence, mes premiers émois se sont tournés vers une de mes professeurs, adepte elle aussi des talons vertigineux. Très vite, au début de ma vie sexuelle, une fois parti à la fac, je me suis rendu compte que les pieds et les chaussures étaient au centre de mon plaisir. Je choisissais mes partenaires pour leur choix de chaussures, et j’aimais admirer leurs pieds nus sur les draps, d’abord vifs et agités pendant le sexe, puis alanguis après l’amour. Cela n’était pas forcément conscient ou même avoué, mais c’était vraiment présent. Il y a 8 ans, ma partenaire de l’époque m’a fait découvrir les clubs libertins. Dans ces soirées, j’avais l’impression que rien n’était tabou, que tout était permis. J’y ai passé des soirées incroyables, mais cela m’a surtout permis de prendre du recul sur ma sexualité, et d’oser mettre un mot sur mes fantasmes : je suis fétichiste des pieds ! A partir de cette prise de conscience, ma sexualité est devenue encore plus épanouie, car, en étant libertin, je rencontrais des partenaires qui avaient les mêmes délires que moi, et je pouvais passer des soirées entières autour de mon fantasme des pieds, sans que cela soit mal interprété par mes partenaires. Je me souviens encore avec excitation de cette charmante brune ultra sexy, qui était arrivée dans le club avec une robe en dentelle entièrement transparente, et surtout les talons les plus hauts que je n’avais jamais vu. Elle les a, bien entendu, gardés tout au long de notre partie de sexe endiablée…”

Thomas, 46 ans, “Je suis fétichiste du cuir, et toute ma vie tourne autour de ça”

“J’ai mis du temps à dire cette phrase “Je suis fétichiste”, et pourtant ces pulsions remontent à tellement longtemps dans ma vie ! Il faut dire que le début de ma vie sexuelle n’a pas été très épanouissant : marié tôt, avec une femme peu expérimentée, tout comme moi d’ailleurs. Nos ébats se sont résumés pendant des années à un missionnaire vite fait bien fait après le film du soir…. Pas très excitant. Et puis, un jour, nous avons décidé de nous prendre en main pour sauver notre mariage. Il faut dire qu’à cette époque, nous venions d’apprendre que nos plus proches amis étaient un couple libertin, et cela nous excitait pas mal. Ce couple a fini par nous initier au libertinage, et à tout ce que cet univers peut apporter à un couple inexpérimenté niveau sexe. C’est en devenant libertin que j’ai pu mettre des mots sur mon plus gros fantasme, sur le désir qui dictait toutes mes parties de sexe : le fétichisme du cuir. Il faut dire que ce désir pour le cuir remonte à loin, j’en ai même fait mon métier ! Mais je n’avais jamais osé me l’avouer, même si, en regardait ma vie avec un autre œil, je me suis rendu compte que le cuir avait toujours été omniprésent dans nos parties de sexe. Maintenant, je ne me cache plus, et c’est totalement assumé ! J’adore voir ma femme, entièrement vêtue de cuir, me donner des ordres et me rendre fou à me faire languir. Car oui, je suis aussi adepte du BDSM, soumis et fier de l’être ! Avec ma femme, en découvrant mon fétichisme et notre fantasme commun du BDSM, notre vie sexuelle a pris un tournant radical : fini le sexe morne, bonjour le sexe débridé ! Nous sommes plus complices, plus amoureux que jamais, et le fétichisme y est pour quelque chose, c’est sûr !

Vous avez envie de découvrir d’autres témoignages sur le fétichisme et de discuter de vos fantasmes avec de vrais fétichistes assumés ? Rendez-vous vite sur notre site, nos membres coquins vous attendent avec impatience !


Découvrez vite tous nos articles sur le thème du fétichisme :

Photo : unsplash

Les articles les plus consultés