Jeunes hommes cherchent cougars!

Les hommes juvéniles sont désormais nombreux à courir après des « cougars ». Ils appartiennent au clan des « proies consentantes » de ces femmes mûres décidées à profiter du désir qu’elles suscitent.

Victor a 28 ans et aime les femmes plus âgées que lui. Et il n’est pas seul à jouer dans cette catégorie. Désormais les femmes cougars n’ont plus à se battre pour séduire un jeune étalon. Les hommes entre 18 et 35 ans cherchent en effet de plus en plus à se faire prendre par les griffes de cougars expérimentées. Aux États-Unis, on les nomme les « willing prey », à savoir les « proies consentantes ».

La tendance se serait donc inversée. Ce ne serait pas seulement les femmes « matures » qui chercheraient la compagnie sexuelle des jeunes hommes, mais ces derniers qui exprimeraient le désir de séduire ces cougars libérées.

Rappel : qui est la cougar
Ce sont souvent des femmes de 40 ans ou plus. Elles ont connu la vie de couple, de mère, les compromis avec la belle-famille, leurs enfants sont désormais grands, bref, les cougars ont vécu. Et chérissent désormais leur liberté. Et surtout fini les complexes. A 40 ans passés, les femmes savent qu’elles n’ont ni les fesses de Jennifer Lopez, les jambes de Charlize Theron ou les lèvres pulpeuses d’Angelina Jolie. Et alors ? Elles assument tout. Résultat : leur sexualité est plus libre et leur rapport au corps plus simple.

Une reine plutôt qu’une princesse
Victor témoigne : « Les filles entre 20 et 25 ans sont compliquées et immatures. Elles veulent séduire mais aussi être aimées, cherchent à être détachées, mais attendent des signes d’affection. Bref, elles jouent à jeu qu’elle ne maîtrisent pas et finissent par être capricieuses. Moi je ne cherche pas une princesse, mais une reine ! Les cougars savent séduire, se faire désirer, mettre la barre haut, sans pour autant faire les midinettes. » A bon entendeur…

La séduction directe
La cougar sait ce qu’elle veut. Et elle aime l’action.
Avec elle, pas de « pas le premier soir », « va pas trop vite », etc. Et les hommes plus jeunes apprécient. Surtout lorsque Madame sort le grand jeu de la séduction. Même avec finesse, les femmes cougars n’y vont pas quatre chemins pour exprimer leur désir. « J’étais à un cocktail quand une superbe femme est venue vers moi pour me dire à quelle point elle aimait avaler ces amuses bouches qu’on nous servait. La conversation a vite dérapé. C’était sexy sans être vulgaire et nous avons évidemment fini la nuit ensemble. C’est assez agréable de se faire draguer et d’être face à une femme décidée », raconte Cyril, 32 ans.

Éviter l’engagement
L’avantage de la cougar est qu’elle ne cherche pas une histoire d’amour. Son crédo : le désir et le plaisir. « Chacun vit sa vie. Au moins, je sais que je n’ai pas de compte à rendre et qu’elle ne va pas me présenter sa mère dans la semaine ! », lance Victor.

Ce qui n’empêche pas le jeu de la séduction, mais pas question de sentimentalisme ou de mièvrerie.

Alors, mesdames, n’hésitez plus et jeunes hommes, laissez-vous séduire.

Photo : pexels

Les articles les plus consultés