Couple libre : mon expérience en tant qu’homme !

Le fonctionnement d’un couple libre vous fait rêver ? Julien, lui, l’a fait ! Il a sauté le pas il y a maintenant 2 ans avec sa compagne, après avoir remis en question leur couple et la routine qui s’y était installé. Et maintenant ? Ils sont plus épanouis et complices que jamais. Julien nous raconte tout ça : le pied qu’il prend aussi bien avec sa partenaire officielle qu’avec des rencontres d’un soir, mais aussi les difficultés qu’il peut parfois rencontrer, et ses astuces pour pouvoir les surmonter.   

Couple libre : ça ou la rupture !

Je sortais avec Magali depuis plus de 3 ans, et notre couple battait de l’aile. Il y avait beaucoup d’amour entre nous, ça c’était certain, mais aussi beaucoup de routine, et au final peu de désir. On faisait encore l’amour régulièrement, mais sans entrain. On s’ennuyait un peu au final ! Avant de nous mettre en couple, nous étions tous les deux des célibataires endurcis, aimant collectionner les conquêtes, et très fêtards. Et forcément, avec le couple traditionnel que nous avions construit, tout ce côté de nos personnalités avait été enterré. Il faut se l’avouer, tout ça commençait à me manquer…

Finalement, c’est Magali qui a abordé le sujet, un soir où nous étions en train de comater devant la télé : elle avait envie de plus, elle me parlait alors de libertinage, et d’échangisme. L’idée me plaisait assez … Et même beaucoup ! La semaine d’après, nous franchissions les portes d’un club libertin pour la première fois, et quelle soirée nous avons passé ! Je ne l’oublierai jamais ! Nous y avons rencontré un couple libertin expert, qui nous a initié à l’échangisme avec plaisir. On a pris notre pied, cette soirée-là, comme nous ne l’avions pas pris depuis plusieurs mois. Et moi qui craignait un peu de voir ma femme en plein plaisir dans les bras d’un autre, au final, j’ai été très excité par cette vue. Savoir qu’un autre homme lui faisait du bien, entendre ses gémissements de plaisir, ça m’a rendu fou d’excitation. De son côté, le ressenti était le même : la soirée avait été parfaite. Nous nous sommes alors adonné au libertinage pendant plusieurs mois, régulièrement, et cela a vraiment renforcé notre couple. Nous étions plus complices que jamais, et nos parties de sexe à deux étaient redevenues comme à nos débuts. Nous prenions du plaisir aussi bien en duo qu’avec d’autres libertins, et cela nous convenait parfaitement.

Et puis, nous avons voulu, à un moment donné, tester encore un peu plus nos limites. Il faut dire que le contexte s’y prêtait bien : ma femme était tombée sous le charme d’un de ses nouveaux collègues, et me l’avait avoué sans gêne. Elle n’avait rien tenté avec cet homme, par respect pour moi, mais en mourrait d’envie, ça se voyait. Je lui demandais alors si elle voulait qu’on lui propose un plan à trois, ou une soirée en club … mais elle sentait bien que cet homme n’était pas fait pour le libertinage, et surtout, elle avait envie, pour une fois, de le garder rien que pour lui ! L’idée commençait à s’installer entre nous… et si on s’autorisait à être un couple libre ?

De mon côté, l’idée n’était pas dérangeante. A vrai dire, je flirtais depuis quelques mois déjà, en secret, avec une de mes collègues, qui me plaisait vraiment. C’était un petit jeu entre nous, mais si j’avais l’autorisation de ma femme d’aller plus loin, je n’allais pas m’en priver ! C’était parti, nous nous lancions dans l’amour libre !

Le couple libre n’est pas possible pour tous les couples !

Nos débuts en tant que couple libre ont été plutôt faciles : ma femme a eu une aventure de plusieurs mois avec son collègue, pendant que moi j’ai renoué avec mes habitudes de célibataire, et je me suis offert le luxe de me taper plusieurs de mes collègues, pour des coups d’un soir uniquement. Nous avions tous les deux convenu de ne pas trop parler de nos aventures extraconjugales, et de ne pas sortir plus d’un soir par semaine en solo. Le train de vie a tenu pendant environ 6 mois. Nous étions toujours aussi complices, mais il y avait comme une gêne entre nous : nous ne savions jamais si l’autre était simplement en train de dîner avec des amis, ou à s’envoyer en l’air avec un autre dans notre dos. Compliqué à gérer, même si la notion de fidélité dans notre couple était depuis longtemps maintenant plus sentimentale que physique !

Finalement, un soir, nous avons tout mis à plat entre nous : qui on voyait en ce moment, et comment nous voulions que ça évolue. Nous avons aussi décidé de tout nous dire : comme ça, pas besoin de se torturer l’esprit, on était au courant de tout ! Et, cerise sur le gâteau, on s’est aussi rendu compte que j’étais très excité par l’idée de l’imaginer avec un autre, à écouter ses histoires de sexe, comme à nos débuts dans le libertinage. Nous avons passé une nuit de sexe inoubliable, ce soir là …

Maintenant, nous avons trouvé notre équilibre : nous nous offrons régulièrement des moments en club libertin, où nous prenons notre pied à plusieurs, mais aussi quelques aventures extraconjugales, de façon moins courante quand même qu’avant. Nous prenons aussi le temps de nous accorder des moments rien qu’à deux. Nous sommes plus complices que jamais, et totalement épanouis dans notre sexualité. Et notre couple va durer comme ça de nombreuses années, c’est sûr !

Mes conseils pour ceux qui veulent s’y mettre

Après 2 ans d’expérience, j’ai assez de bouteille pour donner mes quelques astuces à ceux qui voudraient se lancer dans un couple libre.

Conseil #1 : S’initier d’abord au libertinage à deux

Cette étape où nous fréquentions les clubs libertins à deux a été un moment très important dans notre couple libre. Je trouve que c’est indispensable de commencer par ça, pour tester un peu notre capacité à faire confiance à l’autre et nos limites en matière de fidélité.

Conseil #2 : Ne pas tomber amoureux

Ça peut tomber sous le sens, mais on peut vite se faire prendre au piège. L’idée d’un couple libre est de pouvoir aller voir ailleurs, mais sans coup de cœur ! Et cela peut vite arriver : une liaison d’un soir peut se transformer en plusieurs nuits, puis, au fil du temps, les sentiments peuvent arriver sans qu’on y prenne gare. J’ai pour cela une règle : je stoppe une liaison dès que je sens que l’un des deux s’attache. Et j’évite de voir mes amantes en dehors du sexe : un petit-déjeuner ou un dîner, pourquoi pas, mais faire du shopping ou aller au cinéma, c’est réservé à ma femme !

Conseil #3 : Toujours être honnête avec son partenaire

Le fait de ne pas savoir où était ma femme certains soirs a bien failli nous coûter notre couple. Maintenant que nous nous disons tout, cela va beaucoup mieux. La communication est indispensable dans un couple libre. Et maintenant qu’on se parle, on se fait encore plus confiance !

Alors, vous avez envie vous aussi de vous lancer dans un couple libre ?

Photo : pexels

Les articles les plus consultés