Témoignage : ma première expérience lesbienne

Nous laissons aujourd’hui notre clavier à Laure, qui nous propose un témoignage libertin plus chaud que jamais pour entamer cette nouvelle année : elle revient pour nous sur sa première expérience lesbienne, qui fut inattendue peut-être, mais surtout pleine de plaisir ! Laure, raconte-nous tout ça, et surtout n’oublie aucun détail…

Ma toute première expérience lesbienne : le fruit du hasard

Je vous avoue que, si on avait échangé il y a un an ensemble, vous m’auriez trouvé plutôt ennuyante. J’étais le genre de personne très très banale, en couple depuis la fac, avec un boulot stable, à mener ma petite vie tranquillement dans mon coin. Et j’étais plutôt heureuse comme ça d’ailleurs ! Jusqu’au jour où mon mec s’est mis dans la tête d’envoyer valser tout ça : je me suis fait larguée. Je me suis donc retrouvée, un peu du jour au lendemain, célibataire, dans un petit appartement, à me demander un peu ce que j’allais faire de mes soirées, moi qui ne voyait qu’à travers mon couple depuis des années. Et c’est à ce moment-là qu’est arrivée dans ma vie celle qui allait me faire comprendre que le célibat pouvait avoir du bon, du très bon même : ma collègue Julie. Avec elle, le courant est tout de suite passé. Elle était célibataire aussi, depuis des années, et le vivait très bien. Elle s’était mis en tête de me remonter le moral, et de me faire sortir pour me faire découvrir les nuits parisiennes. Elle était ouvertement sexy, effrontée, dragueuse, … Un peu tout ce que je n’étais pas, mais qui me faisait rêver sans que j’ose me l’avouer ! On se voyait tous les week-ends, et on sortait également la semaine ensemble souvent. Petit à petit, une véritable amitié s’est installée entre nous. Une amitié saupoudrée parfois d’un peu de flirt … Elle était très libérée sexuellement, elle me disait qu’elle était bisexuelle, et qu’elle avait envie de profiter du célibat pour apprendre à bien se connaitre. Cette idée me plaisait bien. Je crois que petit à petit, l’envie d’elle s’est installée en moi…

Et puis, une soirée a fait basculé notre histoire. C’était pourtant une soirée plutôt classique. Nous avions prévu de sortir en boite, elle était donc arrivée chez moi habillée plus sexy que jamais, sur des talons hauts, une robe moulante noire. Elle était sublime. Et puis, il faisait froid, il s’était mis à pleuvoir, et le courage de sortir alors que nous étions bien installées sur mon canapé avec une bouteille de vin blanc, nous a quitté lentement. J’ai ouvert une nouvelle bouteille, nous avons enlevé nos chaussures et commandé des plats chinois. Nous discutions de tout et de rien, deux copines qui se connaissent par cœur. Et, le vin aidait, elle a commencé à être de plus en plus tactile. Je me souviens que je parlais de mon manque cruel de confiance en moi, encore une fois. Elle me répondait en me disant que j’étais belle, qu’il fallait que je le sache. En disant cela, elle me caressait les cheveux, passait ses doigts dans la nuque. Et je croyais ce qu’elle me disait. Son regard était tellement honnête, tellement confiant. Et aussi tellement prometteur sur ses intensions …

La soirée a basculé d’un coup : elle m’a embrassée, sans que je m’y attende. C’était soudain, mais je me suis directement rendu compte que j’en mourrais d’envie, depuis longtemps déjà. J’ai répondu à son baiser, passionnément, et tout s’est enchainé très vite. Il y avait comme une urgence dans nos gestes, un désir incontrôlable. Je n’avais jamais fait l’amour à une autre femme, mais nos gestes étaient naturels. Nous nous connaissions déjà si bien. Elle a commencé à me caresser, en passant sa main sous l’encolure de mon chemisier en soie. Sa peau était si douce. Ma main remontait sur sa cuisse, jusqu’en haut de son entrejambe. J’effleurais alors des doigts sa culotte en dentelle. Elle soupirait d’excitation. Elle m’a déshabillée, en me répétant à quel point j’étais sexy. Je lui ai enlevé sa robe, elle était sublime dans des dessous en dentelle noire. Nous sommes allées dans ma chambre, et là, allongée contre son corps, j’ai ressenti des sensations que je n’avais jamais ressenties. Elle m’a léchée, sur tout le corps, en prenant son temps. Ses doigts en moi était une sensation inédite. Elle savait comment faire du bien à une femme. Je n’étais pas en reste, en lui offrant un cuni qui l’a fait hurler de plaisir, et en la couvrant de baiser. Nous avons fait l’amour pendant des heures. J’ai jouit plusieurs fois, sous sa langue, sous ses doigts, et elle aussi n’a pas pu retenir ses orgasmes. C’était une nuit magique…

Une expérience lesbienne qui a changé ma sexualité

Depuis cette fameuse soirée, je suis en couple libre avec cette femme. Nous avons toutes les deux une relation exceptionnelle, une confiance absolue qui nous emmènera loin. Cette expérience lesbienne a totalement changé ma sexualité. Maintenant, j’ai juste envie d’être à l’écoute de mes envies, de faire ce qui me plait, et d’apprendre à me connaitre toujours mieux. Cette configuration en couple libre me permet de prendre cette liberté pour moi. J’ai commencé à fréquenter le milieu libertin que mon amie connait si bien. J’y ai fait des rencontres super, le temps de soirées hors du temps dédiées à mon plaisir et à celui de mes partenaires, hommes comme femmes. J’aime cette ambiance où tout est possible, où je sais que je ne serais jamais jugée pour mes envies. Je couche maintenant aussi bien avec des hommes qu’avec des femmes, en fonction de mes envies du moment. Et parfois avec les deux en même temps, et là j’avoue que c’est ma configuration sexe préférée… Après tout, plus il y en a, mieux c’est, vous êtes d’accord avec moi ?

Photo : pexels

Les membres racontent

Les articles les plus consultés