Orgasme des seins – Saurez-vous la faire jouir avec sa poitrine ?

 

Et si les seins de votre partenaire étaient plus qu’un simple objet décoratif, plus qu’une parure sensuelle ? Et s’ils pouvaient lui procurer un véritable orgasme ? Nous vous disons tout sur l’orgasme mammaire !

L’homme face au saint des saints

Les hommes sont souvent perdus face à un paire de seins : cela les affole, les attire, les agite, les panique même. Ils veulent les regarder, mais n’osent pas ; ou au contraire, osent trop. Ils veulent les toucher mais une fois en main, ne savent plus qu’en faire. Ils finissent d’ailleurs souvent par les délaisser pour partir à la chasse au Saint Graal : le clitoris. (Qui a dit le dahu ?) Or ne vous en déplaise Messieurs, l’orgasme mammaire existe bel et bien : oui, on peut jouir avec les seins !

Néanmoins, il est vrai que cela suppose certains pré-requis : d’une part que la Demoiselle soit à l’aise avec son corps en général et sa poitrine en particulier (sans complexe, la fête est plus folle). Ensuite, qu’elle entretienne avec cette dernière un rapport sain et décomplexé. Enfin, qu’elle ait l’habitude de se titiller les seins elle-même (et que donc elle connaisse un minimum son corps, ce qui est toujours plus simple pour guider ensuite ses amants).

Quel genre d’orgasme est l’orgasme mammaire ?

Tout cela combiné, permet d’avoir un terrain propice pour atteindre un authentique orgasme vaginal. Mais soyons honnêtes, cela reste tout de même relativement rare. En revanche, ce qui est accessible à de très nombreuses femmes, ce sont les sensations orgasmiques, qui ne sont pas mal non plus. C’est-à-dire que ce n’est pas un orgasme à proprement parler (contractions vaginales jusqu’aux fameux feu d’artifice), mais  ça chatouille quand même fortement la culotte. Et dans la majorité des cas, cela soldera par une très forte augmentation de l’envie de galipettes chez Madame (et normalement, par une belle érection chez le caresseur).

NB : il peut arriver que certaines femmes aient un rapport complexe avec leur poitrine, soit parce qu’elle ne la trouve pas à leur goût (trop grosse, trop petite, etc.), soit à cause de manipulations trop maladroites d’un précédent amant (par exemple). Dans tous les cas, soyez patient avec elles. Et très délicat.

Mais concrètement,  comment stimuler les seins d’une femme ?

Et comment lui procurer un orgasme mammaire ? Il va déjà va falloir, pour commencer, mettre votre compagne sous haute tension érotique. Et attention, il ne s’agit pas de déballer sa poitrine comme on ouvrirait un pack de jambon et de lui asséner votre tendresse à coups de veules et poussives caresses linguales. Il va falloir sortir de votre routine !

Prenez donc d’abord le temps de désirer sa poitrine et de lui faire sentir qu’elle est désirée. Approchez-la à pas feutrés, effleurez-la du bout de vos doigts, glissez du long de sa gorge jusque dans son décolleté, sentez la tension monter peu à peu en elle. Passez les mains sous son chemisier, caressez-la tendrement au dessus de son sous soutien-gorge si celui-ci le permet (ce qui est plus compliqué si celui-ci est à coques), titillez (délicatement) ses tétons à travers le tissus, prenez ses seins dans le creux de votre main…

Puis vient le moment de passer à l’offensive.

Prenez là encore, le temps de déshabiller votre partenaire. Mettez dans tous vos gestes de l’érotisme, de la chaleur, de la langueur… Faites-la désirer vos caresses, le contact avec votre peau. Trouvez le juste milieu : donnez-lui en un peu… Mais pas trop. Puis désagrafez son soutien-gorge[1].

Vous voici à présent face à face avec ce trésor. Par où attaquer ? A vous de voir, ce qui vous inspire le plus et ce à quoi votre amante semble être le plus réactive. Est-ce le galbe du sein que vous soupesez d’une main, englobez avec douceur et pressez délicatement ? L’aréole que vous caressez de la pulpe de vos doigts puis du bout de votre langue ? Le téton que vous roulez entre votre index et votre pouce ou que vous pincez doucement de vos dents ?

Dans tous les cas, rappelez-vous que si la friction est source de plaisir elle peut aussi l’être de douleur, alors veillez à tempérer l’intensité de vos caresses… Et à faire le tri ! Car après tout, certaines petites douleurs ne sont pas si désagréables que ça, bien au contraire. Certains pincements peuvent être très excitants ! Et entre vos doigts, vos lèvres, vos dents et votre langue, comptez un peu le nombre de combinaisons à exploiter !

Le tout, sera pour vous, d’être toujours attentif aux réactions de votre amante : soupire-t-elle ? Se détend-elle ? Se cambre-t-elle en crispant ses mains ? Vous êtes sur la bonne voie ! Se dérobe-t-elle à vos caresses ? Git-elle mollement sous vos coups de langues ? Cela ne présage rien de bon, proposez-lui plutôt de vous guider.

Quelques citations sur les seins

Rien de tel qu’un peu de culture associée à un brin d’humour pour vous mettre tous deux dans une ambiance détendue et entrer dans le vif du sujet… Pour vous, voici notre top 3 :

« Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées.  » (Tartuffe, Molière)

« La terre est comme la poitrine d’une femme : utile autant qu’agréable » (Nietzsche)

« Rien n’emplit mieux une main qu’un sein »(Jean Baudrillard)

[1] Nous ne saurions que vous conseiller de vous entraîner au préalable chez vous, sur un soutien-gorge enfilé sur un traversin ou autre…

Photo : pexels

Le plaisir Féminin

Les articles les plus consultés