Libertins débutants : comment ne pas mettre votre couple en danger ?

 

Il faut bien distinguer le libertinage solo du libertinage  de couple : si dans le premier, on n’a de comptes à rendre à personne, le second pourrait en revanche bien mettre votre couple en danger si vous allez trop vite en besogne. Voici donc quelques conseils à l’usage des couples libertins débutants.

Entre fantasmes et envies réelles : êtes vous vraiment prêts ?

Il y a différents types de fantasmes : ceux qui donnent des envies de caresses chaudes et humides sans même avoir besoin d’être réalisés et ceux qui sont de réelles envies. Les deux peuvent d’ailleurs finir par se mélanger. Par exemple, la simple idée de se faire prendre en sandwich par deux hommes bien montés peut rendre votre compagne folle d’excitation. Mais est-elle vraiment prête pour une double pénétration par des inconnus, là, maintenant, de suite ? Peut-être que dans un premier temps, ce sera un trio avec vous-même et un compagnon de « modestes prétentions » qui la fera grimper aux rideaux, puis petit à petit elle gravira l’échelle de son fantasme jusqu’à se balancer au bout de deux membres turgescents qui ne vous appartiennent pas. Le tout est de ne pas griller les étapes, sous peine de se mettre la pression, voire carrément de ne pas apprécier le moment. En libertinage, le secret – du moins, l’un des secrets – c’est de ne pas vouloir tout faire trop vite. Prenez votre temps, profitez chaque étape et savourez cette montée d’excitation et de plaisir.

Couples débutants : ayez « The talk »

Vous qui êtes « séries-addict », vous connaissez sûrement cette expression : c’est lorsque deux personnes doivent avoir une conversation trèèès sérieuse. Eh bien, c’est un peu l’idée. Parce que ne vous y trompez pas, le libertinage, sous ses airs libres et frivoles, est une affaire très sérieuse.

La toute première chose à faire va donc être de dresser ensemble le portrait de vos jardins érotiques respectifs. Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Qu’est-ce qui vous excite ? Qu’est-ce qui vous fait bander comme un âne ? Il est important que chacun puisse parler librement de tous ses fantasmes afin que l’autre cerne mieux ses envies et désirs et que finalement, le couple puisse trouver son équilibre.

Pour ce faire, la discussion doit être sincère et sans tabou, chose qui n’est pas si aisée que ça car finalement, c’est oser se mettre à nu devant l’autre. Oseriez-vous lui avouer votre envie torride de la voir sucer le sexe d’une autre femme pendant que vous la prenez en levrette ? Exprimer de tels désirs n’est possible que sans jugement de la part de l’autre.

Aussi, lors de cette étape, veillez tous deux à bien être dans l’écoute et la compréhension. Un fantasme vous paraît complètement absurde ou vous choque ? Ne vous braquez pas. Essayez de comprendre le pourquoi de cette envie chez votre partenaire, demandez-lui de vous expliquer en quoi cela l’excite puis exprimez-vous aussi sur le sujet. Pas en lui disant « oui » ou « non » mais en lui expliquant ce que cette situation pourrait vous faire ressentir. Puis laissez-vous à tous deux le temps de digérer tout cela. Vous pourrez revenir sur ce sujet plus tard et à plusieurs reprises pour voir comment chacun a pu évoluer par rapport à ça. Le tout c’est de ne jamais brusquer l’autre et toujours être sincère.

Définir vos limites

C’est un peu la suite logique de ce qui précède : après les envies et fantasmes de chacun, passons aux limites. Commencez par faire une échelle : ce qui ne vous attire pas sans franchement vous repousser, ce qui demande que vous mûrissiez dans votre couple et dans votre sexualité et ce que vous savez clairement que vous ne pourrez pas supporter.

Les limites ainsi fixées deviennent alors les règles d’un espace de jeu suffisamment large pour que chacun puisse d’y mouvoir librement et vivre un renouveau de sa sexualité. Ces limites pourront d’ailleurs être élargies au fur et à mesure de vos aventures libertines.

Mais souvenez-vous toujours de cette règle essentielle pour un libertinage de couple épanouissant : ne jamais, jamais, jamais vous forcer. Les répercussions en seraient négatives. Elles le sont toujours.

Préparer votre première fois à deux

Cette fois, vous êtes enfin prêts à vous jeter à l’eau ? Alors préparez votre grande première à deux. Pas question de laisser les rênes à l’un plus qu’à l’autre sous prétexte qu’il ou elle a tendance à mieux s’en sortir avec ces « choses-là » ou parce que c’est son idée à la base. Faites de cette préparation un moment de complicité pour votre couple. D’ailleurs, vous verrez que c’est une sorte de préliminaire et une véritable petite bombe pour votre libido. L’expression « partout, tout le temps » ça vous parle ?

Besoin de conseils pour préparer votre première soirée  libertine ? C’est par ici.

Faire le point, après la bataille

Nous l’avons vu, la clé du succès c’est le trio sincérité, écoute et respect (autant de l’autre que de soi-même). Alors, de même que vous avez eu « the talk » avant, discutez de nouveau après coup de tout ce qu’il s’est passé, de vos vécus respectifs ; revivez à deux les sensations ressenties, rejouez-vous les scènes, faites l’amour, bref, digérez à deux tout ce que cette première expérience vous a apporté, tant le bon que le mauvais. Cela vous aidera à recadrer vos envies et limites et au final à affiner votre équilibre.

Et avec tout  ça, normalement, vous ne devriez avoir qu’une seule envie : voguer vers de nouvelles aventures !

Photo : pexels

Les articles les plus consultés