Trio HHF : comment la convaincre ?

 

Un trio HHF : elle, belle, sensuelle, hot, face à deux Apollons, torrides, callente et prêts à réaliser le moindre de ses désirs. Voici un scénario qui agite bon nombre de petites culottes. Mais combien de femmes sont vraiment prêtes à dépasser le stade du simple fantasme ? Et surtout comment les y aider ?

Trio HHF : bien présenter la chose

Entendons-nous bien, si vous êtes là, à lire cet article avec le regard avide d’un écureuil à dents de sabre face à un gland[1], c’est qu’a priori le trio HHF, c’est votre fantasme à vous. Alors, n’y allez pas par quatre chemins et jouez franc-jeu avec votre dulcinée : « Chérie, j’ai envie d’un plan à trois » peut-être une bonne approche. Pas la plus subtile, certes mais en tout cas, elle a le mérite d’être honnête.  Certainement plus que le classique « Ce serait pour pimenter notre vie de couple… ».

Pourquoi ? Eh bien parce que si je vous dis : « Ne pensez pas à un marteau rouge » à quoi êtes-vous en train de penser ? À un marteau rouge. Donc si vous abordez le sujet sous l’angle du type qui veut pimenter son couple ou sortir de la routine, tout ce que votre compagne entendra c’est que votre couple va mal. Et c’est normal, c’est ce sur quoi vous venez de mettre l’accent.  Or d’une, ce n’est pas exactement idéal pour réchauffer la libido de Madame et de deux, ça fait quand même légèrement chantage affectif (si, si, quand même…) Dans tous les cas, ce ne sera pas une super base pour débuter vos expériences libertines.

Trio HHF : lui donner l’envie d’avoir envie

Parlez-lui donc de votre fantasme de trio avec un autre homme. Expliquez-lui ce que cette perspective a d’excitant pour vous. L’imaginer dans les bras d’un autre, cette petite boule de jalousie saine au creux de votre ventre, la voir prendre du plaisir et donc exister en dehors de votre couple, puis vous insérer en elle, la posséder de nouveau, décupler son plaisir à l’aide d’un autre homme, d’une autre paire de mains, d’une autre langue… Pour faire naître le désir chez elle, rien de tel que de lui expliquer dans le détail ce qui a fait naître le vôtre.

Ensuite, pour franchir le cap du fantasme, vous pouvez lui faire lire des témoignages d’autres femmes ayant eu le plaisir de vivre ce genre d’expérience. Les forums et blogs libertins regorgent de ce genre de récit. Attention cependant à démêler le vrai du faux, certains textes paraissent parfois ubuesques !

Une autre alternative est de prendre contact avec une femme amatrice de pluralité masculine par le biais d’un site de rencontre (au hasard, NousLibertins). Dans tous les cas, seule une femme ou en tout cas une personne s’étant déjà retrouvée dans une situation de première fois comme votre partenaire pourra répondre à toutes ses questions, doutes et autres.

Trio HHF : soirée privée ou club ?

Une fois que votre compagne a finalement accepté, se pose donc la fameuse question du où faire votre trio : en privé avec un homme rencontré sur un réseau ou en club avec une personne rencontrée en direct ? Les deux se défendent :

La soirée privée

  • Plus intime, elle peut s’organiser chez vous, au calme et dans un lieu dans lequel vous aurez vos repères…
  • … Ou bien dans un tiers lieu (hôtel, gîte, etc.) afin de ne pas mélanger votre vie libertine et votre vie « civile ».
  • Cela vous laisse en outre, le temps de choisir votre amant, de discuter avec lui par le biais du forum, de faire monter le désir.
  • Une fois la partie fine terminée, vous êtes à domicile. Libre à vous de remercier votre invité et de continuer seuls vos ébats ou de discuter ou même de vous reposer dans le cocon de votre intimité.

La soirée en club

  • Optez pour une soirée couple dans un premier temps pour vous familiariser tous deux avec les lieux. Allez-y « juste pour voir » ou pour profiter des installations, bref, prenez vos repères. Et sauf si Madame est vraiment à fond dans votre fantasme et parfaitement à l’aise avec la pluralité masculine, évitez les soirées mixtes dès la première fois. Trop de pression de la part des hommes seuls risqueraient de la bloquer complètement sur le sujet.
  • Quoiqu’il en soit, soyez toujours à son écoute et protecteur. C’est votre rôle. Si qui que ce soit l’importune, remettez-le à sa place. Votre partenaire doit se sentir parfaitement en confiance et en sécurité.
  • Ensuite, vous pouvez toujours donner rendez-vous à un homme rencontré sur un forum ou allez en soirée mixte lors d’une seconde soirée. Vous aurez alors le loisir de choisir un homme en direct. Pas de surprise ni de décalage avec ses photos de profil. En plus, vous verrez directement si le feeling passe ou pas.
  • Si Madame se sent une âme d’exhib, vous pourrez aller dans un coin câlin et laisser la porte ouverte, sinon, il vous suffira de la fermer pour plus d’intimité.
  • L’avantage d’une rencontre directement en club, c’est que vous ne vous mettez pas de pression. Personne n’est venu exprès à un rendez-vous pour un trio. Donc si finalement vous ou votre partenaire ne le sentez pas, vous n’aurez pas le stress de « décevoir » l’autre. Et ça, c’est très important, car le pire serait de se forcer ou de se sentir obligé.

Trio HHF : choisir le bon partenaire

Qui va le choisir ? Vous ou Madame ? Chaque couple fait comme bon lui semble, il n’y a aucune règle en la matière. Si c’est vous qui le choisissez, tenez évidemment compte des goûts de votre compagne. Si c’est elle, acceptez pleinement son choix. Après tout c’est elle l’actrice principale de votre fantasme, il est normal qu’elle ait son mot à dire.

De très nombreux hommes seuls libertinent et, soyons clairs, vous, couples triolistes, êtes  autant une aubaine pour eux qu’eux-mêmes pourront l’être pour vous. Prenez donc bien le temps de choisir votre amant, ne vous précipitez pas sur le premier venu, misez sur une personne qui semble respectueuse et de votre couple et des règles du libertinage et bien sûr témoignez-lui le même respect que vous en attendez de lui. Si vous le choisissez sur un forum ou un site de rencontre, privilégiez les personnes aux profils certifiés et ayant des recommandations.

Et une fois que vous aurez passé un bon moment tous les trois, n’hésitez pas à vous recommandez mutuellement pour que d’autres puissent à leur tour, profiter de vos faveurs.

[1] Scrat pour les intimes, contraction de l’anglais squirrel (écureuil) et rat (rat)

Photo : pexels

Les articles les plus consultés