Comment faire jouir une femme en 4 étapes ?

Qu’est-ce qui fait de vous un bon parti ? Votre charme ? Votre humour ? Votre spontanéité ? Oui, ce sont effectivement des éléments qui jouent en votre faveur. Mais il y en a un capable de rivaliser avec vos pire défauts : savoir faire jouir une femme ! Bien que toutes les femmes soient différentes, il existe tout de même quelques petites choses qui les rapprochent. Voici donc comment leur donner un orgasme de fou.

Etape n°1 : préparez le terrain en amont

Certes, la perspective d’une bonne partie de jambes en l’air est toujours appétissante. Mais soyons honnête : une grosse journée – voire même une grosse semaine – de boulot et votre tendre compagne a de suite plus des envies couette-canap-Nutella-Netflix que de sexe. C’est pourquoi il est important de bien préparer le terrain en amont.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Eh bien, il s’agit de créer une ambiance sur le long terme, une tension sexuelle entre vous et au final susciter l’envie. Pour cela, la première chose à faire c’est d’y aller mollo sur vos demandes déjà 2-3 jours auparavant. Ne la sollicitez pas, laissez-la mijoter. Il n’y a rien de pire quand on n’est pas d’humeur que de se faire harceler par un partenaire en rut : un vrai tue-l’amour !

Au contraire, pratiquez l’abstinence volontaire. C’est le genre de chose qui se décide à deux pour être vraiment efficace. « Chérie, on ne va pas faire l’amour pendant deux semaines ! » Oui, vous avez bien lu : deux semaines entières !

Pourquoi es-ce que ça fait du bien à l’envie de Madame ? Déjà parce que ça libère du poids d’une « finalité attendue ». Elle sait qu’elle peut vous allumer sans être obligée d’aller jusqu’au bout. Or ce petit jeu de séduction est parfait pour rebooster sa confiance, sa féminité, sa sensualité. Et accessoirement, sa libido ! D’ailleurs, rappelons-le encore une fois, la libido d’une femme est comme l’énergie d’une pile électrique : plus elle s’accumule et plus elle est puissante !

Et puis au fait, on vous dit de ne pas faire l’amour, mais il n’est pas interdit de jouer… Bien au contraire ! Alors avec ou sans jeu d’abstinence, profitez des quelques jours avant le jour J pour vous titiller, vous chauffer, vous exciter, bref vous mettre mutuellement le feu !

Etape n°2 : la mise en bouche

Voici le moment tant attendu. Notre conseil, si vous avez pratiquez l’abstinence en plus de vous chauffer, « attaquez » avant la date de fin de votre jeu. Ainsi vous vous mettrez moins de pression.

Commencez par une approche subtile. L’idéal ? Un massage. Un LONG massage. Avec de l’huile, des bougies, de la musique sympa et tout. Pas le truc vite-fait sur une chaise en soufflant et râlant. Non, non, faites-lui bien sentir que vous avez envie de vous occuper d’elle. Les femmes adorent se faire chouchouter.

Une fois détendue, réorientez (toujours avec subtilité !) le massage. Rendez-le plus érotiques en allant explorer le reste de son corps. Il existe plusieurs chemin « érogènes » intéressants : nuque, épaules, poitrine, tétons par exemple. Ou encore ventre, pubis, entrecuisses. Et bien sûr le  très hot jambes, cuisses, culotte. Ne sous-estimez pas l’érotisme d’une caresse sur le sexe à travers le tissus !

Ensuite, il y a bien sûr tous les grands classiques du genre en matière de préliminaire : caresses, doigtés, cunni, etc. Et attention, si vous voulez la faire jouir, pensez à bien « charger la pile ». Alors prenez votre temps !!!

Etape n°3 : dans le feu de l’action

Si vous vous êtes bien débrouillé, à ce stade-là du jeu, votre partenaire doit être en train de vous supplier de la prendre. Encore une fois, et on ne le répétera jamais assez : prenez votre temps ! Vous précipitez pourrez tout gâcher. Alors posez votre sexe chaud et dur contre ses lèvres humides, glissez entre elles sans la pénétrez, caressez son clitoris avec, puis quand vous la sentirez de plus en plus excitée, alors seulement pénétrez-la.

Cela peut se faire tout en douceur ou au contraire en profondeur. Toutes les femmes sont différentes, ce sera donc à vous de sentir ce qui plaira le mieux à votre partenaire. Et pour ce faire, le plus simple est encore de lui demander.  Si à la question : « Tu as envie que je te prennes, hein ?! », elle vous répond : « HUMMM ! 0h oui, vas-y défonce-moi !!!« , c’est qu’a priori elle a envie d’un peu de sauvagerie. Si c’est plutôt un « Oh oui, j’ai tellement envie de sentir ton sexe se glisser en moi ! » , optez pour une pénétration plus douce.

Ensuite, en ce qui concerne les positions, ne soyez pas trop extravagant car le mieux est souvent l’ennemi du bien. En toute honnêteté le Kama Sûtra c’est bien, mais c’est assez difficile de jouir en équilibre sur une jambe, un pied sur la cheminée et la tête en bas. Alors choisissez des positions simples et efficaces comme par exemple le Missionnaire : un grand classique certes mais pas si has-been que ça, surtout si vous placez un coussin sous ses fesses pour surélever son bassin et ainsi vous faciliter l’accès au point G. Ou encore l’Andromaque (qui est un missionnaire renversé) et qui permet une pénétration profonde en plus d’une stimulation du clitoris. La même chose avec Madame assise sur vous promet aussi de bons moment en perspective ! Et enfin, celle qu’on appelle l’alignement : tout deux jambes tendues et serrées (après l’avoir pénétrée, ce sera plus simple). Elle n’aura plus qu’à onduler son bassin, quant à vous cette position resserre les parois de son sexe autour du vôtre… Alors vous devriez beaucoup apprécier également !

Au vu de la préparation effectuée, ces simples positions devraient être terriblement efficace et procurer à votre partenaire un voir même plusieurs orgasmes ! Attention par contre, à ne pas trop la caresser immédiatement après, car la zone devient hypersensible et cela peut être désagréable.

Etape n°4 : la clé du succès

Finalement, tous ces conseils sont assez génériques. Mais encore une fois toutes les femmes sont différentes. Alors la clé pour faire jouir une femme à tous les coups, c’est l’écoute. L’écoute de ce qu’elle vous dit bien sûr, mais aussi l’écoute de son corps. Si elle commence à trembler sous les assauts de vos caresses, à avoir une respiration saccadée, à serrer les draps, à avoir les muscles qui se tendent… Clairement vous tenez quelque chose d’intéressant alors continuez sur cette voie ! Par contre attention, face à la moindre grimace d’ennui ou de désintérêt, passez à autre chose !

Enfin, faite-la se sentir belle. Beaucoup de femmes manquent de confiance en elle et en leur corps dont elles ont souvent une vision déformée. Alors dites-lui qu’elle est belle, que vous aimez son corps, que vous adorez son sexe. Et vous verrez, plus elle se sentira belle et plus elle le deviendra… Et plus elle prendra son pied !

Photo : pexels

Sexualité : mode d'emploi

Les articles les plus consultés