Les débuts libertins d’un tout jeune couple – Témoignage

 

Aujourd’hui nous vous présentons Pauline et Quentin. Ensemble depuis deux ans, leurs débuts libertins ont démarré il y a quelques mois seulement. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est deux-là n’ont pas perdu de temps pour se faire « un brin » d’expérience ! Vous pensez que les débutants sont inintéressants ? Vous pourriez changer d’avis !

Cheveux clairs et grands yeux noisette, Pauline est une jolie étudiante en Maths de 20 ans. Une tête bien faite dans un corps voluptueux. Voilà qui commence bien ! Son compagnon s’appelle Quentin, il a 22 ans et est en 3° année d’infirmier. Sa fiche de profil mentionne « quelques kilos en trop », mais entre nous, face à ce regard bleu azur et cet accent qui chante, on s’en fout pas mal de ses poignets d’amour : le charme opère ! Entre eux, on sent une grande passion, une grande complicité aussi. D’ailleurs chacun finit les phrases de l’autre avec un naturel déconcertant. C’est un peu comme parler à une même personne.

Pour eux, tout a vraiment commencé fin d’année dernière. Pauline n’avait jamais caché à Quentin que son grand fantasme était d’essayer avec une fille. Le sujet revenait épisodiquement sur la table et puis de plus en plus souvent et pour finir trop régulièrement pour que le tendre Quentin laisse sa belle ainsi frustrée. Il se demande comment la satisfaire. « Trouver une fille comme ça dans un bar et qui te propose un truc à trois, ça n’arrive que dans les films ! plaisante-t-il. Du coup, je me suis dit qu’on pourrait voir du côté du libertinage. Pour, en quelques sortes, profiter des fantasmes des uns pour assouvir celui de Pauline. On pensait vraiment que ce serait occasionnel. Si on avait su !« 

Rapidement, les membres de divers forums l’orientent vers un site de rencontres de qualité : NousLibertins (Ouaip ! Et on n’en est pas peu fier !) Là ils rencontrent virtuellement plusieurs membres attentionnés qui prennent le temps de discuter énormément avec eux. Ainsi de questions « stupides » (« Quel genre de chaussures vaut mieux porter : talons ou confortables ?« ) en conseils avisés, le jeune couple décide de prospecter les saunas aux alentours. Un soir ils se rendent donc dans l’un deux, à Lille, une heure avant sa fermeture. Il n’y a quasiment plus de clients, aussi peuvent-ils s’imprégner des lieux et discuter avec le gérant. Celui-ci se montre adorable avec eux et prend le temps de leur expliquer comment marchent les choses ici et ailleurs.

L’expérience est telle, qu’une semaine plus tard, ils décident de convier deux autres couples, eux aussi libertins débutants, à passer un moment ensemble au sauna. « C’était pourtant en toute innocence, clame Quentin encore tout retourné. On pensait vraiment y aller pour discuter. En fait c’était surtout pour sortir de derrière nos écrans, du côté virtuel et d’entrer dans du concret. » Et Pauline de poursuivre : « Oui, c’était plus dans l’esprit : allez, c’est notre vraie première fois dans un lieu libertin, venez avec nous, on ne sera pas tout seuls ! »

Et alors ?

Alors, tout a dérapé ! Arrivés les premiers, ils accueillent les deux autres couples et les présentent au gérant qui les prend sous son aile. Tout le personnel les chouchoute, ce sont les « petits nouveaux », le mot est passé aux hommes seuls de ne pas les bousculer. Et de fait tout le monde se montre très respectueux. Un autre couple qui avait rejoint la conversation sur le forum à la dernière minute, s’invite aussi ce jour-là. Voilà donc nos huit  apprentis libertins en train de faire connaissance. Au début ça discute beaucoup. « Et puis de discussion en discussion, raconte Pauline, tu te prends une main sur la cuisse, puis une seconde, puis sans qu’on ait trop bien compris ce qui se passait, on s’est mise à s’embrasser et à se caresser avec les trois autres filles ! J’avais plus de cerveau. Au début tu te demandes un peu ce qui se passe, et puis comme c’est quand même agréable tu te laisses faire et…Voilà. » Elle a un sourire à la fois coquin et rêveurs aux lèvres en disant ça. Quentin confirme « On a rien compris. Tout d’un coup, elles étaient là, toutes les quatre à s’embrasser et à se caresser, puis elles se sont levées et elles sont montées à l’étage ! » (Ndlr : dans les chambres) « C’est vrai qu’à ce moment-là, on ne pensait même plus à nos copains, explique la jeune étudiante. On pensait juste à ce qui était en train de se passer et que c’était bien !« 

Les jeunes femmes s’installent alors dans une des chambres et poursuivent leurs caresses et baisers sensuels : « C’était incroyable : chacune donnait autant qu’elle recevait. On était vraiment un nœud humain de filles !  » se souvient Pauline avec encore des étoiles dans les yeux.

Leurs compagnons, qui les ont suivies, sont quelque peu abasourdis. Chacun à un coin de la pièce, ils observent le merveilleux spectacle sans trop savoir quoi faire. « J’étais plus impressionné qu’excité, confie Quentin. C’était la première fois que j’échangeais Pauline. Pour moi, la prêter à un garçon ou à une fille, c’est la même chose. C’était magnifique à voir mais je n’étais pas très à l’aise. Comme on a été pris au dépourvu, on n’a pas eu le temps de définir de règles. Je me posais plein de questions : ai-je le droit de regarder la femme des autres ou est-ce que je dois me concentrer sur la mienne ? J’avais peur de gêner les autres.« 

Puis peu à peu, les hommes vont oser rejoindre leurs femmes, chacun la sienne, bien qu’accompagnés des caresses et baiser des autres couples. Et c’est ainsi que la première fois de ces « petits nouveaux » se termine en orgie mélangiste à huit !

« Sur le retour, nous sommes restés dix bonnes minutes sans parler. Puis quand on a commencé, on n’a pas pu s’arrêter ! On s’est refait toute la séquence, tout le ressenti de chacun. C’était très intense ! raconte Pauline. C’était nécessaire pour nous de beaucoup en discuter.« 

Et la suite alors ? Eh bien, tout ce que nous pouvons vous dire, c’est que nos deux oiseaux ne sont pas arrêtés en si bon chemin. Outre le fait qu’ils sont désormais connus comme le loup blanc dans un certain sauna lillois, ils ont poursuivi leurs expériences libertines, fait d’autres rencontres et bonne nouvelle, ils sont tout disposés à les partager avec vous ici !

Cet article vous a plu ? Vous débutez vous aussi dans le libertinage et souhaitez poser des questions ?  Retrouvez Pauline et Quentin sur NousLibertins sous le pseudo de « Leigrich », ils sont impatients de vous connaître !

Leur recherche actuelle : femme(s) seule(s) ou couple(s) mélangistes. Leur critère de sélection : des gens avec qui le feeling passe bien car comme ils disent : « L’échange avec l’Echange !« 

Photo : pexels

Les articles les plus consultés