Témoignage : que font-elles quand elles se masturbent ?

La masturbation n’est plus un sujet tabou ! C’est un très bon moyen de connaitre son corps et de savoir comment prendre du plaisir, et on vous conseille souvent de vous y adonner sur ce blog. Et chacun a son petit secret pour se donner du plaisir en solo ! Aujourd’hui, les femmes sont à l’honneur avec 10 témoignages qui montrent bien qu’en matière de sexe, il y en a pour tous les goûts ! On vous laisse la parole mesdames, et faites-nous rêver s’il vous plait !

Anne-Marie : « La masturbation, c’est vite-fait / bien-fait avec moi ! »

Avec Anne-Marie, pas de chichis au sujet de la masturbation ! « Quand j’ai envie de me masturber, ça arrive d’un coup, et je ne fais pas tout un cérémonial pour me donner du plaisir. » Anne-Marie se connait bien, et sait comment se faire du bien. « En général, je jouis en moins de 5 minutes quand je me masturbe, parfois vraiment moins ! Quelques gestes précis, et je jouis ! » Anne-Marie peut alors s’offrir ce petit moment de plaisir quand elle le souhaite dans la journée : « J’avoue, parfois je m’enferme quelques minutes aux toilettes, au bureau, pour me masturber. J’adore savoir mes collègues pas très loin, qui ne se doutent de rien… ça m’excite ! »

Céline : Le pommeau de douche, un grand classique

Pour Céline, la masturbation, c’est sous la douche ou rien ! « J’adore prendre mon temps sous la douche de manière générale, et de temps en temps, je pousse le vice jusqu’à me faire un petit plaisir en solo ! » Céline est tellement accro à la sensation des jets d’eau sur son clitoris qu’elle a investi dans une pomme de douche multi-jets. « Je peux varier les sensations comme ça, et j’alterne aussi entre de l’eau plus ou moins chaude. C’est délicieux ! Ça me rend folle ! Tellement folle que je me suis fait griller par mon mec, une fois : je criais trop fort ! »

Sofia : Le doigt qui dérape …

Sofia a un petit secret inavouable, qu’elle nous confie pourtant aujourd’hui : « Quand je me masturbe, j’ai souvent le doigt qui glisse … jusqu’à mon anus ! » Ce petit plaisir coupable, Sofia l’explique par un gros fantasme : « J’ai vraiment envie de tester la sodomie, mais je n’ose pas le demander à mon partenaire, et surtout j’ai peur d’avoir mal. En me masturbant comme ça, j’apprends à me laisser aller, et je pense que ça m’aide à être prête à passer à la vitesse supérieure ! ». C’est une très bonne idée de commencer le plaisir anal en solo : de quoi découvrir de nouvelles sensations à son rythme ! On conseille toutefois à Sofia de parler de son fantasme à son partenaire : la sodomie c’est vraiment un plaisir à tester de toute urgence !

Béatrice : Grande amatrice de petites culottes

« Ce que j’aime, quand je me masturbe, c’est de me toucher à travers ma culotte. Je trouve que ça a un petit côté interdit qui me plait bien, et j’adore sentir le textile sur ma peau. » Béatrice n’est pas la seule à aimer se masturber à travers ses vêtements. C’est une pratique courante … et très excitante ! Le contact du coton, de la dentelle, de la soie, c’est une grande source de plaisir. Alors, continuez à vous faire plaisir de la sorte Béatrice !

Michelle : « J’adore me regarder jouir »

L’accessoire idéal pour Michelle lorsqu’elle se masturbe ? Un miroir ! « J’adore me regarder jouir, voir mon visage en plein extase. J’aime aussi voir mes mains parcourir mon corps, mes doigts me pénétrer, je trouve ça très excitant. Je me masturbe toujours en plein jour, devant un grand miroir, et je prends le temps de bien regarder mon corps, que j’adore dans ces moments là ! ». De quoi prendre un grand bol de confiance en soi !

Sylvia : Laisser parler ses fantasmes les plus fous

Lorsqu’elle se masturbe, Sylvia nous avoue laisser parler son imagination jusqu’à l’extrême ! « Avec la masturbation, je m’autorise à me laisser totalement aller. J’imagine des scénarios très osés, des scènes d’orgie, des rencontres un peu brutales type SM, tout ce que je n’ose pas faire dans la vraie vie ». Sylvia vit alors des séances de masturbation très excitantes, où ses fantasmes n’ont pas de limite. « J’ai remarqué quand même que, plus j’évolue dans le milieu libertin, et plus je réalise des fantasmes que j’avais imaginé pendant une séance de masturbation. Le risque, c’est que je vais de plus en plus loin ! » De plus en plus loin dans le plaisir, apparemment !

Amandine : La masturbation, toujours avec un sextoy !

Amandine s’est longtemps masturbée avec ses doigts seulement, puis un jour, elle s’est offert un sextoy, et tout a changé ! « Avec mes doigts, je me faisais du bien, mais sans plus. C’était un petit plaisir furtif que je trouvais un peu sans intérêt. Depuis que j’ai mon rabbit, c’est radicalement différent ! ». Isabelle prend de plus en plus de plaisir, et s’offre en solo des orgasmes de folie. Jusqu’à changer même sa sexualité à deux : « J’arrive à jouir plus facilement avec d’autres qu’avant, je me connais mieux, et je sais maintenant comment lâcher prise ! »

Rachel : « Il me faut un accessoire pour prendre du plaisir ! »

Pour Rachel, la masturbation passe par les objets. Drap, coussin, voire même brosse à cheveux, tout peut y passer… « J’adore le frottement sur mon clitoris, c’est ça qui me fait décoller ! J’ai besoin d’un accessoire autre que moi-même pour jouir. Ce que j’adore faire, c’est me frotter à un oreiller, de préférence celui de mon mec, histoire de laisser mon odeur sur ses affaires… Nuit torride à deux en perspective quand il s’en rend compte ! » Et donc, Rachel fait d’une pierre deux coups : du plaisir en solo, et une promesse de plaisir à deux ! Petite veinarde !

Isabelle : « Je pense à tout le monde sauf mon mec ! »

« Je suis libertine depuis plusieurs années, et cet état d’esprit est aussi présent dans mes séances de masturbation ! ». Pour Isabelle, la masturbation est une façon de s’évader de son couple. Elle pense alors à tout le monde … sauf son partenaire officiel ! « Souvent, je repense à des soirées que j’ai vécues à des libertins, et surtout à des rencontres lesbiennes. C’est ce qui m’excite le plus ! ». Et on vous comprend, Isabelle …

Judith : Faire durer le plaisir au maximum

« J’adore commencer à me toucher, faire monter l’excitation très vite, et puis tout arrêter. Je recommence comme ça plusieurs fois, jusqu’à ce que je ne puisse plus me retenir ». Sans le savoir, Judith s’adonne à la technique du peaking, et c’est une très bonne chose : c’est excellent pour apprendre à contrôler son excitation, pour avoir des orgasmes plus longs et plus intenses. Continuez comme ça Judith, on n’a que ça à vous conseiller !

 Et vous, quelles sont vos petites manies ou vos petites astuces quand vous vous faites du bien en solo ?

Photo : pexels

Le plaisir Féminin

Les articles les plus consultés