3 questions sexo que vous n’avez jamais osé poser aux femmes

Aujourd’hui nous avons de nouveau convié 3 coquine que nous aimons particulièrement, Marie, Louise et Christina, à répondre en toute franchise à 3 questions sexo que vous avez toujours voulu poser aux femmes.

1 – Comment savoir si une femme simule ?

Marie : Eh bien, ça commence fort ! Vous voulez vraiment qu’on vous dévoile nos bottes secrètes, hein ?!

Louise : Oui, bon déjà faut savoir que ce n’est toujours de votre faute. C’est juste que des fois, on n’est pas trop dans le mood pour du sexe et on vous dit oui quand même pour vous faire plaisir. Quand c’est comme ça, cherchez pas non plus trop loin… Faites rapidement votre petite affaire, ça met tout le monde de bonne humeur et puis voilà…

Christina : Par contre, si vous êtes vraiment dans un moment « bien », pas dans un Quicky hein, là faut vous inquiétez… Mais bon en gros, lorsqu’une femme ressent du plaisir, il y a une façon pour elle de l’exprimer qui est très claire, c’est avec son sexe ! Si elle vous crie des « Oh oui ! Oh oui ! Vas-y défonce moi la chatte ! » mais qu’à côté de ça, vous ne sentez pas son sexe serrer le vôtre, réagir, mouiller, etc …

Louise : … C’est qu’il y a une c*** dans le potage !

(Elles rient)

2 – Quelle est la chose la plus ridicule qu’un homme a fait au lit avec vous, mais que vous n’avez pas osé lui dire ?

Marie : Une fois je suis tombée sur un mec avec un micro-pénis… Enfin pas qu’une fois d’ailleurs, mais ça bon… C’est autre chose ! (Elles rient) Bref. Le type avec qui je sortais avant était plutôt du genre très, très bien membré alors quand j’ai mis la main dans le caleçon de celui-là… J’ai été surprise ! Je ne savais même pas comment l’attraper ! Bien sûr je n’ai pas oser lui faire la remarque pour par le blesser. Sauf que lui avait l’air de ne se rendre compte de rien. Comme s’il avait une taille normale, voire même avantageuse ! Mais bon ça encore, c’est pas si grave, parce que comme je disais j’ai déjà eu d’autres mecs comme ça, avec de très petites queues et ça ne les a pas empêché de me faire prendre un pied de fou ! Sauf que ce type-là était d’une arrogance incroyable ! Il était persuadé d’être un très bon coup alors qu’il ne l’était vraiment pas ! À un moment il se met sur moi et commence à tourner avec son sexe en moi. C’était hyper nul ! Je lui demande : « Mais euh… Qu’est-ce que tu fais ? » Et lui, très sûr de lui, il me répond « J’innove ! » Non, mais sérieux ! Il innove ! Il aurait mieux fait d’apprendre à me connaître au lieu de se la jouer artiste du sexe !

Louise : Un jour, je vais chez un type rencontré sur un site. Ça se passe plutôt bien, le courant tout ça. Et à un moment donné, on sent que c’est LE moment pour qu’il se passe quelque chose. Et lui, qui jusqu’ici se l’était jouée plutôt mec viril et sûr de lui, genre dominateur, au lieu de se rapprocher et de m’embrasser, il se recule et me demande poliment, comme un petit garçon à une maîtresse d’école si il peut m’embrasser ! Le truc a complètement pété l’ambiance ! Après ça j’avais plus du tout envie de lui mais je ne savais pas trop comment lui dire. Ça faisait deux heures qu’on se chauffait ! Alors je lui ai dit oui, un peu dépitée. Il m’a embrassée. Un truc immonde et baveux. Puis il m’a dit qu’il avait envie de moi et de nouveau sur ce ton d’écolier soumis, il m’a demandé si je voulais bien « que l’on fasse l’amour« . Sur le coup, je me suis vraiment demandée ce qui était arrivé au mâle viril de tout à l’heure ! J’étais passé de l’excitation la plus humide à la pitié ! Horrible !

Marie et Christina : Et t’as fini par coucher avec quand même ?

Louise : (Complètement dépitée) Bah… Oui.

(Les deux autres explosent de rire)

Christina : Je venais de finir de coucher avec un coup d’un soir et bon, dans ces cas-là, vous savez ce que c’est, on a pas vraiment le temps de bien connaître l’autre et ses goûts donc autant dire que ce n’est pas toujours du grand exceptionnel. Bref cette fois-là ne faisait pas vraiment exception. Disons que ça avait fait du bien par là où c’était passé mais ni plus, ni moins. Sauf que de suite après, le type commence à m’interroger sur sa performance en mode rafale narcissique ! « Et est-ce que j’étais bien ? Et est-ce que t’as déjà joui comme ça avec un autre ? Et  est-ce que tu aimes la taille de ma queue ? » Un vrai débrief sur lui et sa queue ! Sans déconner, j’ai vu le moment où il allait me faire remplir un questionnaire de satisfaction ! J’ai fini par lui répondre un « On ne m’avait jamais fait l’amour comme ça » et il a pris ça pour un compliment. Ce n’en était vraiment pas un !

Donc en gros, ce qui rend un homme ridicule, c’est surtout quand il se la raconte ?

Les trois : Oui, c’est exactement ça !

Louise : Et quand il vous vend un personnage qui ne correspond pas du tout à la réalité. C’est important de vouloir faire plaisir à une femme et de la respecter bien sûr, mais c’est tout aussi important de savoir qui on est. C’est pour ça que tous ceux qui font appel à des pick-up artistes ne seront jamais de bons amants !

(Les deux autres approuvent)

3 – Comment vous masturbez-vous ?

Christina : Ah pour ça, moi c’est jamais sans mon gode ! Simple, efficace, droit au but : sérieux, je ne m’en passerais pour rien au monde !

Louise : Bah le pommeau de douche fait aussi beaucoup de bien !

Christina : Oui, mais ça reste un sorte de sextoy !

Louise : Si tu veux. Mais je suis moins gadget que toi. Moi c’est le coup de la douche et voilà… Alors que toi, chez toi c’est la caverne d’Ali Baba !!!

Christina : (avec un sourire coquin) J’aime bien tester de nouvelles choses

Louise : (se tournant vers Marie) Et toi alors ?

Marie : (qui rougit légèrement) Oh, moi vous savez, c’est pas très High-tech, à califourchon sur un traversin…

Christina : Mais ça ma Chérie c’est parce que t’es clitoridienne. Mais il existe des sextoys très sympas pour ça, tu sais… Je te montrerai tout  l’heure… Justement j’en ai découvert un tout nouveau, c’est exactement ce qu’il te faut !

Et c’est ainsi que s’achèvent notre interview avec nos trois gourmandes. Vous avez d’autres questions sexo à leur poser ? N’hésitez pas : posez-les nous sur Facebook, nous leur transmettrons pour une prochaine interview coquines !

Photo : pexels

Les articles les plus consultés