10 choses à ne jamais faire en soirée libertine

 

En soirée libertine, une attitude (trop fortement) déplaisante envers les autres peut facilement contribuer à vous forger une mauvaise réputation. Et si celle-ci se fait en un rien  de temps, elle vous suit longtemps et partout. Alors si vous voulez éviter de commettre des impairs, respectez bien ces quelques règles élémentaires de savoir-vivre libertin.

Les impairs à éviter avant la soirée

  1. Faire de l’hygiène corporelle une option facultative

Cela va sans dire, avant une soirée libertine, on pense à prendre sa douche et à prendre soin de son corps. Rappelons que le but de la manœuvre est tout de même d’offrir ce même corps à caresser, câliner, pénétrer voire même goûter à d’autres… Alors autant tout faire pour qu’ils y prennent du plaisir. Attention également à ne pas avoir la main trop généreuse sur les parfums trop capiteux et sur les crèmes corporelles qui donneront un goût désagréable à votre peau.

  1. Croire que le poil c’est « so vintage« 

Certes, tous les goûts sont dans la nature et il est tout à fait possible de tomber sur des amateurs de maillots naturels et autres aisselles libérées (délivrées). Mais pas autant qu’on pourrait le penser. Pour maximiser vos chances, en toute objectivité, pariez plutôt sur le poil court, très court, voire même inexistant. C’est-à-dire : du maillot intégral ou taillé de façon minimaliste pour tous, des jambes et aisselles glabres pour ces Dames et des joues rasées de prés pour ces Messieurs.

  1. Appliquer la devise « In the cassoulet we trust« 

Haleines fétides et pets odorants ? Rien de tel pour casser l’ambiance. Alors surveillez un minimum votre alimentation avant une soirée libertine, lavez-vous bien les dents ET la langue et ne sous-estimez pas les bienfaits d’un bain de bouche. Et si les problèmes persistent, ayez toujours un bonbon de menthe à portée de main. En plus, avec le menthol ça apportera un petit effet glaçon sur les lèvres de vos camarades de jeu. Frisson garanti.

  1. Penser qu’un jean-basket peut faire office de « tenue correcte exigée »

Nope. Ça, ça ne passera certainement pas. Au mieux, une telle tenue enverra un message je-m’en-foutiste des plus irrespectueux aux autres convives et votre soirée se résumera très rapidement à  « Confort : 1 – Sex-appeal : 0 ». Au pire, vous serez carrément recalé(e) à l’entrée du club. Alors relisez nos conseils sur les tenues de soirée appropriées.

Les impairs à éviter pendant la soirée

  1. Ne pas respecter les autres, votre partenaire et/ou vous-même

Il y a trois personnes à qui vous devez plaire en soirée : celle qui vous accompagne, celle(s) qui vous aborde(nt) et vous-même. Et plaire, cela commence évidemment par le respect. Élémentaire mon cher Watson.

  1. Zapper votre tendre moitié

Et vous jeter sur tout ce qui bouge ou dans la première mêlée humaine que vous rencontrerez. (Cf. le point ci-dessus sur le respect). Si vous entrez en couple, soit-il ponctuel ou pas, vous devez rester ensemble et veiller mutuellement au bien-être de l’autre.

  1. Sortir sans capote

Si dans la plupart des clubs, les préservatifs sont gracieusement offerts par Nouslibertins, en revanche ce n’est pas toujours le cas en soirée privée ou semi-privée. Or pour un homme, ne pas avoir de capote sur soi, c’est le sommet du mauvais goût et du manque de respect (Cf. point 5 – Bis). Vous veillerez donc à être toujours équipé.

  1. Confondre libertine et femme facile

Vous n’êtes pas en terrain conquis. Vous n’êtes pas face à des travailleuse du sexe rémunérées. Et les libertines que vous croisez en soirée n’ont aucune obligation de quoi que ce soit. Bref, il est fort possible que vous reveniez bredouille d’une soirée. À vous de vous faire à cette idée. Votre droit d’entrée n’inclut nullement une obligation de résultat. Vous voulez coquiner ? Fort bien. À vous de séduire les personnes présentes et de vous rendre attractif.

À lire :

Comment aborder une femme seule en club

Comment aborder un couple libertin en soirée

  1. Boire et… Déboires

Si une petite coupe de champagne permet de vous griser et de vous désinhiber un peu, attention à l’excès d’alcool susceptible de vous rendre lourd(e) voire désagréable. En plus, cela limite vos sensations physiques (quel dommage !), rend l’érection plus difficile (quel dommage – Bis) et donne une haleine pas toujours agréable (préférez les bulles au vin rouge qui, en outre, tâche les lèvres !).

Les impairs à éviter après la soirée

  1. Faire honte à votre Maman (et à l’éducation qu’elle vous a donnée)

En soirée privée, n’hésitez pas à proposer votre aide à vos hôtes. Et de manière générale, respectez les gens et les lieux qui vous accueillent. Enfin, un « merci-au-revoir » en partant, fait toujours plaisir. Par contre, même après une séance torride, on évitera de se « frencher » goulûment pour se quitter. Une simple poignée de main et deux bises sur la jouer devraient suffire.

En conclusion, le savoir-vivre libertin repose sur une bonne dose de gros bon sens et d’éducation. Mais de temps en temps, un petit rappel des bases, ça peut-être pratique pour certain(e)s, n’est-ce pas ?

Photo : pexels

Libertinage : pratiques et conseils

Les articles les plus consultés