Comment savoir si on plaît à l’autre ?

Comment savoir si on plaît à l’autre ? Une question emplie d’inquiétude et d’excitation à la fois. La séduction est un jeu qui se joue à deux, il est donc primordial de réussir à déceler ce que l’autre ressent. Quels sont les signes évocateurs que l’autre est attiré·e ? Quelles sont les astuces pour ne plus douter ? On vous dit tout.

L’affinité entre deux personnes est un indicateur indispensable pour savoir si on sera les deux protagonistes d’une magnifique histoire d’amour. Comment rester magnétique face à un·e autre énigmatique ? Doit-on tout montrer lors de la rencontre ? Comment percevoir les attentes de l’autre tout en conservant une part de mystère ? Prenez note pour devenir un·e mentaliste hors pair.

La séduction, un jeu à deux

S’il y a bien une activité qui nécessite d’avoir tous les sens en alerte, c’est bien la séduction.

Une parenthèse idéale pour clamer ses intentions et connaître celles de l’autre.

Une histoire d’attraction

L’attirance est le moteur de la séduction amoureuse. Elle permet de confirmer si deux personnes ressentent de l’attrait ainsi que le degré de celui-ci.

De nombreux indices permettent de dépister si l’attraction est présente ou si la magie n’opère que d’un côté.

Justement, le premier tête-à-tête scelle l’occasion de tester son pouvoir magnétique.

La rencontre

Le face-à-face est souvent empli de pression, car c’est généralement à cet instant que l’on voit si une alchimie est possible.

Deux facteurs tentent de cohabiter tant bien que mal : l’autre et nous-mêmes. En effet, il faut gérer l’impression que l’on projette, mais aussi les réactions de la personne. Difficile exercice qui peut pourtant s’avérer très amusant si on y insuffle un soupçon d’imagination et si on sait garder une part de mystère.

Vous avez dit flirt ?

Le flirt permet de séduire l’autre dans un style décontracté où l’imaginaire tient la première place.

Il est parfois plus simple, sur le ton de l’humour, de voir si l’autre est réceptif·ve à notre charme ravageur.

Deux écoles s’affrontent : ceux qui aiment flirter en face à face et ainsi découvrir les réactions de l’heureux·se élu·e en direct ou les amoureux de l’écrit, qui tentent de déstabiliser un crush sur un site de rencontre, par exemple.

Quoiqu’il en soit, le flirt n’obéit qu’à une seule règle : celle de captiver sans se dévoiler entièrement, le tout dans une approche originale.

Un art à utiliser sans modération pour découvrir ce que l’autre ressent.

Cependant, si on n’excelle pas dans ce domaine, il existe d’autres moyens de savoir si on plaît à l’autre.

Lire aussi l’article : Ne pas tomber amoureux·se au même moment

Comment savoir si on plaît à l’autre : le corps

Si on est fin·e observateur·rice, on peut apercevoir des signes que le corps semble vouloir garder jalousement pour lui.

La communication non verbale

C’est une prose sans mots, sans paroles, ni artifices.

Doté de son propre langage, le corps véhicule des émotions et transmet beaucoup plus d’informations que les mots.

Quand le corps lâche prise, il en avoue des choses à qui sait l’observer. Parfois, il sait même avant l’âme et le cœur que l’attraction est là.

Les signes physiques qui ne trompent pas

La posture que l’on adopte est un point à ne pas négliger.  En effet, si la personne que l’on désire séduire se tient en position d’ouverture et cherche à se rapprocher physiquement, cela est prometteur.

Autre indice l’intonation de la voix : est-elle enjouée ? Dynamique ? En général cela traduit de l’enthousiasme.

Se mordiller la lèvre est également un signe d’intérêt tout comme se toucher les cheveux.

Comment savoir si on plaît : un regard qui en dit long

Les pupilles dilatées témoignent de l’attirance ressentie pour la personne qui nous plaît, mais pas seulement.

Selon une étude publiée dans le Journal of Research in Personality* et relayée par le site Iris : « regarder une autre personne dans les yeux pendant une longue période est suffisant pour déclencher des sentiments d’attirance. »

Comme quoi le regard n’est pas seulement spectateur de la romance, il est également un acteur irrésistible qui peut faire naître des sentiments.

Comment savoir si on plaît à l’autre : les mots

Savoir si on plaît peut aussi prendre du temps. Au détour de quelques phrases, on devine l’intérêt que l’autre nous porte.

Une discussion pas si innocente

Lors d’une banale conversation, on peut découvrir si on plaît à notre cible. En effet, si l’autre utilise le futur, s’il·elle se projette avec nous ! Pas de doute, il·elle est mordu·e !

De plus s’il·elle sollicite régulièrement notre avis, alors il y a de grande chance que son cœur chavire.

Comment savoir si on plaît : un message évocateur

Quand on n’est pas un·e grand·e orateur·rice, il reste les mots. On peut avoir l’agréable surprise de recevoir un message qui contient ce que l’autre n’a pas su exprimer oralement. Quel bonheur de lire ces trois mots : « Tu me plais. »

Un discours positif

Tout est beau, tout est rose et cela se ressent dans le vocabulaire que notre dulcinée utilise. Les superlatifs deviennent communs, de quoi y voir la preuve d’une attraction forte.

Savoir si on plaît à l’autre est un questionnement délicieux à emprunter. Tous les moyens sont bons pour y parvenir : observer le corps, flirter avec les mots, séduire avec le regard. Ce qui compte, c’est de prendre du plaisir et de rayonner, car ne l’oublions pas, l’amour est avant tout une connexion mystique.

Osez le plaisir avec Nouslib.

Eva

Source :

*L’attirance expliquée par la science – Iris

Photo : pexels

Les articles les plus consultés