Sexe anal : focus sur les positions idéales

 

Le sexe anal est souvent redouté par les femmes, qui n’osent pas se lancer par peur d’avoir mal. Pourtant, c’est un des plus grands fantasmes des couples, aussi bien coté hommes que femmes. C’est dommage de s’en priver ! Pour tenter l’expérience sans stress, certaines positions sont idéales. On vous dit tout ici !

Petites règles de survie avant de se lancer

Le sexe anal, appelé aussi sodomie, ne s’improvise pas. Pour qu’une première fois, et les suivantes, se passent bien, il est important de respecter quelques petites astuces.

Astuce #1 : Respecter son envie et celle de son partenaire !

C’est un principe de base en matière de sexe : le consentement. Pour une sodomie réussie, assurez-vous que votre partenaire et vous-même en ayez vraiment envie. Ne le faites pas juste pour faire plaisir à votre partenaire, et ne forcez par votre partenaire si vous sentez qu’il ou elle est réticent. C’est la meilleure façon pour que ça se passe mal !

Astuce #2 : Détendez-vous et mettez votre partenaire en confiance

Un rapport anal demande plus de temps de préparation qu’un rapport vaginal. Il demande une grande confiance en soi et en son partenaire et surtout d’être détendu. Aussi bien pour celui qui pénètre, qui ne doit pas montrer trop d’empressement, que pour celui ou celle qui se fait pénétrer.

Le sphincter étant un muscle contracté par principe, il doit être détendu avant de passer à l’acte. Pour cela, il faut préparer le terrain en lubrifiant bien la zone, et en insérant un doigt, puis deux, tranquillement et sans insister en cas de douleur.

Pour une première fois, choisissez un partenaire en qui vous avez confiance, aussi bien dans un sens que dans l’autre. Un coup d’un soir pourrait être plus pressant ou moins à l’écoute de votre ressenti.

Astuce #3 : Respecter quelques règles d’hygiène

On passe du coté pas très glamour du sexe anal : l’hygiène. Forcément, vous vous en doutez, ce n’est pas une partie de notre anatomie très propre. Si vous avez peur d’être confronté à une situation embarrassante pendant une sodomie, vous pouvez pratiquer un lavement avant de passer à l’acte, ou garder un préservatif.

Les meilleures positions pour une première fois

Certaines positions sont toutes indiquées pour tester le sexe anal pour la première fois. Ce sont des positions qui demandent peu de mouvements et qui permettent de contrôler la pénétration.

Le classique et indémodable reste bien sûr la levrette, qui permet une pénétration en douceur et contrôlée, tout en offrant un angle parfait entre les deux corps. C’est une position intuitive, qui laisse en plus les mains libres à monsieur pour caresser sa partenaire. Elle est dans une position favorisant la détente. Elle n’a plus qu’à en profiter…

Autre position très bien adaptée à une première fois de sexe anal, les cuillères. Cette position, plus délicate que la levrette, laisse plus de place à la tendresse et permet de bien contrôler ses mouvements tout en sensualité.

L’Indra, aussi appelée position de l’huître, demande un peu plus de gymnastique, mais reste très accessible pour des débuts. La femme est allongée sur le dos, confortablement, et l’homme la pénètre face à elle, en soulevant ses jambes, qui passe autour de son buste. Cette position est idéale pour ressentir chaque sensation, et pour bien guider son partenaire.

Enfin, la position de la montagne magique est une variante de la levrette qui est un peu plus romantique. La femme se place allongée sur une pile de coussin, les jambes positionnées comme à quatre pattes. L’homme la pénètre par derrière, et s’appuie dans son dos. L’angle de pénétration profond de la levrette, avec plus de contact amoureux, le combo parfait !

Sexe anal, et si vous testiez des positions plus osées ?

Une fois le sexe anal testé et maitrisé, on peut vite s’ennuyer avec des positions classiques. Ce qui est dommage, car la sodomie s’adapte à de nombreuses positions plus originales !

La position de la cavalière reste un classique, mais permet à la femme de contrôler elle seule la pénétration, ce qui est assez rare dans les positions réalisables en sexe anal. Vous pouvez aussi tester la position dite de la cuisine portugaise, qui a un nom pas très élégant mais qui fait son petit effet. L’homme est alors assis appuyé sur ses mains, et la femme est à quatre pattes, à califourchon sur lui en sens inverse. Lui a alors une vue imprenable sur sa partenaire, et a en plus les mains libres …

Autres positions sympas pour pratiquer le sexe anal : les positions debout. L’acte de retour par exemple, où la femme est appuyée sur une chaise ou une table, offre un angle de pénétration très intéressant pour la sodomie. Vous pouvez aussi vous appuyer contre un mur, dans la douche par exemple.

Vous l’aurez compris, la sodomie est au final pas si compliquée à réaliser, à condition d’être vraiment bien excité par cette pratique. Alors, tentés ?

Photo : pexels

Les articles les plus consultés