Trouver son point G : notre guide ultime !

Le graal de tous les hommes : trouver son point G et la faire décoller ! Ce bouton mystérieux qui provoquerait des extases incontrôlables et qui rendrait folles toutes les femmes… mais qui reste pourtant bien difficile à trouver ! Alors, pour ENFIN atteindre votre cible et devenir un demi-dieu du sexe, suivez notre guide ultime !

Mais il est où ce fameux point G ?

C’est la base de tout : déjà savoir où il est pour pouvoir aller le chercher ! Petit cours d’anatomie …

Le point G se situe à quelques centimètres de l’entrée du vagin, sur la paroi côté ventre. C’est une petite boule de chair, qui gonfle avec l’excitation. Alors vous l’aurez compris : plus votre partenaire est excitée, et plus il sera facile pour vous de le sentir et de le stimuler. Le cercle vertueux commence alors …

Mais à combien de centimètres exactement, vous me direz ? Là, la question est plus difficile : chaque femme est unique ! Le mieux est encore de tester : introduisez un doigt en elle, et déplacez-le lentement jusqu’à sentir une zone plus rugueuse. Vous avez senti ? Elle aussi, très certainement !

Maintenant que vous l’avez bien localisé, découvrez comment le stimuler …

Trouver son point G et le stimuler : suivez le guide

Vous savez maintenant comme trouver son point G, très bien. Il va maintenant falloir le stimuler ! Et pour cela, comme pour le sexe en général, il n’y a au final que peu de règles : chaque femme est unique et ressent l’excitation différemment : un doigt délicat ou 3 doigts qui y vont gaiement, pour savoir ce qui plait à votre partenaire, le mieux est encore de tester !

Nous allons quand même vous donner les bases de la stimulation du point G, histoire de bien vous lancer dans l’aventure. Tout dépend alors de votre outil : vos doigts, votre sexe, ou un sextoy ?

            Stimuler son point G avec votre (ou vos !) doigts

Technique vraiment de base, qui va vous permettre de booster vos préliminaires, l’air de rien… C’est parti ? Commencez des préliminaires classiques, caresses, baisers, et tout ce qui plait à madame. Un petit cuni pour bien la mettre dans l’ambiance, et la température commence à bien augmenter. Une fois que vous sentez que votre partenaire est très réceptive à vos avances, vous allez pouvez entrer dans le vif du sujet.

Doigtez votre partenaire délicatement, d’abord avec un seul doigt. Orientez alors votre main vers vous, si votre partenaire est allongée sur le dos. Pour stimuler le point G, oubliez votre technique de va-et-vient habituel, elle ne servira à rien à ce moment précis. L’idée est plutôt d’orienter le bout de votre doigt légèrement en crochet, pour pouvoir toucher directement cette petite excroissance que vous sentez. Avec le bout de votre doigt, une fois que vous avez bien localisé son point G, effectuez de petits mouvements de vibration rapides sur cette zone précise. Et regardez le visage de votre partenaire : elle commence à perdre son souffle ? Vous êtes bien au bon endroit … Surtout, ne vous arrêtez pas !

Si votre partenaire est vraiment bien réceptive à ça, vous pouvez ensuite insérer plusieurs doigts, sur la même technique, pour une stimulation encore plus intense. A vous de jouer !

            Trouver son point G avec un sextoy

Envie de jouer un peu ? Et si vous essayiez les sextoys ? Ça peut être une très bonne idée pour booster une libido un peu en berne ou pour sortir des sentiers battus. Les sextoys auront alors la même utilité que vos doigts, l’effet de nouveauté en plus : en vibrant sur le point G de madame, ils créeront une stimulation qui va la rendre folle.

Choisissez alors un sextoy à la pointe recourbée, pour agir directement sur le point G. Certains d’ailleurs sont spécialement étudiés pour. Préférez un petit calibre, l’idée est de l’utiliser pendant les préliminaires, sans avoir besoin d’une préparation particulière. Ne soyez pas trop ambitieux !

Petite astuce en plus si vous voulez vraiment, mais VRAIMENT la rendre folle : opter pour un sextoy qui stimule le clitoris en même temps, de style rabbit par exemple. Histoire de faire d’une pierre deux coups…

            Stimuler son point G avec votre queue

C’est la stimulation du point G certainement la plus difficile à réaliser. En effet, là vous ne pouvez pas courber votre membre pour atteindre pile votre cible, malheureusement…

Mais pas de panique : certaines positions sont parfaites pour une bonne stimulation du point G. Vous prenez alors votre pied, et vous la stimuler comme il faut sans même y penser ! La levrette par exemple est toute indiquée pour trouver son point G. La cavalière offre également un angle idéal pour ça : votre partenaire est accroupie au-dessus de vous, et elle peut elle-même gérer l’angle de la pénétration et son intensité. Elle fait tout le boulot, et elle se débrouille très bien pour prendre son pied, c’est l’idéal non ? Enfin, un bon missionnaire un peu revisité fait aussi très bien l’affaire : si votre partenaire repli les jambes pour appuyer ses genoux pendant que vous la pénétrez, l’angle ainsi créé va naturellement stimuler son point G…

Petite précision qui va surement vous faire plaisir : pas besoin de vous angoisser pour rien, la taille ne compte pas dans la stimulation du point G. C’est vraiment l’angle de pénétration qui compte. N’oubliez pas que le point G n’est qu’à quelques centimètres de l’entrée du vagin !

Quelques conseils supplémentaires pour être sûr que vous touchiez votre but !

Conseil #1 : Ne devenez pas obsessionnel

Ok, trouver son point G et la rendre folle, c’est le but de votre soirée et c’est très honorable comme objectif ! Mais ne vous mettez pas la pression pour autant, cette stimulation demande un peu de pratique pour être parfaitement réalisée !

Gardez aussi en tête que votre partenaire n’est peut-être pas habituée à ce genre de stimulation, et donc qu’elle va avoir un petit temps d’adaptation avant de pouvoir vraiment se lâcher. Alors, prenez votre temps, entrainez-vous souvent, et vous allez tous les deux prendre votre pied, c’est garanti …

Conseil #2 : Gardez le bon rythme

Une fois que vous avez trouvé son point G, gardez le cap ! Cette stimulation demande quelques minutes pour décoller. Il va alors vous falloir garder un rythme plutôt soutenu pour la faire jouir. Attention aux crampes…

Conseil #3 : Jouer à deux

Et pourquoi votre partenaire ne vous aiderait pas à trouver son point G ? Après tout, c’est elle la plus concernée par cette affaire ! Proposez-lui, pendant vos préliminaires, de vous indiquer ce qu’elle ressent, si elle vous sent près du but ou pas du tout. Elle peut également se toucher elle-même pour partir à la recherche de son plaisir, pendant que vous la regardez s’éclater…

Alors, vous débutez votre quête et vous venez nous raconter lorsque vous avez trouvé votre graal ?

Photo : pexels

Les articles les plus consultés