Gorge profonde : pourquoi ils aiment ça

 

Fellation de l’extrême, la  deepthroat est aussi délicate à pratiquer que délicieuse à recevoir. Nombreux sont les hommes et femmes à aimer ça. Pourquoi ?

Les hommes et la gorge profonde

Un sentiment de toute puissance

Ils sont nombreux, avant même d’avoir goûté aux délices d’une bonne deepthroat, à déjà fantasmer ardemment dessus. C’est qu’elle a ce délicieux petit goût de contrôle et de domination pour celui qui la reçoit. Et si tous les hommes n’en sont pas forcément fans, ils sont tout de même nombreux à aimer avoir la position du mâle dominant. Le sentiment de puissance ? Bandant à souhait !

Une sensation extraordinaire

Une gorge profonde procure des sensations extraordinaires. Tout commence avec le visuel et cette image de son sexe littéralement avalé par sa partenaire. Il y a quelque chose de délicieusement effrayant dans cet acte presque carnivore ! Ensuite, c’est le toucher qui entre en jeu : le gland qui glisse le long du palais humide, qui s’enfonce jusqu’à la luette, bloque un peu, s’enfonce de nouveau et se fait soudain happer par la gorge, étroite, humide, chaude… Les premières fois peuvent être particulièrement sensibles … Et être de courte durée !

En outre, les hommes parlent aussi de deux autres plaisirs incommensurables : d’une part l’incomparable lubrification offerte par la gorge (le moins qu’on puisse dire c’es que l’on déglutit beaucoup pendant une deeptrhoat…). Et d’autre part le plaisir de littéralement « baiser la bouche » de sa partenaire. Celui-ci a peut-être même plus quelque chose de psychologique, mais pas que…

Elle me veut vraiment

Et puis au-delà du mâle contrôlant, il y a le mâle inquiet. On parle souvent de la difficile relation que les femmes entretiennent avec leur sexe, mais les hommes aussi aiment être rassurés sur leur virilité. Et quelle plus belle démonstration qu’une gorge profonde pour ce faire ?! Car une femme qui avale ainsi un sexe d’homme est une femme qui veut cet homme tout entier !

Les femmes et la gorge profonde

Le plaisir d’offrir

Pour la plupart – et cela est particulièrement vrai les premières fois – les femmes qui pratiquent la gorge profonde le font d’avantage pour le plaisir de leur partenaire que pour elles-mêmes. En effet, il s’agit d’une pratique assez difficile à réaliser au début (réflexe de haut le cœur,  inconfort, apnée, parfois même douleurs). Donc disons le franchement, la gorge profonde ce n’est pas ce qu’il y a de plus naturel quand on commence. Mais le fait de faire plaisir à l’autre et de le voir prendre un tel pied peut inciter à persévérer malgré tout.

Le goût du… Challenge !

Ah que voulez-vous, l’esprit sportif n’est pas réservé qu’aux seuls hommes : certaines femmes aussi on le goût du défi ! Et maîtriser un art si apprécié des hommes et pratiqué par si peu de femmes… Oui, pour certaines, cela peut être un motif suffisant pour adorer ça !

Le plaisir sauvage d’être dominée

Il y a des moments où l’on aime être tendres et doux et câlins et romantiques… Et d’autres où l’on a envie de plus de wild et de violence. Sans que l’un ou l’autre soit meilleur, disons simplement qu’une gorge profonde ne s’inscrit pas de la même façon dans une ambiance selon qu’elle est câline ou plus sportive. Dans ce dernier cas, le petit jeu de soumission domination peut avoir quelque chose de terriblement excitant pour la femme. Il y a des moments comme ça, où elle aimera être l’objet de son partenaire, son esclave, sa chose. Ce sentiment d’abandon de soi au profit de la jouissance de l’autre a quelque chose de puissamment érotique et bestial.

L’excitante humiliation

Certaines femmes aiment RÉÉLLEMENT se faire humilier. Certes, on nage ici un peu plus en eaux SM et il serait trop long (et complexe !) d’en expliquer les tenants et les aboutissants en un seul paragraphe. Mais disons en gros que l’excitation liée à l’humiliation est (plus ou moins) dans le prolongement de l’excitation liée à la domination. Il peut en effet être très excitant pour une femme de jouer le rôle de la « chienne » et donc d’incarner l’objet de désir d’un homme en particulier (généralement son « maître ») mais aussi, indirectement, des autres hommes,  soient-ils « vanille »[1] ou même carrément non libertins.

Un sentiment de toute puissance

Enfin, la femme qui maîtrise l’art délicat de la gorge profonde, qui se soumet, qui est dominée, voire parfois même humiliée, est loin d’être en position de faiblesse. Tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux jeux de soumission et de domination le savent d’ailleurs bien : c’est le soumis qui a le contrôle absolu, car c’est son consentement seul qui permet au dominant de se permettre la réalisation de ces différents fantasmes. De la même façon, la femme qui offre une gorge profonde domine l’homme qui la reçoit. Pour faire plus simple : si vous trouviez une partenaire qui vous faisait régulièrement des deepthroats de fou et qui en plus, adorait ça, que seriez-vous prêt à faire pour la garder à vos côtés ? Probablement beaucoup de choses, y compris de gros compromis au sein même de votre couple, pas vrai ?

Et c’est qui le lion maintenant ?

[1] C’est-à-dire hors de la philosophie SM

Photo : pexels

Tous savoir sur La Fellation

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer vestibulum velit velit, id ullamcorper libero placerat nec. Donec in maximus turpis. Donec non venenatis lectus. Curabitur laoreet risus ut suscipit ultricies. Sed eget

Les articles les plus consultés