Conseils pour réussir vos vacances libertines au Cap d’Agde

Ca y est : les vacances d’été arrivent ! Quelques semaines les pieds dans le sable, à regarder la mer avec un cocktail à la main… Vous les avez attendu toute l’année ces vacances, d’autant plus que vous vous êtes prévu un programme très sympathique.

Vous êtes libertins et vous aimeriez tenter pour la première fois des vacances coquines au Cap d’Agde. Problème : vous n’avez jamais pratiqué le naturisme, vous vous demandez comment cohabiter avec les familles ? Comment faire une rencontre libertine en dehors des clubs ? Ou en savoir plus sur la « Baie des Cochons ».

Pour que votre séjour se passe comme vous l’avez imaginé, nous avons regroupé nos meilleurs conseils pour vos premières vacances libertines au Cap d’Agde

Premier conseil : se rendre au bon endroit !

Tout le village naturiste du Cap d’Agde n’est pas réservé au libertinage. Loin de là ! La plage principale est d’ailleurs plutôt familiale, et les débordements sont très mal vus, surtout en présence d’enfants. Attention alors à ne pas vous égarer ! Pour arriver aux lieux coquins, il vous faudra longer cette plage sur quelques centaines de mètres. Vous arriverez à une zone réservée aux adultes, où la pratique du libertinage reste toutefois plutôt soft : quelques caresses, quelques câlins, … l’endroit est plutôt réservé à la baignade et à la détente en couple. Passez alors le poste de secours, pour entrer dans le vif du sujet : la fameuse baie des cochons !

Sur la baie des cochons, on passe tout de suite à un niveau supérieur : le libertinage est roi, et tout est permis ! Masturbation en solo ou à plusieurs, bukkake, gang-bang, … ce site est réservé à un public averti … ou aux novices qui veulent passer de très très bonnes vacances !!!

Ici, plus l’après-midi s’écoule, et plus l’ambiance monte en puissance. En début d’après-midi, les couples exhibo se câlinent tranquillement sous les yeux ravis des célibataires, pour finir en parties de jambes en l’air échangistes ou gang-bang dès que le poste de secours ferme. Les célibataires sont bien entendus acceptés, surtout les femmes, qui sont les reines de la plage. Les hommes célibataires eux devront faire attention à ne pas se montrer trop pressant ou trop curieux, au risque d’être vite très mal vus.

Le village, lui, doit rester soft : aucun débordement sexuel n’est toléré dans les rues, ni dans les dunes d’ailleurs. Les dunes ne sont de toute façon pas connues pour leur propreté, et cette zone attirent des gens parfois mal attentionnés. Attention, la police rôde, et malheureusement, ces agents ne sont pas spécialement libertins… pendant leurs heures de travail du moins ! Restez donc sur la plage, au milieu des autres, c’est beaucoup plus intéressant …

Qu’est-ce que le Village Naturiste ?

Le cœur de la vie libertine au Cap D’Agde se situe dans le Village Naturiste et ses 2 km de plage de sable fin. Mais pour y pénétrer, il faut montrer patte blanche. L’accès est en effet réglementé, de fin mars à octobre. À votre arrivée, le Bureau d’accueil du Service des Entrées vous délivre un pass pour la durée de votre séjour. Que ce soit pour une journée, une semaine ou plus, le tarif évolue et peut varier aussi en fonction de votre mode d’hébergement : camping, hôtels, locations. Il est toujours possible de venir pour un soir. Vous devez alors présenter une réservation dans un restaurant ou un club libertin et laisser le numéro de votre plaque d’immatriculation si vous circulez en voiture.

Quelles sont les règles à suivre au Cap d’Agde ?

Les règles au Cap d’Agde sont finalement les mêmes que dans un club libertin, avec un petit côté « vacances » qui permet de se lâcher encore plus. Le lieu est particulièrement adapté aux exhibo, qui pourront s’en donner à cœur joie, les autres n’attendent que ça. Reste que le consentement est la règle d’or, aussi bien sur la plage que dans les clubs et les hôtels : ne matez pas des couples qui souhaitent un peu plus d’intimité ou qui expriment leur mécontentement, et ne rejoignez pas une partie de jambes en l’air sans en avoir été invité. Vacances débridées ne signifie pas forcément que tout le monde veut tout tester !!

Le Cap d’Agde reste une destination sécurisée pour des vacances libertines, la clientèle est en très grande majorité expérimentée et habituée des lieux. C’est également le cas si vous êtes une libertine célibataire ou en vacances entre copines : vous n’aurez pas trop de souci à vous faire pour votre sécurité, profitez !

Libertins, tenez-vous bien !

Attention, le village naturiste n’est pas un quartier de libertinage, mais aussi un camp de naturistes, à l’ambiance familiale et où le fait de se balader en tenue d’Eve et d’Adam n’a rien de sexuel. Surtout en compagnie d’enfants ! La cohabitation entre les deux tribus n’est pas toujours évidente, mais il suffit de respecter le « règlement intérieur », de connaître les lieux qui vous sont réservés et d’avoir un minimum de bon sens pour arriver à passer des vacances libertines à la hauteur de vos fantasmes.

Quelle tenue adopter pour vos vacances libertines au Cap d’Agde ?

Au Cap d’Agde, il n’y a que deux règles à respecter sur vos tenues de vacances, et vous allez voir, elles sont particulièrement simples !

Règle numéro 1 : sur la plage, la journée, on est nus ! Et oui ! Pas besoin d’alourdir vos valises avec des tonnes de maillots de bain, ce qu’on veut voir, c’est votre corps ! La plage est intégralement naturiste, que vous soyez dans la baie des cochons ou du côté plus soft et familial. Dans les hôtels réservés aux adultes, généralement la nudité est aussi de mise au bord de la piscine. Pensez toutefois à vous équiper d’une bonne crème solaire : des coups de soleil sur des parties intimes rarement aussi exposées à la nature pourraient bien vous gâcher vos vacances libertines !

Règle numéro 2 : le soir, tout est permis ! C’est le soir que le village prend ses airs coquins, et que les vacanciers peuvent exprimer toute leur personnalité. A vous alors les tenues les plus osées pour affirmer votre look libertin ! Pour les femmes, un seul mot d’ordre : être sexy ! C’est le moment d’oser à l’extérieur les tenues que vous réservez le reste de l’année aux clubs libertins : robes courtes et transparentes, latex, décolletés plongeants, voire même pour les plus coquines d’entre vous robe harnais ou corsets ! Et les indispensables talons hauts bien sûr ! Plus ils sont vertigineux, et mieux c’est !

Bien choisir sa plage coquine

Pour les novices, sachez que les 2 km de plage se divisent en trois principales zones. La première, en partant du camping, est réservée aux familles, avec ou sans enfants. Pas besoin d’un guide pour savoir que vous devez poursuivre votre chemin. Un peu plus loin, vous arriverez sur une plage d’adultes, mais soft. Ici, pas de relations coquines, mais juste des hommes et des femmes, naturistes, mais aussi libertins. On peut éventuellement se caresser, échanger les premiers regards, tester les affinités, etc. Mais pas de place à toute pratique sexuelle. Il faut dépasser le poste de secourisme pour atteindre l’antre libertine et s’adonner à ses envies en toute liberté et sécurité. Bienvenue sur la « baie des cochons !

La « baie des cochons » : pour libertins actifs

Fellations, masturbation, échangisme, bukkake, gangbang… Ici tout est possible. La plage libertine du Cap d’Agde, rebaptisée la « baie des cochons », est le seul lieu où vous pourrez avoir n’importe quelle pratique libertine. Vous vous rendrez vite compte que ce paradis du sexe est peuplé de deux principales catégories de libertins : les couples, qui s’exhibent ou prennent du plaisir à plusieurs, et les hommes seuls, souvent voyeurs et qui espèrent participer si on les y invitent. Le spectacle est permanent : un couple seul qui s’exhibe, des échangistes, une coquine qui se masturbe en public, etc… Et plus la fin de la journée approche et plus il s’intensifie. Vers 18h, à la fermeture du poste de secours, tout le monde se lâche. Les gangbangs ou les parties carrées entre couples sont plus nombreux. Tout ce manège érotique et sexuel attire les célibataires comme des mouches. Au grand plaisir de certains. D’autres libertins préfèrent éviter le côté « partouze géante » et fréquentent la plage plus soft. Ils attendent alors les soirées en clubs pour libérer leur libido.

Les libertines seules ne sont pas absentes, mais minoritaires. Elles règnent en maîtres, entourées d’une nuée de mâles qui se masturbent et guettent un signe de leur part pour venir les satisfaire.

Comment trouver des partenaires sur la baie des cochons ?

Alors là, rien de plus simple : le but du jeu est de toute façon de faire des rencontres ! Pour trouver des partenaires de jeu, rendez-vous sur la baie des cochons dès le début d’après-midi, à l’heure où les libertins se réveillent de leur soirée et viennent prendre le soleil. Là, laissez-vous porter par les opportunités, les règles sont les mêmes que dans les clubs libertins : si on vous fait signe que vous pouvez vous joindre aux autres, tout est permis ! Le soir, de nombreuses soirées sont spécialement faites pour vous faire rencontrer des libertins. Voyez avec votre hôtel le programme prévu, ou rendez-vous dans les bars et boîtes du village.

Et pour ceux qui aiment bien savoir où ils mettent les pieds avant d’arriver, petite astuce : de nombreux membres Nouslibertins annoncent sur notre site leur programme de vacances libertines au Cap d’Agde et leurs pratiques (gang-bang, bukkake, …). Vous pouvez alors les contacter en avance pour leur proposer de se joindre à eux, ou alors les rencontrer sur place aux endroits qu’ils fréquentent pendant leur séjour.

Alors prêts pour vos vacances libertines au Cap d’Agde ? On attend les photos à votre retour !

A partir de 18h : sortez couverts !

Et oui, au Cap d’Agde, on se rhabille pour le sexe en fin de journée. Place à la drague et à la séduction avant la nuit chaude. Cette fois, bas les masques. Alors que la nudité efface la frontière entre libertins et simples naturistes en pleine journée, à l’exception peut-être de quelques bijoux intimes, les « amis coquins » peuvent désormais se distinguer par leur tenue. Et c’est le grand défilé. Une véritable parade libertine offre aux regards tous les styles, du plus sexy au plus excentrique et provocant. Mesdames, c’est le moment de sortir le grand jeu. Si vous ne vous lâchez pas ici, où le ferez-vous ? C’est l’occasion de sortir dans les rues vêtues de votre robe en tulle noir transparent, votre robe harnais ou de votre robe spanking (en latex ou vinyle, les fesses à l’air) que vous réservez d’habitude pour les soirées libertines privées ou les clubs libertins. Vous pourrez ainsi éveiller tout un univers fantasmatique sur votre passage et qui sait, croiser vos premiers partenaires de jeu.

Les soirées libertines

Pour vos soirées coquines, vous avez le choix : du club au sauna, de l’établissement dédié aux couples, aux lieux réservés aux hommes, vous trouverez de quoi nourrir tous vos fantasmes. Renseignez-vous avant de partir pour savoir où passer vos nuits libertines. Certains restaurant placent les couples à une même table en fonction de leur « profil ». Voici une bonne occasion de vérifier si le feeling passe entre couples libertins. Et selon vos rencontres sur la plage, au restaurant, au bar ou dans les rues, vous pourrez aussi participer à des soirées privées. Il y a même un cinéma, l’Instant X, pour les adeptes des salles obscures et des projections libertines sur grand écran.

Libertine : vacances safe garanties

Vous êtes libertine, célibataire et vous tenteriez bien un séjour coquin au Cap d’Agde. Avec une question qui vous taraude : « est-ce que tout le monde va me sauter dessus ? ». Pas de  panique, au Cap d’Agde, comme dans un club libertin, le respect est une règle fondamentale. Personne ne vous agressera ou ne vous obligera à faire quoi que ce soit. Et pour mieux vous convaincre, sachez qu’une armée de policiers patrouille dans les rues pour assurer une sécurité maximum.



Infos pratiques

Pour tout renseignement sur les conditions, l’hébergement et les tarifs, consultez le site de l’Office du Tourisme du Cap d’Agde (www.capdagde.com).

Consulter la liste des clubs libertins au Cap d’Agde

Le Cap d'Agde

Les articles les plus consultés