Fétichisme : et si on osait se lancer ?

Le fétichisme est une pratique issue du monde libertin qui peut inquiéter, faire peur, ou en tout cas, dans une moindre mesure, étonner ! Et pourtant, c’est un univers plein d’imagination, qui laisse la part belle à nos envies inconscientes. Et si on osait se lancer ?

Qu’est-ce que le fétichisme ?

Le fétichisme vient du terme portugais « feitiço », qui signifie sortilège ou artificiel. Ce terme désignait à l’époque le culte d’objets spécifiques chez certains peuples africains. Ce terme s’est ensuite glissé dans l’univers de la sexualité petit à petit, pour qualifier le fait d’être sexuellement attiré par des choses très précises.  

Les fétichistes sont des personnes qui ressentent du désir pour un objet ou une partie du corps. Vu pendant de très (trop) nombreuses années comme une perversion, le fétichisme revient maintenant un peu à la mode, et notamment grâce au fait que le libertinage et ses pratiques sont de plus en plus acceptés dans notre société. Si on met de côté le fétichisme pathologique, qui n’est pas du tout sexy et n’a rien à faire dans cet article, le fétichisme est une pratique un peu hors norme, qui nous offre la possibilité de tester nos limites et d’aller plus loin dans nos fantasmes sexuels. Le fétichisme se pratique généralement avec un ensemble de rituels et de rites, qui mettent à l’honneur l’objet du désir du fétichiste. Ce n’est pas exemple le fait de demander à sa partenaire de porter tout au long de la journée des nu-pieds, pour pouvoir admirer à loisir les orteils tant désirés, avant de pouvoir les caresser le soir venu …

Le fétichisme est à dissocier des jeux de rôle et de l’addiction aux costumes, comme les tenues d’infirmières, de policière, de maîtresse dominatrice, etc… On est alors plus dans le BDSM, où on recherche parfois du plaisir dans les sensations de douleurs et d’emprise. Cette notion est totalement absente du fétichisme, qui fait plutôt la part belle aux petits détails qui nous rendent fous et qui est un fantasme plutôt « visuel ». C’est d’ailleurs pour cela que c’est un fantasme en majorité masculin, car nous savons bien que les hommes sont plus visuels, d’une manière générale et dans leur sexualité, que les femmes, qui elles sont plus dans l’imaginaire.

Les pratiques fétichistes les plus courantes

Le fétichisme est, au même titre que le libertinage, un univers qui regroupe de très nombreuses pratiques. On peut dire qu’il y a autant de sortes de fétichisme que de fétichistes ! Cependant, certaines pratiques sont plus courantes que d’autres. Les voici !

  • Le fétichisme sur une partie du corps

Etre excité par une partie du corps est une pratique très courante dans le fétichisme. C’est les pieds et les orteils qui rencontrent le plus de succès chez les fétichistes, qu’on appelle dans ce cas des podophiles. Des talons hauts, des orteils laqués de vernis, une démarche assurée, … Il n’en faut pas plus pour rendre fou de désir certaines personnes ! Qui peuvent d’ailleurs aller plus loin : certains fétichistes adorent les foot jobs, la masturbation avec les pieds, mais aussi se faire marcher dessus ou encore lécher les pieds de leurs partenaires.

Les pieds ne sont pas les seules parties du corps adorées des fétichistes. Certains en effet adorent les seins, les fesses, ou encore les nez ou les nombrils ! On vous avait prévenu, dans le fétichisme, il y en a pour tous les goûts !

  • Le fétichisme sur un objet

De nombreux fétichistes vouent un culte à des objets en particulier. Et, dans ce domaine, il n’y a aucune limite. Les objets ne sont d’ailleurs pas forcément sexuels, et même rarement ! Certaines personnes fantasment alors sur les gants, les talons hauts, sur les jupes, les cuissardes, etc…

Le fétichisme de la petite culotte est lui aussi très courant. Certains fétichistes adorent particulièrement les culottes déjà portées, et il existe d’ailleurs un vrai marché de la culotte « d’occasion » pour les amateurs de ce petit plaisir coupable. Mesdames, vous voulez essayer ?

  • Le fétichisme sur une matière particulière

Le cuir, le vinyle, le latex, … avouez, vous aussi vous avez déjà fantasmé sur ce genre de matières souples et chaudes au contact, qui savent mouler les corps avec élégante et sensualité. Les fétichistes sont nombreux à aimer ce genre de matière … mais pas que ! Certains aiment des matières qui, à première vue, ne font pas rêver, comme la laine, le velours, ou même le polyester !

Pourquoi mettre un peu de fétichisme dans vos parties de sexe peut booster votre libido ?

Il est courant de dire, finalement, que tout le monde est plus ou moins fétichiste. Certains hommes par exemple ne craquent que sur les femmes en talons hauts, et ne peuvent pas résister à une femme avec de belles chaussures féminines et sexy. Ça ne serait pas une sorte de fétichisme, ça ?

Le fétichisme n’est pas forcément une pratique qui part dans les extrêmes. C’est pour cela qu’il est facile d’intégrer quelques fantasmes fétichistes à vos parties de jambes en l’air quotidiennes. Par exemple, vous pouvez offrir à votre partenaire une tenue en latex, si vous aimez le contact de cette matière sur vous. Sans aucun doute qu’elle va se prendre au jeu, et rentrer dans la peau de son personnage : une femme sexy et sûre d’elle, qui veut vous faire plaisir !

Alors, envie de tester le fétichisme ? C’est à vous de jouer !

Photo : pexels

Les articles les plus consultés