Comment reconnaître une libertine ?

Résolument différente des autres femmes, elle a ce petit quelque chose qui vous attire, vous aimante. Mais comment reconnaître cette libertine à coup sûr ? On vous dit tout.

Qu’appelle-t-on une femme libertine ?

Partons de la base, si vous le voulez bien et commençons par cette question fondamentale : qu’est-ce qu’une femme libertine ? Il s’agit avant tout d’une femme libérée qui assume sa sexualité,  c’est-à-dire qui aime se faire plaisir où elle veut, quand elle veut et avec qui elle veut. Elle ne vous parlera pas d’amour après l’amour et peut tout à fait être câline après le sexe sans que cela vous engage ni l’un ni l’autre à quoique ce soit. Elle connait clairement ses limites entre sexe, sentiments et engagement.

En revanche, il serait de bon ton de ne pas projeter sur elle vos propres (éventuelles) frustrations. Ainsi une femme qui aime le sexe n’est pas :

  • nécessairement et systématiquement disponible : ses envies et sa libido peuvent être sujets à variation donc ne vous emballez pas non plus, ce ne sera pas la fête du slip 24/7.
  • une nymphomane qui saute sur tout ce qui bouge : eh oui, il vous faudra la séduire comme n’importe quelle autre femme !
  • une femme de « mauvaise vie » (#vivelesexpressionvintage) donc respectez la.

C’est une femme libérée

C’est une femme libérée qui aime le sexe et qui l’assume parfaitement. La sexualité n’est donc pas un sujet tabou chez elle. Au contraire, elle en parle très librement, sans honte aucune (ce qui n’exclut pas nécessairement la pudeur). Elle a une bonne connaissance générale du sujet et vous étonnera par sa culture en la matière.

C’est une femme affirmée

La libertine sait ce qu’elle veut mais aussi ce qu’elle ne veut pas. Elle n’a pas peur des hommes et encore moins de leurs pénis qui sont ses jouets préférés. Elle n’hésitera pas à vous regarder droit dans les yeux et user de son charme si vous êtes à son goût. D’ailleurs, lorsque vous l’aborderez, vous saurez clairement si vous lui plaisez ou non. Elle n’a aucun intérêt à cacher son attirance pour vous si attirance il y a, puisque le sexe pour le sexe ne l’effraie pas. Elle n’a pas besoin de votre reconnaissance, de votre estime, ni de votre amour. Elle a simplement envie de moments coquins sans prise de tête.

D’ailleurs, ça marche dans les deux sens : si vous ne lui plaisez pas, elle vous le fera savoir rapidement, soit en vous ignorant, soit en vous le disant très clairement. Alors évitez de jouer les lourds en insistant de trop.

C’est une femme qui a la classe

Bien sûr, comme toute femme, elle peut très bien avoir des périodes casual, plus détendue, où elle ne cherche rien de particulier. Mais une libertine qui est « en chasse » se met en valeur  : lingerie fine, vêtements élégants, talons hauts, maquillage, … Si elle veut attirer votre regard, elle sait comment le faire.

Mais ne la confondez pas avec certaines femmes qui, derrière leurs plus beaux atours, cachent en réalité un grand manque de confiance en elles. La libertine connait son corps, son plaisir et celui qu’elle est capable de vous donner. De cela, elle retire   une grande confiance en elle et une certaine élégance. Elle marche la tête haute et n’a pas besoin d’être vulgaire pour attirer votre regard.

C’est une femme cultivée…

… Qui apprécie les partenaires qui le sont également. Même si un physique agréable ne jouera jamais en votre défaveur (non plus qu’un beau sexe et qu’une bonne endurance), il ne constitue pas nécessairement l’élément clé de votre succès auprès d’elle.

Alors qu’un homme qui a de la culture, de la classe, de la discussion, un homme qui a du charisme, de la retenue et qui fait preuve de respect et d’ouverture… Eh bien cet homme-là aura déjà de grandes chances de l’attirer !  Si en plus il se révèle être un bon amant, alors là…

Conclusion

Vous savez désormais comment reconnaître une femme libertine. À vous désormais de l’aborder en connaissance de cause, avec classe, respect et intelligence, ce sera toujours le meilleur moyen d’obtenir ses faveurs !

Libertinage : pratiques et conseils

Les articles les plus consultés