Plaisir féminin : aujourd’hui, on vous dit tout !

Aujourd’hui, nous revenons sur un vaste sujet : le plaisir féminin. Comment donner du plaisir à une femme et quels sont les secrets inavoués d’un corps féminin pendant le sexe ? On vous dit tout ici !

Le plaisir féminin : toute une affaire !

On le sait et on le répète souvent sur ce blog, c’est un fait : le plaisir féminin est bien plus complexe que le plaisir masculin. Et pourtant, il suffit de s’y intéresser un tout petit peu pour découvrir qu’il répond à des mécanismes simples. Et une fois qu’on connait ces schémas, un peu d’entrainement suffit pour devenir un dieu du sexe.

Déjà, la première chose à prendre en compte est que le désir féminin est capital dans la sexualité des femmes. Pas de sexe sans un désir intense, fort, qui est incontrôlable. La faute à la dopamine, cette hormone du plaisir qui permet aux zones dites « orgasmiques » du corps de se dilater pour provoquer le plaisir : clitoris, vagin, point G. Pour développer cette hormone, les femmes ont besoin de 2 choses : l’imagination, et l’attente. Pour l’imagination, laissez-les faire, elles savent très bien comment s’exciter… Pour l’attente, une seule chose à faire : soigner les préliminaires ! Des préliminaires bien réalisés permettent de stimuler le corps tout en augmentant l’excitation, dans l’attente d’une pénétration qui se fait désirer. Ça permet alors des orgasmes plus faciles à atteindre, plus forts et plus intenses. Et c’est d’ailleurs aussi valable pour vous messieurs : plus une femme aura été excitée par des préliminaires, et plus son vagin se contractera autour de votre pénis pendant la pénétration, augmentant ainsi votre propre plaisir. Alors, vous n’avez plus aucune raison de ne pas soigner les préliminaires…

Autre chose à savoir : le plaisir vaginal et clitoridien ne sont plus deux plaisirs distincts : les femmes sont forcément clitoridiennes ET vaginales ! A vous de trouver le moyen de stimuler, tour à tour, la face externe du clitoris et la face interne, qui recouvre la face avant du vagin. De ces stimulations vont naitre des orgasmes, plus ou moins intenses selon l’excitation de votre partenaire et sa capacité à lâcher prise.

Les 10 secrets que les hommes doivent connaitre sur le plaisir féminin

Secret #1 : Les seins sont une des plus importantes zones érogènes

Pincements des tétons, suçotements, mais aussi massage des mamelons et caresses intenses, les seins sont une formidable zone érogène, souvent grande oubliée des préliminaires. La difficulté, c’est que chaque femme aime une stimulation différente des autres : pour certaines, de légères caresses suffisent à les faire décoller, alors que pour d’autres, il faudra être carrément plus entreprenant pour qu’elles soient excitées. A vous de tester, et de voir ce que ça donne …

Secret #2 : La taille du pénis, ça compte !

Oui, la taille du pénis compte dans le plaisir féminin. Mais attention : pas forcément comme vous pouvez l’imaginer ! C’est l’entrée du vagin qui est la zone la plus sensible pour les femmes. Tous les pénis, quelle que soit leur taille et leur largeur, peuvent donc procurer du plaisir à une femme. Par contre, si vous êtes extrêmement bien monté, et possédez un sexe plus long que la moyenne, cela peut être source de douleur pour vos partenaires, si vous n’y mettez pas les formes : en touchant le col de l’utérus, vous pouvez créer une sensation de grand inconfort, bien loin du plaisir promis et attendu. Alors, petit conseil pour ceux qui sont gâtés par la nature : restez à l’écoute de votre partenaire, et prenez votre temps !

Secret #3 : Le sexe anal donne du plaisir

Certaines femmes semblent un peu rebutées par le sexe anal. Pourtant, la région anale est alimentée par un réseau important de terminaisons nerveuses, comme le vagin. Le plaisir anal existe bien de manière physiologique, et pas seulement mentale. Alors, il n’y a plus de raison de ne pas s’y adonner de temps en temps…

Secret #4 : Le sexe pendant les règles décuple le plaisir

Avis aux amateurs… quoique cela peut vraiment en valoir le coup ! En effet, le sexe pendant les règles est réputé pour augmenter le plaisir féminin. La faute aux hormones ! Si vous voulez tester, plusieurs astuces peuvent vous faciliter le travail. Première (très bonne) idée : s’envoyer en l’air dans la douche. Pas de souci d’hygiène, et en plus vous cassez un peu la routine… Vous pouvez sinon profiter de cette période pour vous essayer à la sodomie …

Secret #5 : Une femme peut prendre son pied sans crier

Oui, dans les pornos, les femmes sont bruyantes lorsqu’elles prennent leur pied. Et dans la vraie vie ? Eh bien, pas forcément ! Certaines femmes vont en effet crier et crier encore au fur et à mesure que leur excitation grandit, alors que d’autres resteront muettes face au plaisir qui les envahit. Ne basez donc pas le plaisir de votre partenaire sur son volume sonore, mais plutôt sur son comportement général après l’amour : elle est lascive, endormie, essoufflée et plus voluptueuse que jamais ? C’est que vous avez réussi votre coup …

3 astuces pour faire prendre son pied à une femme

Astuce #1 : Le Mont de Vénus : à stimuler d’urgence !

C’est souvent le grand oublié des parties de jambes en l’air. Et pourtant, c’est une zone érogène capitale pour les femmes ! Le Mont de Vénus est l’endroit situé juste au-dessus de l’os pubien, c’est une sorte de petit coussin de graisse juste au-dessus du clitoris, qui est particulièrement bien innervé. La stimulation de cette zone par des caresses et des baisers est donc particulièrement excitante, de même que les frottements créés par vos deux corps pendant la pénétration avec certaines positions, comme le missionnaire par exemple. Alors, allez y jeter un coup d’œil, vous ne serez pas déçus du résultat !

Astuce #2 : Variez les rythmes pour faire monter la pression

C’est certainement un des meilleurs conseils qu’on pourrait vous donner : tout est une question de rythme ! Pour faire monter le plaisir de votre partenaire (et le vôtre aussi d’ailleurs), rien ne vaut un subtil mélange d’accélérations et de ralentissements dans votre partie de jambes en l’air. Commencez doucement, par des préliminaires en douceur, puis passez d’un coup à la vitesse supérieure en prenant vigoureusement votre partenaire, comme si vous n’en pouviez plus d’attendre avant de la pénétrer. Pendant plusieurs minutes, soyez bien vigoureux, puis ralentissez le rythme avec une position favorisant plus les câlins et les baisers, histoire de faire redescendre la pression. Repassez ensuite à un rythme plus soutenu, puis alternez comme ça plusieurs fois jusqu’à ce que, tous les deux, vous n’en puissiez plus, et que le rythme s’accélère jusqu’à l’orgasme final. Vous êtes essoufflés ? C’est que vous avez bien travaillé…

Astuce #3 : La double stimulation, la clé pour des orgasmes plus intenses

On l’a dit, l’orgasme vaginal dissocié de l’orgasme clitoridien n’est plus d’actualité. Cependant, nous sommes obligés de constater que les orgasmes internes sont plus difficiles à atteindre pour un bon nombre de femmes que les orgasmes externes. Alors, vous savez ce qui vous reste à faire pour faire jouir votre partenaire : la double stimulation ! Lorsque vous pénétrez votre partenaire, essayez de rester en contact avec la face externe de son clitoris. Cela peut être fait de plusieurs façons :

  • Certaines positions sont idéales pour que votre corps frotte naturellement sur le clitoris de votre partenaire pendant la pénétration, comme le missionnaire par exemple. Profitez-en !
  • Vous pouvez stimuler le clitoris de votre partenaire avec vos doigts pendant la pénétration, ou encore avec un sextoy.
  • Votre partenaire peut également se toucher pendant que vous la pénétrez, pour augmenter son plaisir. En levrette, c’est l’idéal !

Alors, maintenant que vous savez tout sur le plaisir féminin, on vous laisse mettre en pratique nos conseils, et vous nous racontez ce que ça a donné ?   

Photo : pexels

Les articles les plus consultés